EENI École d'Affaires / Business School

Commerce et affaires en République sud-africaine, Johannesburg


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires en Afrique du Sud. Johannesburg

  1. L’introduction à la République d’Afrique du Sud Afrique du Sud (Affaires, Commerce International) (Afrique australe) ;
  2. Son Excellence Nkosazana Dlamini-Zuma ;
  3. L’économie sud-africaine
    1. Le profil économique des provinces de la République sud-africaine ;
    2. Johannesburg, Durban, Le Cap, Pretoria, Ekurhuleni, Bloemfontein.
  4. Le commerce international sud-africain ;
  5. Les opportunités d’affaires en Afrique du Sud ;
  6. L’investissement direct étranger (IDE) en Afrique du Sud ;
  7. Étude de cas :
    1. Le secteur automobile de l’Afrique du Sud ;
    2. Shoprite ;
    3. Les entreprises publiques (*) ;
    4. Impartition des processus administratifs (*).
  8. L’accès au marché sud-africain ;
  9. Le plan d’affaires pour l’Afrique du Sud.

Étude de cas : les hommes et les femmes d’affaires de l’Afrique du Sud.

  1. Patrice Motsepe ;
  2. Cheryl Carolus ;
  3. Wendy Appelbaum ;
  4. Rapelang Rabana ;
  5. Bridgette Radebe ;
  6. Irène Charnley ;
  7. Cyril Ramaphosa.

Les objectifs de l’UE « Le commerce international et les affaires en Afrique du Sud » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires en Afrique du Sud ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires en Afrique du Sud ;
  3. Connaitre les accords de libre-échange (ALE) de l’Afrique du Sud ;
  4. Analyser les relations commerciales de l’Afrique du Sud avec le pays de l’étudiant ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché sud-africain ;
  6. Étudier le profil des hommes et des femmes d’affaires sud-africaines.

Exemple :
Le commerce international et les affaires en Afrique du Sud :
Commerce international et affaires en Afrique du Sud

Formation online (cours, master, doctorat) : Transport et logistique en Afrique

Étudiant africaine, affaires internationales (Cours, Master, Doctorat)

L’UE « Commerce international et affaires en Afrique du Sud » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Cours : affaires en Afrique australe.

Masters (MIB) : affaires en Afrique, affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires africains, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Masters affaires internationales online en anglais Southern Africa Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Africa do Sul Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Sudáfrica.

  1. Crédits de l’UE « Les affaires en Afrique du Sud » : 3
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : trois semaines.

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Afrique australe

Le commerce international et les affaires en Afrique du Sud :

Formation online (cours, master, doctorat) : Intégration régionale en Afrique

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange de l’Afrique du Sud.

  1. L’Afrique du Sud et l’espace économique d’Afrique australe ;
  2. L’Union douanière d’Afrique australe (SACU) : Botswana, le Lesotho, la Namibie, l’Afrique du Sud et l’Eswatini (Swaziland).
    1. L’Union douanière de l’Afrique australe, prévoit la création d’un accord de libre-échange (ALE) entre l’Afrique du Sud et l’Union européenne (UE) ;
    2. L’accord Inde-Union douanière d’Afrique australe (Afrique du Sud) ;
    3. L’accord de libre-échange AELE-SACU ;
    4. L’accord de libre-échange Royaume-Uni - SACU et Mozambique.
  3. La Communauté de développement d’Afrique australe (SADC)
    1. L’accord de libre-échange Union européenne-Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).
  4. L’Accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC ;
  5. La zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) ;
  6. L’accord commercial Cameroun - République sud-africaine ;
  7. Union européenne-Afrique du Sud
    1. L’accord sur le commerce, le développement et la coopération Union européenne-Afrique du Sud ;
    2. Le Partenariat stratégique Afrique-Union européenne (Cotonou).
  8. L’Association des États riverains de l’Océan Indien (IORA) ;
  9. La Loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (AGOA) ;
  10. L’accord-cadre sur le commerce et l’investissement États-Unis - Afrique du Sud ;
  11. L’accord sur le commerce, le développement et la coopération Union européenne-Afrique du Sud ;
  12. Le MERCOSUR et l’Afrique du Sud ont signé en décembre 2000 un accord-cadre qui vise la terminaison d’un accord de libre-échange (ALE).

Exemple :
Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) Comores, RD Congo, Lesotho, Madagascar, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie...

Formation online (cours, master, doctorat) : Institutions africaines (UA, AFDB, AUDA-NEPAD, UNECA)

Les organisations commerciales et économiques africaines.

  1. Le Forum sur la coopération sino-africaine ;
  2. L’Afrique et les pays du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) ;
  3. Le Forum Afrique du Sud-Inde ;
  4. La Banque africaine de développement (BAD) ;
  5. La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) ;
  6. L’Agence de développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD) ;
  7. L’Union africaine (UA)
    1. La Convention lutte contre la corruption (UA).
  8. Le Nouveau partenariat stratégique Asie-Afrique ;
  9. Le Partenariat Turquie-Afrique ;
  10. Le Partenariat Corée du Sud-Afrique ;
  11. Le Partenariat Japon-Afrique ;
  12. Le Sommet Afrique-Amérique du Sud (ASA).

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations mondiales.

  1. La Banque mondiale (BM) ;
  2. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).
  3. Le Fonds monétaire international (FMI) ;
  4. L’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) - partenaire-clé.

Exemple :
Accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC. PIB : 1 000 milliards de dollars (58 % du PIB de l’Union africaine)

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Exemple :
Lettre de transport aérien électronique e-AWB. Association du transport aérien international (IATA)

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains (Mali, Niger, Burkina, Sénégal, Togo, Madagascar...)

République sud-africaine.

  1. La République sud-africaine (Afrique du Sud) est l’un des plus sophistiqués et prometteuses marchés émergents au niveau mondial (est un pays du BRICS) ;
  2. L’Afrique du Sud, fournit les deux tiers de l’électricité en Afrique est l’un des quatre producteurs d’électricité la moins chère du monde ;
  3. La population sud-africaine (55 millions d’habitants) se compose de différentes origines ethniques, culturelles et religieuses ;
  4. Les frontières de l’Afrique du Sud sont la Namibie, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, l’Eswatini (Swaziland) et le Lesotho ;
  5. L’Afrique du Sud a onze langues officielles, dont chacune a la protection accordée par la Constitution ;
  6. L’anglais est la langue la plus répandue du gouvernement national et provincial et aussi sur le commerce ;
  7. Les onze langues officielles de l’Afrique du Sud : l’afrikaans, l’anglais, l’isiNdebele, le xhosa, le zoulou, le sesotho sa Leboa, sesotho, le setswana, le siSwati, le tshivenda et le Xitsonga ;
  8. La superficie : 1 221 037 kilomètres carrés ;
  9. La capitale : Pretoria (pouvoir exécutif), Bloemfontein (pouvoir judiciaire) et Le Cap (législative) ;
  10. Johannesburg est la plus grande ville de l’Afrique du Sud (957 441 personnes).

Plus d’informations sur l’Afrique du Sud au Portail affaires africains de l’EENI.

Les principales religions en Afrique du Sud sont :

  1. Les religions traditionnelles africaines ;
  2. Près de 80 % de l’Afrique du Sud est chrétienne
    1. Le catholicisme ;
    2. Le protestantisme (30 millions, 68 % de la population, les méthodistes : 4 millions) ;
    3. Les anglicans
      1. Le prix Nobel de la paix, le sud-africain Desmond Tutu est anglican.

L’Afrique du Sud appartient à l’espace économique d’Afrique australe de la civilisation africaine.

Exemple :
Nkosazana Dlamini-Zuma. Ex-présidente de l'Union africaine (Afrique du Sud, Affaires)

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

Exemple :
Shoprite distributeur Afrique

L’Afrique du Sud : la deuxième plus grande économie africaine et un pays du BRICS.

Le premier producteur de véhicules de l’Afrique (76 % de la production totale africaine)

L’Afrique du Sud : le moteur de la croissance économique de l’Afrique australe.

L’économie sud-africaine :

  1. Il existe de nombreuses possibilités d’affaires à l’Afrique du Sud : la richesse des ressources naturelles et il y a presque des illimitées possibilités d’exportation et d’importation ;
  2. La combinaison unique d’une très développée infrastructure économique et d’une énorme économie de marché a entrainé une forte dynamique des investissements directs étrangers ;
  3. L’Afrique du Sud est l’un des marchés émergents les plus prometteurs (pays du BRICS) est la deuxième économie de l’Afrique après le Nigeria ;
  4. Il est un pays très développé avec des bonnes infrastructures et un bon climat pour les investissements directs étrangers ;
  5. Il y a d’importantes opportunités commerciales en Afrique du Sud ;
  6. Non seulement l’Afrique du Sud est une économie émergente importante, mais elle est également la passerelle vers d’autres marchés africains ;
  7. L’Afrique du Sud est l’un des pays du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) ;
  8. L’Afrique du Sud est le leader en production industrielle, en production de minéraux et en électricité du continent africain ;
  9. Le Business Process Outsourcing est l’un des secteurs économiques les plus dynamiques en Afrique du Sud ;
  10. L’industrie des centres d’appels emploie 54 000 agents de centres d’appels ;
  11. L’industrie manufacturière est la plus développée en Afrique ;
  12. L’industrie automobile en Afrique du Sud représente 10 % des exportations manufacturières du pays ;
  13. Les entreprises publiques ont une fonction essentielle dans l’économie ;
  14. La Bourse de l’Afrique du Sud est classée parmi le top vingt mondiale ;
  15. Le cadre juridique de l’Afrique du Sud est bien développé ;
  16. La République de l’Afrique du Sud dispose d’une infrastructure moderne et efficace, des nombreuses entreprises multinationales sont établies dans le pays pour exporter ses produits et services vers l’Afrique australe ;
  17. Les États-Unis sont le principal partenaire commercial de l’Afrique du Sud (est bénéficiaire de l’AGOA).

Le profil économie des provinces de l’Afrique du Sud.

  1. L’Afrique du Sud est divisée en neuf provinces, chacune avec sa propre législation, le Premier ministre et les conseils exécutifs ;
  2. Les provinces sont Cap occidental, Cap oriental, le KwaZulu-Natal, Cap-Nord, Free État, Nord West, Gauteng, Mpumalanga et Limpopo.

Exemple :
Cheryl Carolus (femme d’affaires sud-africaine) master

Les plus grands ports de l’Afrique du Sud :

  1. Le port de Durban ;
  2. Richards Bay ;
  3. Le port de l’Est de London ;
  4. Ngqura ;
  5. Port Élizabeth ;
  6. Mossel Bay ;
  7. Le Cap ;
  8. Saldanha.

Les ports les plus prochains étrangers :

  1. Le port de Walvis Bay (Namibie) :
    1. Via la Trans-Orange corridor : la province du nord du Cape - Upington ;
    2. Via le corridor du Trans-Kalahari : Gauteng, Johannesburg, Pretoria.
  2. Le port de Maputo (Mozambique) se trouve à 120 kilomètres de la frontière. L’accès à Limpopo, Mpumalanga et Gauteng (Corridor de développement de Maputo), Johannesburg, Pretoria.

Les États-Unis sont l’un des plus grands partenaires du commerce international en Afrique du Sud ; est bénéficiaire de la Loi sur la croissance et les opportunités en Afrique (AGOA).

Exemple :
Accord sur le commerce Union européenne (France, Belgique)-Afrique du Sud

Exemple :
Bridgette Radebe (chef d’entreprise sud-africaine)

Exemple :
Commerce international Afrique-BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud)

Exemple :
Patrice Motsepe homme d’affaires sud-africain (cours, master, doctorat)

Exemple :
Cyril Ramaphosa (homme d’affaires sud-africain)

Exemple :
Irène Charnley (chef d’entreprise sud-africaine)

Exemple :
Port de Durban, Afrique du Sud, Ports sud-africains : Est London, le Cap, Mossel Bay, Ngqura, le port Élizabeth, Saldanha et Richards Bay, Cours transport maritime

Exemple :
L’accord commercial Cameroun - République sud-africaine :
Accord de libre-échange Cameroun-sud-africaine (cours master doctorat)

Exemple :
Rapelang Rabana (femme d’affaires sud-africaine) master

Exemple :
Desmond Tutu. Prix Nobel de la paix. Non-violence. Anglican (Afrique du Sud)


(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page