EENI École d'Affaires / Business School

Accord de libre-échange Amérique centrale-Panama


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) - L’accord de libre-échange (ALE) entre l’Amérique centrale et le Panama.

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange (ALE) entre l’Amérique centrale (le Costa Rica, le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua) et le Panama ;
  2. Les avantages de l’accord de libre-échange (ALE) ;
  3. La certification et les règles d’origine ;
  4. Le commerce international (exportations, importations) Amérique centrale-Panama ;
  5. Étude de cas : le commerce bilatéral le Costa Rica et le Nicaragua avec le Panama ;
  6. Le protocole bilatéral entre le Costa Rica et la République du Panama.

Exemple :
l’accord de libre-échange (ALE) entre l’Amérique centrale et le Panama
Accord de libre-échange Amérique centrale (Panama, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Honduras)-Panama

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

L’UE « L’accord de libre-échange (ALE) entre l’Amérique centrale et le Panama » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Cours : affaires en Amérique centrale.

Masters (MIB) : affaires internationales, Amérique.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : commerce mondial, affaires américains.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Central America-Panama Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) América Central-Panamá.

Formation online (cours, master, doctorat) : Affaires en Amérique centrale

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accord de libre-échange (ALE) entre l’Amérique centrale (le Costa Rica, le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua) et Panama.

L’accord de libre-échange Amérique centrale-Panama, et le protocole bilatéral entre le Salvador et la République du Panama, a été signé en 2002.

L’accord est entré en vigueur pour le Salvador et la République du Panama en 2003.

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

  1. L’objectif de l’accord de libre-échange Amérique centrale-Panama est la création d’une zone de libre-échange ;
  2. L’accord de libre-échange (ALE) Amérique centrale-Panama élimine les droits de douane pour le commerce international ;
  3. Dans le cas du Panama, il y a des exceptions concernantes : les textiles, les automobiles, les boissons alcoolisées... pour lesquels un droit NPF (Nation la plus favorisée) continuera de s’appliquer.

L’accord de libre-échange (ALE) Amérique centrale-Panama réglemente aussi :

  1. Les règles et le certificat d’origine ;
  2. Les procédures douanières ;
  3. Les mesures de sauvegarde ;
  4. Les pratiques commerciales déloyales ;
  5. Les obstacles techniques au commerce (OTC) ;
  6. Les mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS) ;
  7. Les investissements directs étrangers (IDE) ;
  8. Le commerce transfrontalier de services ;
  9. Les services financiers ;
  10. Les télécommunications ;
  11. L’admission temporaire des hommes d’affaires ;
  12. La politique de la concurrence ;
  13. L’accès aux marchés publics internationaux ;
  14. La propriété intellectuelle ;
  15. Le règlement des différends.

L’accord de libre-échange Amérique centrale-Panama inclut des disciplines relatives aux subventions à l’exportation et au soutien interne à l’agriculture, mais permet certaines restrictions à l’importation et à l’exportation.

Tous ces pays sont membres de la civilisation chrétienne occidentale - latino-américaine.

Les accords de libre-échange (ALE) du Panama : AELE, Canada, États-Unis, Chili, Taïwan, Singapour, Système d’intégration centraméricain, SPG, SELA, Association des États de la Caraïbe, Union européenne...



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page