EENI École d'Affaires / Business School
Le Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar

Programme de l’unité d’enseignement : le Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar

  1. L’introduction au Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar
  2. Les principales caractéristiques du corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar
  3. Le corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar dans le cadre de la nouvelle route de la soie.
  4. Les tensions entre l’Inde et la Chine en relation avec le corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar
  5. Le Corridor économique Est-Ouest (Myanmar-Thaïlande-Laos-Vietnam)
L’unité d’enseignement « Le Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar » fait partie des programmes FOAD Online proposés pour l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :
  1. Cours de logistique internationale : routier, multimodal, ferroviaire
  2. Cours affaires en : Inde, Chine
  3. Diplômes (DU) : transport international
  4. Masters : transport international, affaires en Asie, pays musulmans, affaires internationales, relations économiques internationales
  5. Doctorats : logistique mondiale, affaires asiatiques, affaires islamiques

Étudiant maghrébin master / doctorat FOAD Online

Les documents d’étude en Masters affaires FOAD Online en français + Doctorats masters affaires en anglais Bangladesh-China-India-Myanmar Economic Corridor (Étudier master FOAD affaires, portugais Corredor Económico Bangladeche-China-Índia-Mianmar Étudier en espagnol master, doctorat FOAD Corredor Bangladesh-China-India-Myanmar).

Exemple de l’unité d’enseignement : le Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar
Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar, Cours





Tweter.png Tweet 
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Description de l’unité d’enseignement - le Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar

Le Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar a pour objectif de relier Calcutta (Inde) à Kunming, la capitale de la province du Yunnan (Chine).

  1. Statut : à l’étude.
  2. Il fera surement partie de la Route de la soie Chine-Europe
    1. Le Corridor économique Almaty-Bichkek
    2. Le Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar
    3. Le Corridor économique Chine-Mongolie-Russie
    4. Le Corridor économique Chine-Pakistan
    5. Le Corridor économique Chine-Asie Centrale-Asie de l’Ouest
    6. Le Corridor de Transport Europe-Caucase-Asie (TRACECA)
    7. Le Corridor de transport Afghanistan-Turkménistan-Azerbaïdjan-Géorgie-Turquie (Lapis-lazuli)
    8. Le Corridor Inde-Chabahar (Iran)-Afghanistan
    9. Le Corridor international de transport et de transit de l’Accord d’Achgabat
    10. Le Corridor international de transport Nord-Sud (Inde, Russie)
    11. Le Chemin de fer transsibérien (Russie, Mongolie, Chine, Corée du Nord)
    12. Le Corridor chemin de fer-route Islamabad-Téhéran-Istanbul (ITI-ECO)
    13. Le Corridor de transport transcaspien (Corridor Central)
    14. Le Corridor de transport Kirghizistan-Tadjikistan-Afghanistan-Iran (KTAI -ECO)
    15. Accès au Corridor économique Nanning (Chine)-Singapour
      1. Zone économique du Pan-Golfe de Beibu
    16. Le Réseau principal des corridors de transport européens
    17. Le Corridor de transport Atlantique
    18. Le Corridor de transport Baltique-Adriatique
    19. Le Corridor de transport Mer du Nord-Baltique
    20. Le Corridor de transport Mer du Nord-Méditerranée
    21. Le Corridor paneuropéen II
    22. Le Corridor paneuropéen IX

Peut-être paralysé en raison des tensions entre la Chine et l’Inde.

  1. La Chine favorise la nouvelle route de la soie
  2. L’Inde parie également sur le corridor de corridor de croissance Asie-Afrique

Ce corridor favorisera le transport transfrontalier, les réseaux énergétiques et les télécommunications.

La corridor part de Kunming (Chine) et passe par plusieurs points nodaux, tels que : Mandalay et Lashio au Myanmar. Il se dirige vers Kolkata après avoir traversé Manipur et Silchar, avant de traverser le Bangladesh par Sylhet et Dhaka, avec des branches s’étendant aux ports de Cox Bazar et Chittagong.

Tronçon du corridor Chine - frontière avec le Myanmar

Route G56 : préfecture autonome de Kunming, Chuxiong Yi, Dali, Baoshan, comté de Longlign, préfecture autonome de Dehong Dai et Jingpo, Muse (frontière avec le Myanmar)

Tronçon du corridor au Myanmar

Autoroute 3 (Myanmar) : Muse (frontière Chine-Myanmar), Lashio, Hsipaw, Pyin U Lwin, Mandalay

  1. Temps estimé : 9 h 3 min
  2. Distance : 453 km

Tronçon du corridor Mandalay (Myanmar) - Imfal (Manipur, Inde)

Autoroute Monywa-Kalaywa (AH1) : Myanmar (Birmanie), Monywa, Kalaywa, Khampa, Moreh, frontière Inde-Myanmar, Imphal, Inde.

  1. Temps estimé : 15 h 11 min
  2. Distance : 586 km

Première section du corridor en Inde

Route NH102 : Moreh (frontière Inde-Myanmar), Sun Rise Lodge, Infal (Manipur, Inde)

  1. Temps estimé : 3 h 22 min
  2. Distance : 108 km

Corridor international de Transport Nord-Sud, Master

Route Imfal - Karimganj (Assam, frontière Inde-Bangladesh)

Route NH37: Imfal, Nungba, Tolen, Jiribam, Lakhipur, Silchar, Srikoma, Panchgram, Karimganj (Assam, frontière Inde-Bangladesh)

  1. Temps estimé : 9 h 48 min
  2. Distance : 307 km

Section du corridor au Bangladesh

Autoroute N2 : Sylhet, Bishwanath, Niz Koronshi, Nabiganj, Bhairab, Narsingdi, Dhaka

  1. Temps estimé: 5 h 59 min
  2. Distance : 240 km

Itinéraire Dacca - Jesore

Route N7 : Hemayetpur, Aricha, Paturia, Daulatdia (Ferry), Faridpur, Jashore, frontière Bangladesh-Inde

  1. Temps estimé : 6 h 33 min
  2. Distance : 211 km
  3. Cette route comprend un ferry

Section Jashore (Bangladesh) - Calcutta (Bengale occidental, Inde)

Jashore Road (Bangladesh), Bangaon, Gaighat, Habra, Bamangachi, Calcutta (Bengale occidental, Inde)

  1. Temps estimé : 4 h 32 min
    Distance : 123 km

Les communautés économiques régionales asiatiques liées au Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar

Association sud-asiatique pour la coopération régionale (Master)

  1. L’Association sud-asiatique pour la coopération régionale (ASACR) : l’Afghanistan, le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, les Maldives, le Népal, le Pakistan et Sri Lanka
  2. L’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) : Myanmar, le Bangladesh, l’Inde, le Sri Lanka, la Thaïlande, le Bhoutan et le Népal
  3. L’Accord commercial Asie-Pacifique (APTA) : le Bangladesh, la Chine, l’Inde, la Corée du Sud, le Laos, le Mongolie et le Sri Lanka
  4. L’Association des États riverains de l’Océan Indien (IORA)
    1. L’Afrique : l’Afrique du Sud, les Comores, le Kenya, Madagascar, l’Île Maurice, le Mozambique, les Seychelles, la Tanzanie
    2. L’Asie : l’Australie, le Bangladesh, l’Inde, l’Indonésie, l’Iran, la Malaisie, Singapour, le Sri Lanka, la Thaïlande
    3. Le Moyen-Orient : les Émirats arabes unis (ÉAU), l’Oman et le Yémen
  5. L’Union asiatique de compensation (ACU) : le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, l’Iran, Myanmar, les Maldives, le Népal, le Pakistan et le Sri Lanka
  6. La Coopération économique sous-régionale pour l’Asie du Sud (SASEC) : le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, les Maldives, le Népal, le Pakistan et le Sri Lanka
  7. La Sous-région du Grand Mékong : la Cambodge, la Chine, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande et le Vietnam
  8. La Chine est également membre de :
    1. Le Forum de la coopération économique de la zone Asie-Pacifique (APEC)
    2. L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS)
    3. L’Organisation pour la Coopération des Chemins de Fer
  9. Le Myanmar est également membre de :
    1. L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN)
    2. La communauté économique de l’ASEAN
    3. La zone de libre-échange de l’ASEAN
    4. La Stratégie de coopération économique du Mékong (ACMECS)

Les accords de libre-échange liés aux pays du corridor

  1. Le Bangladesh a des accords de libre-échange avec le Népal, l’Inde, le Pakistan, le Sri Lanka
    1. Le Système de préférences commerciales entre les États membres de l’OCI
    2. Le Système de préférences généralisées (Union européenne)
  2. La Chine
    1. Des accords de libre-échange avec lUnion européenne, Afrique-BRICS, Costa Rica, Chili, ASEAN, Pakistan, Nouvelle-Zélande, Singapour, Communauté andine...
  3. L’Inde
    1. Des accords de libre-échange avec l’Union européenne, Île Maurice, Afrique-Inde, Union douanière d’Afrique australe, Canada, AELE, Singapour, ASEAN, Chili, MERCOSUR, Communauté andine, Thaïlande, Indonésie, Conseil de coopération du Golfe, Corée du Sud, Nouvelle-Zélande, Australie...
  4. Le Myanmar
    1. Des accords de libre-échange en tant que membre de l’ASEAN : Japon, Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, AELE, Inde, Chine, États-Unis, Pérou, Panama, Jordanie...

Les principales institutions asiatiques liées au corridor

  1. La Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP)
  2. La Banque asiatique de développement
  3. Le Dialogue de coopération asiatique
  4. Le Forum de Boao pour l’Asie
  5. Afrique-Asie (NAASP)

Les principales institutions islamiques liées au corridor

  1. L’Organisation de la coopération islamique (OCI)
  2. La Banque islamique de développement (BID)

Les principales religions de la région du Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar sont :

  1. L’islam
  2. Le bouddhisme
  3. L’hindouisme
  4. Le zoroastrisme
  5. Le jaïnisme
  6. Le confucianisme
  7. Le taoïsme

Le Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar appartient à :

  1. L’espace économique de la civilisation hindoue
  2. L’espace économique de la civilisation sinique
  3. L’espace économique bouddhiste
  4. L’espace économique de l’Eurasie centrale

Corridor économique Chine-Pakistan Cours



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires)
Enseignement supérieur pour tous à des prix abordables
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page