EENI École d'Affaires / Business School

Accord Corée-Association européenne de libre-échange


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : l’accord de libre-échange (ALE) Corée du Sud-Association européenne de libre-échange.

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange Association européenne de libre-échange (AELE)-Corée du Sud ;
  2. Les avantages de l’accord de libre-échange (ALE) ;
  3. Le commerce international (exportations, importations) entre la Corée du Sud et les pays de l’Association européenne de libre-échange (AELE).

Exemple :
l’accord de libre-échange AELE-Corée du Sud :
Accord de libre-échange AELE-Corée du Sud

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires dans les pays de l’AELE

Étudiants Master / Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « L’accord de libre-échange Corée-Association européenne de libre-échange (AELE) » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Cours (DU) : affaires pays de l’AELE.

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international, Europe, Asie, relations économiques.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires européennes, affaires asiatiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais EFTA-Korea Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Corea.

Suisse (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) Masters et doctorat en affaires internationales adaptés aux étudiants suisses.

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accord AELE-Corée du Sud.

L’accord de libre-échange Corée du Sud-Association européenne de libre-échange (AELE) est entré en vigueur en 2006.

À travers de l’accord de libre-échange de la Corée du Sud avec les États membres de l’Association européenne de libre-échange (AELE), la Corée du Sud et les États membres de l’Association européenne de libre-échange (l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse) sont engagés à éliminer les droits de douane sur presque la totalité du commerce international de produits, à l’exception des produits agricoles d’exportation.

Tous les produits exportés par la Corée du Sud sont admis par les États de l’Association européenne de libre-échange en franchise de droits.

L’accord de libre-échange Corée du Sud-Association européenne de libre-échange s’applique à :

  1. Le commerce international de produits et services ;
  2. Le règlement des différends ;
  3. L’accès aux marchés publics ;
  4. Les droits de propriété intellectuelle (DPI).

Les accords de libre-échange de l’Association européenne de libre-échange (AELE) : l’Égypte, le Maroc, la Tunisie, l’Union douanière d’Afrique australe (SACU), l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Géorgie, la Macédoine, le Monténégro, la Serbie, la Turquie, l’Ukraine, Singapour, l’Inde, les Philippines, le Conseil de coopération du Golfe (CCG), la Jordanie, le Liban, le Canada, la Colombie, le Chili, le Mexique, le Pérou, l’Amérique centrale...

Les accords de libre-échange (ALE) de la Corée du Sud : Afrique-Corée du Sud, Union européenne, APEC, Singapour, ASEAN, Inde, États-Unis, Pérou, Chili, Accord commercial Asie-Pacifique...



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page