Organisation économique de la mer noire

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement : l’Organisation de la coopération économique de la mer noire (BSEC) (la Russie, la Turquie...).

  1. L’approche a l’Organisation de coopération économique de la mer noire (BSEC)
  2. Les domaines de la coopération :
      - le commerce international
      - les douanes
      - le transport...
  3. La Banque de développement de la mer noire

Les objectifs de l’unité d’enseignement « l’Organisation de coopération économique de la mer noire (BSEC) » sont :

  1. Comprendre les objectifs et les fonctions de l’Organisation de coopération économique de la mer noire
  2. Analyser les domaines de la coopération de l’organisation
  3. Évaluer le rôle de la Banque de développement de la mer noire
L’unité d’enseignement « L’Organisation de coopération économique de la mer noire » fait partie :
  1. Masters (EAD) : affaires en Europe, pays musulmans, Pacifique, marchés émergents, affaires internationales, relations internationales
  2. Diplôme en institutions multilatérales

Outils d’étude en En BSEC Es BSEC.

Crédits l’unité d’enseignement « Coopération économique de la mer Noire » : 0,2 ECTS

Exemple de l’unité d’enseignement - L’Organisation de coopération économique de la mer noire (BSEC) :
Organisation coopération mer noire

Description de l’unité d’enseignement - L’Organisation de coopération économique de la mer noire :

En 1992 les chefs d’État et de gouvernement de l’Albanie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Bulgarie, la Géorgie, la Grèce, la Moldavie, la Roumanie, la Russie, la Turquie et l’Ukraine ont signé à Istanbul (Turquie) la déclaration du sommet et la déclaration du Bosphore donnant naissance à la Coopération économique de la mer noire.

  1. En 1999, la coopération économique de la mer noire a acquis la personnalité juridique internationale et a été transformé en une authentique organisation économique régionale : l’Organisation de la coopération économique de la mer noire
  2. Avec l’adhésion de la Serbie et le Monténégro en avril 2004, les États membres de l’Organisation sont passés à douze
  3. L’Organisation de coopération économique de la mer noire est une région de 350 millions d’habitants avec un commerce international de 300 milliards de dollars par an
  4. Après la région du golfe Persique, c’est la deuxième région plus importante du pétrole et de gaz naturel avec ses riches réserves prouvées de minéraux et des métaux
  5. C’est une organisation qui a des pays musulmans et chrétiens orthodoxes

La Banque de développement de la mer noire est une institution financière internationale créée par l’Albanie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Bulgarie, la Géorgie, la Grèce, la Moldavie, la Roumanie, la Fédération de Russie, la Turquie et l’Ukraine.

  1. L’objectif de la banque est d’accélérer le développement et promouvoir la coopération entre ses pays actionnaires

La Commission européenne participe aussi à l’organisation sous le statut d’observateur et de partenaire de dialogue.

L’Organisation de coopération économique de la mer noire est une institution inter-civilisationnelle (civilisation islamique et orthodoxe).

L’Organisation de la coopération économique de la mer noire - membres
- La République d’Albanie
- La République de l’Arménie
- La République de l’Azerbaïdjan
- La République de Bulgarie
- Géorgie
- La République hellénique
- La République de Moldavie
- Roumanie
- Fédération de Russie
- La République de Serbie
- La République de Turquie
- Ukraine
Les pays observateurs sont les suivants :
- Autriche
- Biélorussie
- Croatie
- La République tchèque
- Égypte
- France
- Allemagne
- Israël
- Italie
- Pologne
- Slovaquie
- Tunisie
- États-Unis d’Amérique

La Synergie de la mer Noire.



EENI École Supérieure de Commerce International