Le bouddhisme dans le monde

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de la sous-unité d’enseignement - Le bouddhisme dans le monde : la Chine, le Japon, la Corée, le Vietnam, la Thaïlande...

  1. Les estimations du bouddhisme dans le monde
  2. Le bouddhisme en Inde, la Birmanie, le Bhoutan, le Cambodge, la Chine, la Corée du Sud, le Japon, la Mongolie, le Laos, le Vietnam, le Sri Lanka et la Thaïlande
La sous-unité d’enseignement « Bouddhisme dans le monde » fait partie :
  1. Doctorat DIB Religions et affaires, Doctorat Asie
  2. Masters professionnels EAD : affaires internationales (MIB), Asie

Outils d’étude en Fr + En Buddhism World Es Budismo Mundo.

Éthique Inamori

Description de la sous-unité d’enseignement - Le bouddhisme dans le monde.

De même qu’en les autres religions, les chiffres sur le nombre de bouddhistes peuvent varier beaucoup. Ces chiffres oscillent entre 170 et 230 millions de bouddhistes.

Le principal problème est de savoir le nombre de bouddhistes en Chine.

Parlé de bouddhisme est parler de l’Asie.

Le bouddhisme a vécu ensemble avec autres religions sans des problèmes, comme en le taoïsme et le confucianisme (la Chine) ou le shinto (le Japon). En des pays asiatiques le bouddhisme est intimement lié avec la politique en existant divers partis politiques bouddhistes.

Le bouddhisme à l’Inde.

Malgré avoir né en Inde, le bouddhisme a pratiquement disparu au douzième siècle, mais depuis des fins du XIXe siècle a commencé à resurgir. Aujourd’hui, on estime environ 8 millions de bouddhistes habitent en Inde (0,8 % de la population).

En Inde est aussi le siège du gouvernement tibétain dans l’exil dominé par le Dalaï-lama. Les bouddhistes sont pour la plupart dans l’État d’Arunachal Pradesh et la région de Ladakh dans l’État de Jammu et Cachemire, dans l’État de Sikkim représentent 40 % de la population (Lamaïsme).

Une des causes de la croissance de bouddhisme en Inde, est due à Bhimrao Ramji Ambedkar, que s’a converti de l’hindouisme au bouddhisme. Babasaheb Appartenait à la caste « Dalit » (intouchables).

Malgré être minorité en Inde, les bouddhistes fait partie active dans la vie politique et culturelle. Le ministre de chemins de fer de la République de l’Inde, Mapanna Mallikarjun Kharge est bouddhiste.

Le bouddhisme en Birmanie (Myanmar).

Le 89 % de la population birmane (60 millions d’habitants) pratique le bouddhisme theravada. Le christianisme est la deuxième religion (3 % de Bautista birmans, 1 % de catholiques). La Birmanie est régie par un dur régime militaire. Le Myanmar (Birmanie) est un pays multi-religieux. Il n’y a pas religion officielle de l’État, mais le gouvernement préfère le bouddhisme theravada. La nouvelle Constitution établit la liberté de religion.

La devise du Myanmar est « La félicité il se trouve dans une vie harmonieusement disciplinée «, provient du verset 194 du Buddhavagga (Dhammapada Pali).

Le troisième Secrétaire général des Nations Unies Maha Thray Sithu Ou Thant (1909 - 1974) était bouddhiste.

La fameuse activiste birmane et prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi est né à Rangoun, la Birmanie.

Dalaï-lama

Le bouddhisme au Bhoutan.

L’influence du bouddhisme tibétain dans la politique est très élevée : la shanga (moines bouddhistes) peut choisir aux parlementaires. L’hindouisme est la deuxième religion (25 %).

Le bouddhisme dans le Royaume du Cambodge.

Au Cambodge (14 millions), le bouddhisme theravada est majoritaire. Il est important signaler la forte influence de l’hindouisme dans le bouddhisme pratiqué au Cambodge, elle été hindouiste entre les siècles I et XIV, lorsque par décret réel s’a converti au bouddhisme. Tout au long de l’histoire s’est développé un syncrétisme entre les bouddhisme et l’hindouisme. Le bouddhisme theravada est la religion officielle du Cambodge (95 pour cent de la population). La grande plupart de l’ethnie jemer est bouddhiste.

Pendant la dictature de Pol Pot, entre 1975 -79 le bouddhisme a été durement réprimé. Aujourd’hui il existe un parti politique bouddhiste : le Parti Bouddhiste Libéral.

Le chef d’entreprise Kith Meng est cambodgienne.

Le bouddhisme en Chine

Si bien la Chine est le berceau du confucianisme et du taoïsme, on estime que le bouddhisme est la religion la plus importante en Chine, malgré le fait que la Chine se déclare comme un pays athée, par ce que pratiquement impossible connaître les statistiques réelles sur le bouddhisme en Chine.

Le bouddhisme a pénétré en Chine il fait quelques 2.100 ans et avec le temps il s’a converti dans la religion la plus importante. Le syncrétisme avec des éléments taoïstes, animistes et confucéens imprègne le bouddhisme chinois.

L’auteur bouddhiste Daisaku Ikeda a écrit le livre « Le bouddhisme chinois » est aussi le fondateur de la Soka Gakkai internationale.

Le bouddhisme en Corée du Sud.

Du point de vue religieux, la Corée du Sud est un pays un plus « Occidental » qu’Asiatique. Selon le recensement de 2005 près 50 % des Coréens n’ont pas aucune préférence religieuse, 30 % sont chrétien et 23 % sont bouddhistes (10 millions) - 90 % des bouddhistes sud-coréens appartiennent au Mandat de Jogye-. Autres religions minoritaires sont : l’islam ou Chondogyo (mélange de bouddhisme et christianisme)

La liberté de culte est garantie par la Constitution et il n’existe pas aucune religion officielle d’État. Le bouddhisme a pénétré en Corée en l’an 372.

Lee Kun-hee (Corée du Sud) est Président de Samsung électronique.

Le bouddhisme au Japon.

Le bouddhisme est la principale religion au Japon. Le bouddhisme est arrivé au Japon depuis la Corée autour de l’an 552. Quelques 90 millions de japonais affirment être bouddhistes (70 % de la population)
Pendant la période militariste Kamakura (1192 - 1333) se sont introduits deux écoles :
- L’école amidiste Terre Pure (salvation à travers la croyance en le Bouddha Amitabha) est l’école bouddhiste la plus grande du Japon ;
- L’école du bouddhisme zen.

Étude de cas : Dr. Kazuo Inamori De fondateur de Kyocera et ex-directeur du Japon Ligne aériennes, à moine bouddhiste ZEN.

L’association Soka Gakkai international a été fondée en 1930 par Tsunesaburo Makiguchi (1872-1944) groupe à des fidèles du bouddhisme Nichiren. Littéralement veut dire « Société pour la création de valeur ». Son principal objectif est de promouvoir la paix et le respect par la vie.

Dr. Kazuo Inamori bouddhiste

Le bouddhisme en Mongolie

Malgré les ans de communisme, on estime qu’aujourd’hui 94 % des mongoles sont bouddhistes lamaïstes (bouddhisme tibétain), dont le maximal dirigeant spirituel est le Jebtsundamba Khutuktu (Saint et Vénérable Monsieur). De même que le Dalaï-lama est censé la réincarnation du Bouddha. Le Kubilaï Khan (1215-1294) a proclamé le bouddhisme tibétain comme religion officielle de l’empire mongol.

Le bouddhisme au Laos.

Malgré être un pays communiste, le bouddhisme est aussi majoritaire. On estime que 67 % des laotiens sont bouddhistes theravada, 1,5 % sont chrétien et 31,5 % sont ne défini, selon le recensement de 2005. Le bouddhisme a été pendant longtemps une des forces sociales plus importantes au Laos. Le bouddhisme theravada coexiste pacifiquement avec le culte aux esprits et l’animisme pratiqué entre les tribus des montagnes.

Beaucoup de laotiens passent une part de sa vie comme des moines dans les temples, bien que seulement soit par quelques peu de jours.

L’Église bouddhiste est sous la direction d’un patriarche suprême que réside à Vientiane et supervisa les activités du bureau central de l’Église, l’Ho Thammasaphat.

Le bouddhisme à Vietnam.

On estime que des 86 millions des vietnamiennes, 80 % pratiquent le bouddhisme mahayana et un 2 % le theravada. Il est de souligner le syncrétisme avec le confucianisme et le taoïsme. Le bouddhisme est arrivé à Viêtnam dans le siècle II ou dans le troisième siècle.

Le bouddhisme Cao Dai a été fondé en 1926 en incorporant éléments chrétiens, musulmans, hindouistes, bouddhistes, taoïstes et confucéens. On estime que 8 millions de vietnamiens sont des fidèles du Cao Dai.

Le bouddhisme Do hoa hao est une tradition religieuse, fondée sur le bouddhisme, fondé en 1939 par Hunh Phú, on estime qu’il a 2 millions d’adhérents.

Le bouddhisme au Sri Lanka.

Près 70 % des habitants du Sri Lanka suivent l’école bouddhiste theravada, suivie principalement par l’ethnie cingalaise. Il est important souligner aussi la minorité hindoue tamile et la musulmane. Le bouddhisme a été introduit dans le troisième siècle AEC (avant JC). Par Arahat Mahinda Thera, fils du grand Ashoka. Le Canon Pali (Thripitakaya), a été compilé au Sri Lanka autour de l’an 30 AEC (avant JC).

Le bouddhisme en Thaïlande.

La principale religion en Thaïlande est le bouddhisme theravada (95 % de la population). Existent des minorités des musulmans, chrétiens et hindous. En Thaïlande il n’y a pas religion officielle mais le Roi de la Thaïlande doit être bouddhiste pour pouvoir régner. Le Roi, Bhumibol Adulyadej est censé le guide spirituel.

La Thaïlande est le siège de l’Association mondiale de bouddhistes et de l’Université mondiale bouddhiste.

Le chef d’entreprise Thaksin Shinawatra est thaïlandais.

Les religions et les affaires - bouddhisme : Mahayana et theravada, Éthique bouddhiste, Économie bouddhiste.



EENI École Supérieure de Commerce International