EENI École d'Affaires / Business School

Affaires aux Bahamas


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires aux Bahamas - Nassau.

  1. L’introduction aux Bahamas (les Caraïbes) ;
  2. L’économie bahamienne ;
  3. Le commerce international bahaméen ;
  4. L’investissement direct étranger aux Bahamas ;
  5. Les opportunités d’affaires aux Bahamas ;
  6. Créer une entreprise aux Bahamas ;
  7. Freeport Grand Bahamas ;
  8. Étude de cas : les services financiers aux Bahamas ;
  9. L’accès au marché bahaméen ;
  10. Le plan d’affaires pour les Bahamas.

Les buts de l’UE « le commerce international et les affaires aux Bahamas » sont :

  1. Apprendre à faire des affaires aux Bahamas ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires aux Bahamas ;
  3. Analyser les relations commerciales des Bahamas avec le pays de l’étudiant ;
  4. Connaitre les accords commerciaux des Bahamas ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché bahaméen.

affaires aux Bahamas
Cours Master : Commerce international et affaires aux Bahamas

Étudiant africain doctorat / master FOAD en affaires internationales

L’UE « Commerce international et affaires aux Bahamas » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School :

Masters : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat : commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Bahamas Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Bahamas.

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires dans les Caraïbes (CARICOM)

Le commerce international et les affaires aux Bahamas.

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange des Bahamas.

  1. Les Bahamas et l’espace économique caribéen ;
  2. L’Association des États de la Caraïbe ;
  3. La CARICOM
    1. L’accord Colombie-Bahamas (CARICOM) ;
    2. L’Accord Costa Rica-CARICOM (Bahamas) ;
    3. L’accord de partenariat économique UE-CARIFORUM ;
    4. L’accord de libre-échange et d'intégration économique du Royaume-Uni - CARIFORUM.
  4. L’Initiative du bassin des Caraïbes ;
  5. L’accord Lomé IV ;
  6. L’accord commercial les Caraïbes-Canada;
  7. Le SELA ;
  8. La Banque de développement des Caraïbes.

Système économique latino-américain (SELA) e Chili, l’Équateur, le Guatemala, la Guyane, Haïti, le Honduras, la Jamaïque, le Mexique...

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

  1. L’OMC (processus d’accession en cours) ;
  2. Le Bureau des Containers et du Transport Intermodal ;
  3. La Convention de Chicago ;
  4. L’OMD
    1. La Convention de Kyoto.
  5. L’IMO
    1. La Convention sécurité des conteneurs ;
    2. La Convention d’Istanbul (non membre).
  6. La Chambre de la marine marchande ;
  7. La Convention douanière relative aux conteneurs (non membre).

Organisation maritime internationale (IMO) Convention pour faciliter le trafic maritime international (FAL)

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations commerciales et économiques américaines :

  1. L’OEA ;
  2. La CEPALC ;
  3. La BID ;
  4. La CELAC.

Les organisations mondiales :

  1. La BM ;
  2. Le FMI ;
  3. La Commonwealth ;
  4. Les NU
    1. Le Centre du commerce international ;
    2. La CNUCED ;
    3. L’OMPI ;
    4. La CNUDCI.

Accord de libre-échange CARICOM (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)-Colombie

La Commonwealth des Bahamas.

  1. La capitale des Bahamas : Nassau (254.132) ;
  2. La langue officielle bahamienne : l’anglais ;
  3. La population des Bahamas : 306 000 d’habitants ;
  4. 83 % de la population bahamienne est Afro-bahamienne ;
  5. La superficie bahamienne : 13,878 km² ;
  6. Démocratie parlementaire ;
  7. Taux d’alphabétisation : 95 % ;
  8. Les pays les plus proches : les États-Unis (Floride), Haïti ;
  9. Plus de 700 îles ;
  10. L’indépendance bahamienne : 1973 (Royaume-Uni).

La principale religion aux Bahamas : Christianisme (35,4 % de Baptistes).

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

Les Bahamas appartiennent à la civilisation occidentale - espace économique caribéen.

Affaires à Antigua Barbuda, Cours Master Caraïbes (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)

Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECS) Antigua-et-Barbuda, la Communauté de Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

L’économie bahamienne.

  1. Une économie ouverte ;
  2. Les Bahamas sont un pays en développement ;
  3. Les principaux secteurs économiques des Bahamas sont les services financiers et le tourisme ;
  4. Les services financiers : 15 % du PIB bahaméen ;
  5. Climat d’investissement stable ;
  6. Le Port de Nassau : permet d’accéder aux plus grands navires de passagers du monde ;
  7. Les opportunités d’affaires : l’agriculture, les ressources marines, les centres médicaux offshore, les résidences secondaires ;
  8. Environnement fiscal faible ;
  9. Une monnaie stable : le dollar des Bahamas (BSD) ;
  10. Membre du Commonwealth britannique ;
  11. Freeport Grand Bahamas (zone de libre-échange) ;
  12. Une forte croissance de registres d’embarcations (1 500 bateaux).

Accord de libre-échange Costa Rica-CARICOM (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)


(c) EENI Global Business School 1995-2023
Nous nutilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page