EENI École d'Affaires / Business School

Corridor de Transport de l’Accord d’Achgabat



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le Corridor international de transport et de transit de l’Accord d’Achgabat.

  1. L’introduction au Corridor international de transport et de transit de l’Accord d’Achgabat ;
  2. Les pays membres de l’Accord d’Achgabat : l’Inde, l’Iran, le Kazakhstan, l’Oman, le Pakistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan ;
  3. Les principales caractéristiques du Corridor international de transport et de transit de l’Accord d’Achgabat ;
  4. L’intégration du corridor avec le
    1. Le Corridor international de transport Nord-Sud ;
    2. Le Corridor de transport Europe-Caucase-Asie (TRACECA) ;
    3. Le Corridor paneuropéen II (Russie-Biélorussie-Pologne-Allemagne) ;
    4. Le Corridor paneuropéen IX (Finlande-Russie-Grèce).
  5. Le corridor et la Nouvelle route de la soie.

Exemple :
le Corridor international de transport et de transit de l’Accord d’Achgabat
Corridor de transport et Transit, Accord d'Ashgabat : l’Inde, l’Iran, le Kazakhstan, l’Oman, le Pakistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan

Formation online : Initiative de transports terrestres eurasiatiques (Route de la soie Chine-Europe)

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

L’UE «le Corridor international de transport et de transit de l’Accord d’Achgabat» fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Cours de Transport : routier, ferroviaire, multimodal.

Diplôme d’Université (DU) : Transport international.

Formation online (cours, master, doctorat) : Diplôme professionnel (DU) en transport international

Masters (MIB) : Transport International, affaires internationales.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : logistique mondiale, affaires asiatiques, affaires islamiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Ashgabat Agreement Corridor. Résumé en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Corredor de Transporte del Acuerdo de Asjabad Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Corredor de Transporte do Acordo de Asgabate.

Formation online (Course Master Doctorat) : Transport routier

Formation online (Course Master Doctorat) : Transport multimodal / combiné

Le Corridor international de transport et de transit de l’Accord d’Achgabat.

Le Corridor international de transport et de transit de l’Accord d’Achgabat est un accord de transport multimodal entre l’Inde, l’Iran, le Kazakhstan, l’Oman, le Pakistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan.

Cours : affaires en Eurasie centrale

L’objectif principal de l’accord d’Achgabat est de créer un corridor international qui facilite le transport des produits par la route commerciale la plus courte entre les républiques d’Asie centrale et les ports maritimes du golfe Persique et d’Oman.

L’accord d’Achgabat envisage la réduction des barrières commerciales et la simplification des procédures de circulation des produits entre les pays membres.

Le Corridor international de transport et de transit de l’accord d’Achgabat est relié à la nouvelle route de la soie.

  1. Entrée en vigueur de l’accord d’Achgabat : avril 2016 ;
  2. Les pays membres initiaux (2011) : l’Iran, l’Oman, Qatar, le Turkménistan et l’Ouzbékistan ;
  3. 2013 : le Qatar se retire de l’accord d’Achgabat ;
  4. 2015 : entrée du Kazakhstan ;
  5. 2016 : entrée du Pakistan ;
  6. 2018 : entrée de l’Inde ;
  7. Remarque : le Tadjikistan et le Kirghizistan ne font pas partie de l’Accord d’Achgabat.

Exemple :
Corridor économique Almaty-Bichkek : le Kazakhstan et le Kirghizistan

Infrastructures logistiques liées avec l’Accord d’Achgabat.

La première partie du Corridor international de transport et de transit de l’Accord d’Achgabat passe par les lignes ferroviaires de l’Ouzbékistan, du Turkménistan et de l’Iran. La deuxième partie passe par les routes qui relient le port de Bender Abbas et le port de Chahbahar en Iran au port du Sultanat d’Oman.

  1. Ligne ferroviaire Turkménistan-Afghanistan-Tadjikistan (TAT) ;
  2. Corridor de transport Afghanistan-Turkménistan-Azerbaïdjan-Géorgie-Turquie ;
  3. Chemin de fer Iran-Turkménistan-Kazakhstan ;
  4. Port de Chabahar ;
  5. Corridor de transport Europe-Caucase-Asie (TRACECA) ;
  6. Corridor de transport international Nord-Sud ;
  7. Chemin de fer transcaspien ;
  8. Autoroute entre l’Inde, la Russie, l’Iran, l’Europe et l’Asie centrale.

Les communautés économiques régionales asiatiques liées avec le Corridor international de transport et de transit de l’Accord d’Achgabat.

  1. Programme de coopération économique régionale pour l’Asie centrale (CAREC) : l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Mongolie, le Pakistan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan. L’Iran est pays observateur ;
  2. Organisation de coopération économique (OCE) : l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan, l’Iran, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Pakistan, le Tadjikistan, la Turquie, le Turkménistan et l’Ouzbékistan ;
  3. Organisation de coopération de Shanghai (SCO) : le Kazakhstan, la Chine, le Kirghizistan, la Russie, le Tadjikistan et Ouzbékistan ;
  4. Communauté des États indépendants (CEI) : l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Moldavie, la Russie, l’Ukraine, le Tadjikistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan ;
  5. Organisation pour la Coopération des Chemins de Fer (OSJD) : l’Azerbaïdjan, l’Albanie, l’Afghanistan, la Biélorussie, la Bulgarie, la Hongrie, Vietnam, la Géorgie, l’Iran, le Kazakhstan, la Chine, Corée du Nord, Corée du Sud, Cuba, le Kirghizistan, la Lettonie, la Lituanie, la Moldavie, la Mongolie, la Pologne, la Russie, la Roumanie, la Slovaquie, le Tadjikistan, le Turkménistan, Ouzbékistan, l’Ukraine, la République tchèque et l’Estonie ;
  6. Union asiatique de compensation (ACU) : le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, l’Iran, Myanmar, les Maldives, Népal, le Pakistan et Sri Lanka ;
  7. Association sud-asiatique pour la coopération régionale (SAARC) : l’Afghanistan, le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, les Maldives, le Népal, le Pakistan et Sri Lanka ;
  8. L’Iran, l’Oman et l’Inde sont membres de l’Association des États riverains de l’Océan Indien (IORA) ;
  9. Le Kazakhstan est membre de l’Union économique eurasiatique (EEU) et du Conseil de coopération des États turcophones ;
  10. L’Oman est membre du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ;
  11. L’Inde est membre de :
    1. Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) ;
    2. Accord commercial Asie-Pacifique (APTA) ;
    3. Coopération économique sous-régionale pour l’Asie du Sud (SASEC).

Les accords de libre-échange liés aux pays du Corridor.

  1. L’Iran
    1. Les accords de libre-échange (ALE) de l’Iran : l’Algérie, l’Arménie, la Syrie, le Venezuela, le Pakistan.
  2. L’Inde
    1. Les accords de libre-échange de l’Inde : Union européenne, Île Maurice, Afrique-Inde, Afrique-BRICS, Union douanière d’Afrique australe, Canada, AELE, Singapour, ASEAN, MERCOSUR, Communauté andine, Sri Lanka, Thaïlande, Indonésie, Conseil de coopération du Golfe, Corée du Sud, Nouvelle-Zélande, Australie...
  3. Le Kazakhstan
    1. Union douanière avec la Russie et la Biélorussie ;
    2. Les accords de libre-échange avec l’Arménie, l’Ukraine et la Géorgie ;
    3. L’accord de collaboration et coopération avec l’Union européenne.
  4. Le Turkménistan
    1. Les accords de libre-échange avec l’Arménie, la Géorgie et avec l’Union économique eurasiatique.
  5. Ouzbékistan
    1. Les accords de libre-échange avec le Kirghizistan, l’Ukraine, la Géorgie et avec la Union économique eurasiatique.
  6. L’Oman
    1. L’accord (ALE) États-Unis - Oman ;
    2. L’accord Union européenne-Oman (CCG) ;
    3. L’accord Inde-Oman (CCG) ;
    4. La Grande zone arabe de libre-échange (GZALE) ;
    5. L’accord Conseil de coopération du Golfe (CCG)-Australie ;
    6. Les accords du CCG avec la Chine, la Corée du Sud, l’Association européenne de libre-échange (AELE), la Nouvelle-Zélande, la Thaïlande et le MERCOSUR.
    Le Pakistan
    1. L’accord de commerce préférentiel Iran-Pakistan ;
    2. La Zone d’échanges préférentiels avec l’île Maurice ;
    3. L’accord de libre-échange (ALE) ASEAN-Pakistan ;
    4. Les accords de libre-échange avec Sri Lanka, l’Inde, la Chine, le Bangladesh et le MERCOSUR.

Les principales institutions euro-asiatiques liées avec le corridor.

  1. Forum de Boao pour l’Asie ;
  2. Dialogue de coopération asiatique (ACD) ;
  3. Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (ESCAP) ;
  4. Banque asiatique développement ;
  5. Plan de Colombo.

Les principales institutions islamiques liées avec le corridor.

  1. Organisation de la coopération islamique (OCI) ;
  2. Banque islamique de développement (BID).

Les principales religions de la région du Corridor international de transport et de transit de l’Accord d’Achgabat sont :

  1. Islam ;
  2. Hindouisme ;
  3. Zoroastrisme ;
  4. Jaïnisme ;
  5. Sikhisme.

Le Corridor international de transport et de transit de l’Accord d’Achgabat appartient au :

  1. Espace économique de l’Eurasie centrale ;
  2. Espace économique Hindou ;
  3. Espace économique arabe.

Exemple :
Corridor international de Transport Nord-Sud (Inde, Russie) l’Azerbaïdjan, l’Arménie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, l’Ukraine



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page