EENI École d'Affaires / Business School
Affaires à Antigua-et-Barbuda, Saint-John’s

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : Commerce international et affaires à Antigua-et-Barbuda - Saint-John’s. L’économie antiguayenne

  1. L’introduction à Antigua-et-Barbuda
  2. Les affaires à Saint-John’s
  3. L’économie antiguayenne
  4. Le commerce international (exportations, importations) antiguayen
  5. Les opportunités d’affaires à Antigua-et-Barbuda
  6. L’accès au marché antiguayen
  7. Le plan d’affaires pour Antigua-et-Barbuda

Les objectifs de l’UE « Commerce international et affaires à Antigua-et-Barbuda » sont les suivants :

  1. Analyser l’économie et le commerce international (importations, exportations, IDE) antiguayen
  2. Évaluer les opportunités d’affaires à Antigua-et-Barbuda
  3. Analyser les relations commerciales d’Antigua-et-Barbuda avec le pays de l’étudiant
  4. Connaitre les accords de libre-échange d’Antigua-et-Barbuda
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché antiguayen
L’unité d’enseignement (UE) « Commerce international et affaires à Antigua-et-Barbuda » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :
  1. Masters : affaires en Amérique, affaires internationales, commerce international
  2. Doctorats : affaires américains, commerce mondial
  3. Cours : affaires dans les Caraïbes

Étudiant africaine, affaires internationales (Master, Doctorat)

Les documents d’étude en Masters affaires internationales FOAD Online en français ou Doctorats masters affaires en anglais Antigua and Barbuda Étudier en espagnol master, doctorat, commerce international Antigua y Barbuda Étudier master FOAD affaires, portugais Antigua e Barbuda.

Exemple de l’UE - Faire des affaires à Antigua-et-Barbuda :

Accord de libre-échange CARIFORUM (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)-Union européenne





Tweter.png Tweet
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Description de l’UE - Commerce international et affaires à Antigua-et-Barbuda :

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange d’Antigua-et-Barbuda

  1. Antigua-et-Barbuda et à l’espace économique caribéen
  2. L’Association des États de la Caraïbe (AEC)
  3. L’Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (ALBA)
  4. La Communauté des Caraïbes (CARICOM)
    1. L’accord Union européenne-CARIFORUM
    2. L’Accord Colombie-CARICOM (Antigua-et-Barbuda)
    3. L’accord de libre-échange CARICOM-République Dominicaine
    4. L’accord Costa Rica-Communauté des Caraïbes (Antigua-et-Barbuda)
  5. L’Initiative du bassin des Caraïbes
  6. L’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECS)

La facilitation des échanges

  1. L’Organisation mondiale du commerce (OMC)
    1. L’Accord général sur le commerce des services (AGCS)
    2. L’Accord sur les obstacles techniques au commerce (OTC)
    3. L’Accord sur l’application des mesures sanitaires et phytosanitaires (MSF)
    4. L’Accord sur l’inspection avant expédition (PSI)
    5. L’Accord sur les sauvegardes (SG)
    6. L’Accord sur la facilitation des échanges (AFE)
  2. Le Bureau International des Containers et du Transport Intermodal (BIC)
  3. L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI, Convention de Chicago)
  4. L’Organisation mondiale des douanes (OMD) (non membre)
  5. L’Organisation maritime internationale (IMO)
    1. La Convention internationale sur la sécurité des conteneurs (CSC)
    2. La Convention douanière relative à l’admission temporaire (Convention d’Istanbul) (non membre)
  6. La Convention douanière relative aux conteneurs (CCC, NU) (non membre)

Les organisations commerciales et économiques américaines :

  1. La Communauté d’États latino-américains et caraïbes (CELAC)
    1. Le Sommet Union européenne-CELAC
  2. L’Organisation des États Américains (OEA)
  3. La Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPAL)

Les organisations mondiales :

  1. La Banque mondiale (BM)
  2. Le Fonds monétaire international (FMI)
  3. L’Organisation mondiale du commerce (OMC)
  4. La Commonwealth (Communauté des Nations)
  5. Les Nations Unies...

Antigua-et-Barbuda.

  1. La capitale antiguayenne : Saint-John’s (l’île d’Antigua)
  2. Les principales villes : Saint-John’s, All Saints, Potters Village et Liberta
  3. Antigua-et-Barbuda ne partage ses frontières terrestres avec aucun pays
  4. Les pays les plus proches à Antigua-et-Barbuda par la mer : Guadeloupe, Montserrat, Saint-Christophe-et-Niévès et Saint-Martin.
  5. La superficie d’Antigua-et-Barbuda : 442 kilomètres carrés
  6. La population d’Antigua-et-Barbuda : 92 000 habitants
    1. La densité de la population antiguayenne : 209 personnes / kilomètres carrés
    2. 88 % de la population est d’origine africaine (diaspora africaine)
  7. La langue officielle d’Antigua-et-Barbuda est l’anglais
    1. L’anglais créole
    2. L’espagnol est de plus en plus utilisé
  8. L’abolition de l’esclavage à Antigua-et-Barbuda : 1834
  9. Le climat d’Antigua-et-Barbuda : tropical
  10. 1493 : découverte par les espagnols
  11. 1667 : la colonisation britannique
  12. Le type de gouvernement : Monarchie constitutionnelle (Reine Élisabeth II, Commonwealth)
  13. Antigua-et-Barbuda est devenu indépendant du Royaume-Uni en 1981

La religion principale à Antigua-et-Barbuda :

  1. Le christianisme protestantisme : 69 % de la population antiguayenne

Antigua-et-Barbuda appartient à l’espace économique caribéen de la civilisation occidentale

Affaires à Antigua Barbuda, Cours Master Caraïbes (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)

L’économie antiguayenne.

  1. Le PIB antiguayen : 2 159 millions de dollars
  2. Le PIB par habitant d’Antigua-et-Barbuda : 23 922 dollars
  3. En septembre 2017, le cyclone tropical Irma a détruit 95 % des bâtiments et des infrastructures de Barbuda
  4. La principale activité économique d’Antigua est l’industrie sucrière
  5. Le tourisme représente 60 % du PIB d’Antigua-et-Barbuda.
  6. Une production agricole importante : canne à sucre, coton et fruits (papaye, goyave, orange, ananas, citrons)
  7. Les principales industries : raffinage du pétrole, fabrication textile, menuiserie et production de rhum.
  8. Antigua-et-Barbuda est un paradis fiscal depuis 2000
    1. Antigua-et-Barbuda est considérée comme une juridiction offshore.
    2. Antigua-et-Barbuda a signé la loi des Nations Unies contre le blanchiment d’argent.
    3. Antigua-et-Barbuda est considérée comme un paradis pour le trafic de drogue et le blanchiment d’argent
  9. La monnaie antiguayenne : le Dollar des Caraïbes orientales (XCD, East Caribean Dollar)
    1. Parité fixe avec le dollar américain (2,7 : 1)
  10. Le Code Internet d’Antigua-et-Barbuda : .ag

Le commerce international antiguayen

  1. Les principales exportations d’Antigua-et-Barbuda sont : les dérivés du pétrole, les machines, l’équipement de transport et les aliments
  2. Les principales destinations des exportations d’Antigua-et-Barbuda : les pays de l’Organisation des États de la Caraïbe orientale, la Barbade, la Guyane, Trinité-et-Tobago, les États-Unis, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, Singapour, le Royaume-Uni
  3. Les principales importations d’Antigua-et-Barbuda sont : les produits agricoles et les produits pétroliers
  4. Les principaux fournisseurs d’Antigua-et-Barbuda : les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et les pays de l’Organisation des États de la Caraïbe orientale

Le transport et la logistique internationale à Antigua-et-Barbuda :

  1. Le principal port maritime : Saint-John’s
  2. 1 165 kilomètres de routes (384 km pavées)
    1. Conduite à gauche
  3. 80 kilomètres de transport ferroviaire
  4. L’Aéroport d’Antigua

Accord de libre-échange Costa Rica-CARICOM (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)

Communauté d’États latino-américains et caraïbes (CELAC) Croissance de l’économie et du commerce international de la région

Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (ALBA) SUCRE (Système unitaire de compensation régionale de paiements)



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2021
En raison de la pandémie COVID, l'EENI a mis en place le télétravail. Veuillez contacter uniquement par e-mail, WhatsApp ou via le formulaire de demande d'informations.
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page