Cours : Intégration régionale en Afrique

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme Cours (enseignement à distance) : l’intégration régionale en Afrique. Les communautés économiques régionales (CER).

Le cours « L’intégration régionale en Afrique » (8 ECTS, en Français) est composé de dix unités d’enseignement :

Intégration économique en Afrique

  1. L’approche à l’intégration régionale en Afrique (1 ECTS).
    1. Les Communautés économiques régionales (CER) (1 ECTS)
  2. L’État de l’intégration régionale en Afrique (2 ECTS)
  3. Le Plan d’action pour l’intensification du commerce intra-africain (0,5 ECTS)
  4. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) et le commerce et l’intégration régionale en Afrique (0,5 ECTS)
  5. L’intégration financière en Afrique (0,5 ECTS)
  6. Les infrastructures en Afrique (1 ECTS)
    1. Le Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA) (0,3 ECTS)
  7. Les chaines de valeur africaines (0,5 ECTS)
  8. L’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) (1 ECTS)
  9. L’Accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC (0,1 ECTS)
  10. La Zone du libre-échange continentale africaine (ZLEC) (0,5 ECTS)

Outils d’étude en Français ou Anglais Africa Integration Portugais Africa Espagnol Africa. Le candidat accède librement au cours dans ces langues.

Télécharger le programme du cours « L’intégration régionale en Afrique » (PDF)

Info EENI Demandez des informations sur le cours

Les objectifs du cours :

L’objectif principal du cours « L’intégration régionale en Afrique » est comprendre le processus irréversible de l’intégration africaine dont l’objectif final est la création de la « Zone du libre-échange continentale africaine ».

Les objectifs spécifiques de ce cours sont :

  1. Comprendre le rôle important de l’Union africaine, de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), de la Banque africaine de développement et des communautés économiques régionales (CER) et le chevauchement des rôles (« Spaghetti bowl ») dans le processus d’intégration africaine
  2. Comprendre les quatre piliers de l’intégration régionale de l’Afrique
  3. Comprendre les concepts de : la Communauté économique africaine, l’Union douanière africaine et le futur « marché commun africain »
  4. Connaitre les forces et les faiblesses de l’intégration africaine
  5. Connaitre l’État de l’intégration régionale en Afrique
  6. Déterminer les obstacles au commerce intra-africain
  7. Connaitre les implications du plan d’action pour stimuler le commerce intra-africain (pour atteindre 25 % du commerce intra-africain)
  8. Apprendre les avantages des TIC appliquées au commerce intra-africain
  9. Comprendre l’intégration du système financier africain et le rôle de la banque transfrontalière
  10. Comprendre le rôle des infrastructures (l’un des moteurs de la croissance économique de l’Afrique) et des TIC (« Révolution mobile africaine ») dans le processus de l’intégration africaine
  11. Connaitre le PIDA (Programme de développement des infrastructures en Afrique)
  12. Évaluer les couts du commerce international (importations / exportations) en Afrique
  13. Savoir comment les entreprises africaines peuvent tirer profit des chaines de valeur africaine
  14. Connaitre deux bons exemples d’intégration : l’OHADA (Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires) et de l’accord tripartite (COMESA-EAC-SADC)
  15. Connaitre les chemins vers la zone continentale africaine de libre-échange (ZLE), les avantages pour l’Afrique et les scénarios possibles de la ZLE

Nous croyons en l’Afrique

S’adresse à :

Ce cours s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent comprendre le chemin vers la zone du libre-échange continentale africaine et les implications socioéconomiques pour l’Afrique.

Université U-EENI

Crédits

  1. Crédits du cours « L’intégration régionale en Afrique » : 8 ECTS (4 Crédits AC)
  2. Les frais du cours : 312 € (euros)
  3. 20 % de réduction pour les étudiants africains et 10 % pour les étudiants de la diaspora africaine
  4. Durée : six semaines
L’unité « L’intégration régionale en Afrique » fait partie :
  1. Master en affaires en Afrique subsaharienne
  2. Doctorat en affaires en Afrique (enseignement à distance)
  3. Master professionnel en affaires internationales

Un étudiant qui a réussi ses examens dans cette formation peut les faire valider et s’inscrire dans un autre diplôme de cycle supérieur ou dans ce master / doctorat.

Le cours contient des exercices qui sont évalués pour les professeurs afin d’obtenir leur : « Diplôme du cours - L’intégration régionale en Afrique » émis par l’EENI (École Supérieure de Commerce International).

Méthodologie : enseignement à distance (EAD).

Domaine de spécialisation : Afrique.

Exemple de l’unité d’enseignement : l’intégration régionale en Afrique
Zone du libre-échange africaine

Description Les unités d’enseignement du cours - L’intégration régionale en Afrique :

Programme de l’unité d’enseignement 1- L’approche à l’intégration régionale en Afrique :

Cette unité d’enseignement est composée de quatre parties :

1- L’approche à l’intégration africaine.

  1. L’histoire du processus de l’intégration régionale en Afrique
  2. Le traité d’Abuja
  3. Vers une communauté économique africaine (CEA)
  4. Les accords et protocoles sur l’intégration régionale

2- Les Communautés économiques régionales (CER) en Afrique (résumé).

  1. CEN-SAD (Communauté des États sahélo-sahariens)
  2. COMESA (Marché commun de l’Afrique australe et orientale)
  3. EAC (Communauté est-africaine)
  4. CEEAC (Communauté économique des États de l’Afrique centrale)
  5. CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest)
  6. IGAD (Autorité intergouvernementale pour le développement)
  7. SADC (Communauté de développement d’Afrique australe)
  8. UMA (Union du Maghreb arabe)
  9. L’approche à l’accord tripartite de libre-échange COMESA-EAC-SADC

3- Les autres groupes économiques Africains (résumé).

  1. SACU (Union douanière d’Afrique australe)
  2. MRU (Union du fleuve Mano)
  3. COI (Commission de l’Océan Indien)
  4. UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine)
  5. ZMAO (Union économique et monétaire ouest-africaine)
  6. ICGLR (Conférence internationale sur la région des Grands Lacs)
  7. CEMAC (Communauté Économique et monétaire de l’Afrique centrale)

4- Les quatre piliers de l’intégration régionale de l’Afrique.

  1. L’intégration du commerce et du marché
  2. Harmonisation des politiques sectorielles
  3. La convergence des politiques macroéconomiques, l’intégration financière et monétaire
  4. La paix, la sécurité, la stabilité et la gouvernance
  5. Faits et chiffres sur l’intégration régionale en Afrique (*)

Programme de l’unité d’enseignement 2- L’État de l’intégration régionale en Afrique :

  1. Le rapport « L’État de l’intégration régionale en Afrique » (ARIA) (CEA, BAfD, UA)
  2. Les développements des domaines clés des CER (communautés économiques régionales)
  3. La libre circulation des personnes et le droit d’établissement
  4. La convergence des politiques macroéconomiques
  5. L’intégration physique.
       - Les corridors transafricains routiers.
       - Les liaisons ferroviaires.
      - Le réseau aérien
  6. L’énergie
  7. Les développements au niveau inter-CER et continentales
  8. Les courants dominants dans l’intégration régionale
  9. L’harmonisation des règles d’origine en Afrique
  10. Les mesures et programmes de facilitation du commerce
  11. L’accès au marché et services
  12. Les systèmes régionaux du transit douanier
  13. Les postes frontières à guichet unique
  14. Les systèmes de dédouanement des marchandises en Afrique
  15. Les meilleures pratiques de l’intégration régionale en Afrique
(* Seulement en anglais)

Intégration régionale en Afrique

Piliers intégration africaine

Voire aussi : Transport et logistique en Afrique.

Description Description du cours - L’intégration régionale en Afrique :

Une intégration régionale plus forte en Afrique favoriserait l’intégration économique mondiale. Les responsables africains ont créé l’Union africaine qui met l’accent sur l’intégration économique comme étape déterminante vers l’union politique.

L’intégration régionale est importante pour l’Afrique parce que l’économie de la majorité des pays est peu développée et fragmentée.

  1. Parmi les cinquante-trois pays de l’Afrique, trente-deux ont des bénéfices annuels par habitant inférieurs à 500 dollars, par rapport à une moyenne mondiale de 5. 000 dollars
  2. En matière de population, trente-neuf pays de l’Afrique ont moins de 15 millions d’habitants et vingt et un pays en ont moins de 5 millions

La contribution de la coopération et de l’intégration régionale à la promotion du commerce international, de la croissance, du développement et de la cohésion sociale et politique à l’intérieur des groupements est incontestable. L’élimination des contrôles frontaliers, la libéralisation du commerce international, la libre circulation des personnes et des capitaux, devraient permettre de mieux utiliser les ressources et de fortifier les gains de productivité et de bénéfices.

Les pays participants devraient mieux se porter avec l’intégration que sans elle. Les gains de productivité découlant des économies d’échelle et les mesures au sujet de réduire les couts devraient aussi fortifier la compétitivité intérieure et extérieure des produits et des entreprises.

Les communautés économiques régionales.

Les communautés économiques régionales sont les plus importants clients de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique au niveau sous-régional. À ce titre, la Commission et ses Bureaux sous-régionaux travaillent en étroite collaboration avec les principales communautés économiques régionales pour harmoniser leur composition, renforcer leurs politiques et assoir leur capacité technique dans la perspective de l’intégration régionale.

Ces communautés économiques régionales comprennent :

  1. L’Union du Maghreb arabe
  2. La Communauté de développement d’Afrique australe
  3. Le Marché commun de l’Afrique australe et orientale
  4. La Communauté est-africaine
  5. L’Autorité intergouvernementale pour le développement
  6. La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest
  7. La Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale
  8. La Communauté économique des États de l’Afrique centrale
  9. L’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine

Certaines communautés économiques régionales ont mis au point, ces dernières années, des projets pour la création d’unions monétaires.

Ainsi, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest travaille sérieusement à l’instauration d’une monnaie commune. Elle espère commencer par une zone monétaire commune qui engloberait le Nigeria, le Ghana, la Gambie, la Guinée et la Sierra Leone et qui fusionnera, à une date ultérieure, avec la zone franc de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine pour créer une monnaie de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest. La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) et la Communauté d’Afrique de l’Est envisagent aussi de créer des monnaies communes.

Exemples du cours « L’intégration régionale en Afrique »

Développement infrastructures Afrique PIDA

Communauté de développement d’Afrique australe (SADC)

Accord tripartite COMESA-EAC-SADC

Commerce intra-africain

Chaîne de valeur du cacao en Afrique de l’Ouest

Afrique guichet unique

Afrique Règles Origine

Scénarios Zone du libre-échange africaine

Transfert d’argent M-PESA Afrique

TIC, commerce et intégration régionale en Afrique

CEA intégration régionale Afrique

Infrastructures en Afrique

Zone monétaire Afrique de l’Ouest (ZMAO)

Université U-EENI