EENI École d'Affaires / Business School

TIC, commerce et intégration en Afrique


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : les technologies de l’information et de la communication (TIC) en Afrique.

  1. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) et le commerce et l’intégration régionale en Afrique ;
  2. Le commerce électronique : le prochain jalon de croissance de l’Afrique ;
  3. Les initiatives des communautés économiques régionales (CER) ;
  4. Les TIC et la facilitation des échanges en Afrique ;
  5. Le système douanier automatisé (SYDONIA) ;
  6. Les guichets uniques en Afrique ;
  7. Étude de cas :
    1. Les guichets uniques nationaux au Ghana et au Mozambique ;
    2. Le système automatisé d’exploitation du terminal de Kilindini (Kenya).
  8. Le système d’exploitation terminal automatisé ;
  9. Les TIC et les corridors de transport ;
  10. Les systèmes TIC et les paiements ;
  11. Les paiements mobiles transfrontaliers ;
  12. Étude de cas (*) :
    1. Les sites de vente en ligne nigériane (DealDey, Konga, Jumia) ;
    2. Le système de paiement de l’Afrique de l’Est (EAPS).

(* Seulement en anglais).

Les objectifs de l’UE « TIC - Commerce et l’intégration régionale en Afrique » sont les suivants :

  1. Savoir comment les technologies de l’information peuvent bénéficier à l’intégration régionale africaine, à la facilitation des échanges, aux corridors africains et au commerce interafricain ;
  2. Analyser le concept de « commerce électronique comme la prochaine frontière de la croissance africaine » ;
  3. Connaître l’importance des paiements mobiles transfrontaliers en Afrique.

Exemple :
Afrique guichet unique

Formation online (cours, master, doctorat) : Intégration régionale en Afrique

Étudiant africaine (cours, master, doctorat) en affaires internationales

L’UE « TIC - Commerce et l’intégration régionale en Afrique » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Cours : Intégration régionale en Afrique, Transport en Afrique.

Formation online (cours, master, doctorat) : Transport et logistique en Afrique

Masters (MIB) : affaires en Afrique, transport en Afrique, affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires africains, logistique mondiale, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Cours recommandé pour tous les étudiants africains francophones : l’Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, les Comores, la République démocratique du Congo, la République du Congo, la Côte d’Ivoire, Djibouti, le Gabon, la Guinée, Madagascar, le Mali, Maurice, la Mauritanie, le Niger, le Rwanda, le Sénégal, les Seychelles, le Tchad, le Togo et la Tunisie.

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais ICT: Intra-African Trade and Integration Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Comercio e integración en África Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Comércio intra-africano e integração.

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains (Mali, Niger, Burkina, Sénégal, Togo, Madagascar...)

Description (Les technologies de l’information et de la communication, le commerce et l’intégration régionale en Afrique).

L’utilisation intensive des technologies de l’information et de la communication (TIC) peut réduire les couts d’exportation et logistiques du commerce intra-africain, en particulier pour les pays en développement enclavés d’Afrique et peut aussi réduire la corruption.

Toutes les parties qui participent à la chaine de valeur de l’Afrique (gouvernements, agences, importateurs, exportateurs, agences des douanes, les entreprises de logistique, banques...) peuvent se profiter des avantages des TIC appliqués au commerce intra-africain.

  1. La normalisation des systèmes de dédouanement en Afrique est nécessaire et c’est l’un de l’objectif de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLE) ;
  2. Le Kenya, le Sénégal et l’Afrique du Sud sont des bons exemples de l’automatisation des douanes (commerce sans papier) ;
  3. Le Ghana, la Namibie, le Malawi ou le Mozambique sont de bons cas du développement des guichets uniques nationaux ;
  4. La mise en œuvre du guichet unique national au Ghana a réduit le coût et le temps d’exportation en un 65 % ;
  5. Un obstacle à l’utilisation intensive de ces technologies est la mauvaise interconnectivité et les longues distances ;
  6. En général, le cadre pour le commerce électronique n’est pas développé en Afrique ;
  7. Le traditionnel manque de confiance des consommateurs africains est plus sérieux et complexe au « monde numérique ».

Au Nigeria, nous pouvons observer un boom du commerce électronique. Plusieurs sites de vente en ligne nigérians (DealDey, Konga, Jumia) mènent des initiatives d’e-commerce en Afrique de l’Ouest. Les ventes de l’e-commerce sont doublées l’année dernière (environ 382 millions de dollars), générant plus de 6 millions d’emplois.

Selon AT Kearney, en Afrique au Sud du Sahara, il y avait 650 millions d’utilisateurs mobiles (2011), la soi-disant « révolution mobile de l’Afrique ».

La Banque africaine de développement estime que les technologies de l’information et de la communication (TIC) contribuent pour environ 7 % du produit intérieur brut africain.

La CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest), la SADC (Communauté de développement d’Afrique australe) et l’EAC (Communauté est-africaine) développent d’importants projets de TIC liés au commerce intrarégional.

Exemple :
les TIC, le commerce et l’intégration régionale en Afrique :
les technologies de l’information et de la communication (TIC) et le commerce et l’intégration régionale en Afrique

Portail affaires africains de l’EENI.

Les chaines de valeur africaines.

Le transport ferroviaire en Afrique.



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page