EENI École d'Affaires / Business School

Affaires au Cambodge


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires au Cambodge - Phnom Penh

  1. L’introduction au Royaume du Cambodge (Asie du Sud-Est) ;
  2. L’économie cambodgienne ;
  3. Faire des affaires à Phnom Penh ;
  4. Le commerce international cambodgien ;
  5. L’investissement direct étranger au Cambodge ;
  6. Étude de cas :
    1. Les zones économiques spéciales au Cambodge - Phnom Penh ZES ;
    2. Importer au Cambodge ;
    3. Kith Meng.
  7. Les opportunités d’affaires au Cambodge :
    1. Les télécommunications ;
    2. Habillement ;
    3. L’agroalimentaire.
  8. L’accès au marché cambodgien ;
  9. Le plan d’affaires pour le Cambodge.

Les objectifs de l’UE « Commerce international et affaires au Cambodge » sont :

  1. Apprendre à faire des affaires au Cambodge ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Cambodge ;
  3. Analyser les relations commerciales du Cambodge avec le pays de l’étudiant ;
  4. Connaitre les accords commerciaux du Cambodge ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché cambodgien ;
  6. Étudier le profil des entreprises et d’hommes d’affaires cambodgiennes.

Le commerce international et les affaires au Cambodge.
Kith Meng. Homme d’affaires bouddhiste (président de la Chambre de commerce du Cambodge)

Étudiants Cours Master Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « Commerce international et affaires au Cambodge » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School :

Masters : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat : commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Cambodia Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Camboya.

  1. Crédits de l’UE « Commerce et affaires au Cambodge » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine.

Master adapté aux étudiants cambodgiens.

Diplôme FOAD : affaires en Asie du Sud-Est (ASEAN)

Commerce international et affaires au Cambodge.

Formation online (Course Master Doctorat) : Transport et logistique internationale

Le transport et la logistique au Cambodge
  1. Le port autonome de Sihanoukville ;
  2. Le Corridor Nanning-Singapour
    1. Zone économique du Pan-Golfe de Beibu.
  3. Accès au Corridor Est-Ouest (Myanmar-Vietnam).

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange du Cambodge :

  1. Le Cambodge et l’espace économique bouddhiste ;
  2. L’ASEAN
    1. La communauté économique de l’ASEAN ;
    2. La zone de libre-échange de l’ASEAN ;
    3. La Stratégie de coopération économique du Mékong ;
    4. La Commission du Mékong ;
    5. Les accords de libre-échange de l’ASEAN : UE, Australie, Corée, Japon, Inde, Chine, Pakistan, Russie, Canada, États-Unis...
  3. Le Partenariat régional économique global ;
  4. L’APEC ;
  5. La Sous-région du Grand Mékong ;
  6. Le SPG ;
  7. L’Organisation de coopération de Shanghai (État partenaire).

ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-est) Communauté économique ASEAN. Zone libre-échange

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

  1. L’OMC
    1. L’Accord général sur le commerce des services ;
    2. L’Accord sur les obstacles techniques au commerce ;
    3. L’Accord sur l’application des mesures sanitaires ;
    4. L’Accord sur l’inspection avant expédition ;
    5. L’Accord sur les sauvegardes ;
    6. L’Accord sur la facilitation des échanges.
  2. Le Bureau des Containers et du Transport Intermodal ;
  3. La Convention de Chicago (OACI) ;
  4. L’OMD
    1. La Convention de Kyoto.
  5. L’IMO
    1. La Convention sécurité des conteneurs ;
    2. La Convention d’Istanbul (non membre).
  6. La Convention douanière relative aux conteneurs (non membre).

Zone de libre-échange ASEAN (Brunei, Indonésie, Malaisie, Philippines...)

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations économiques asiatiques

  1. Le Forum de Boao pour l’Asie ;
  2. Le Dialogue de coopération asiatique ;
  3. La CESAP ;
  4. La Banque asiatique de développement ;
  5. Le Plan de Colombo.

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

  1. L’OIF ;
  2. La BM ;
  3. Les NU
    1. Le Centre du commerce international ;
    2. La CNUCED ;
    3. L’OMPI.
  4. Le FMI.

Grand Mékong : Cambodge, Chine, Laos, Myanmar, Thaïlande, Vietnam (exportations, importations)

Le Royaume du Cambodge :

  1. Le Royaume du Cambodge se situe dans le sud-est de l’Asie, dans le golfe de la Thaïlande ;
  2. Le Cambodge partage des frontières avec la Thaïlande, le Laos et le Viêtnam ;
  3. La capitale du Cambodge est Phnom Penh (2 millions d’habitants), le centre économique et politique du Cambodge ;
  4. 90 % de la population du Cambodge est d’ethnicité cambodgienne ;
  5. Le type de gouvernement : Monarchie constitutionnelle parlementaire unitaire ;
  6. Le Monarque du Cambodge : Norodom Sihamoni ;
  7. L’indépendance cambodgienne : 1953 (France) ;
  8. La superficie du Cambodge : 181 035 km² ;
  9. La population cambodgienne : 15,5 millions d’habitants ;
  10. La langue officielle du Cambodge : le Khmer.
    1. Le français est également parlé.

La religion au Cambodge : 95 % de la population cambodgienne pratique le bouddhisme Theravada.

Formation online (cours, master, doctorat) : Bouddhisme et affaires internationales

Le Cambodge appartient à l’espace économique bouddhiste.

Commission du Mékong (Cambodge, Laos, Thaïlande, Vietnam, ASEAN)

L’économie cambodgienne.

  1. Dans la dernière décennie de paix et stabilité, le Cambodge a réussi une croissance économique élevée ;
  2. La croissance économique annuelle cambodgienne : 10,6 % pendant les derniers cinq ans ;
  3. La production cambodgienne se concentre dans le secteur de la confection et des pièces d’habiller que dominent les exportations du Cambodge, en spécial aux États-Unis ;
  4. Le secteur tertiaire du Cambodge se concentre sur les activités du commerce international et des services liés ;
  5. L’aide économique reçue : le Cambodge a reçu 989 millions de dollars de subventions ou de prêts en conditions favorables ;
  6. Les principaux donneurs ont été : la Banque asiatique de développement, le PNUD, la BM, le Fonds monétaire international (FMI), l’Australie, le Canada, la Chine, le Danemark, l’UE, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, la Suède, la Thaïlande, le Royaume-Uni et les États-Unis ;
  7. La monnaie cambodgienne : le Riel (KHR).

Corridor économique Nanning (Chine)-Singapour, le Cambodge, le Laos, la Malaisie, la Thaïlande et le Vietnam

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international Cambodgien.

  1. Selon les données du Département de Douanes, la valeur totale des importations a augmenté 21,03 % (2,409 billonnes de riels), en comparaison avec l’an antérieur ;
  2. Les principaux produits cambodgiens exportés sont le vêtement, les chaussures, les cigarettes, le caoutchouc naturel, le riz, la poivre, la bois et le poisson ;
  3. Les principaux marchés d’exportation sont les États-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni, Singapour, le Japon, le Viêtnam ;
  4. Les principales importations du Cambodge sont les combustibles, les cigarettes, l’automobile, les biens de consommation, les machines ;
  5. Les principaux fournisseurs du Cambodge sont la Thaïlande, Singapour, la Chine, Hong Kong, le Viêtnam, Taïwan, les États-Unis.

Le département général des douanes et d’impôts spéciaux cambodgien a été créé en 1951. Les opérations du GDCE ont été suspendues depuis 1975 jusqu’à 1979 pendant le régime du Khmer Rouge. Ils ont renoué ses opérations le 13 aout 1979 sous la direction du ministère du commerce international et il fut transféré au ministère d’économie et finances internationales par sub-arrêté. Le GDCE s’a converti le 155e membre de l’Organisation mondiale de Douanes en juin 2001. La structure tarifaire a été modifiée en 2001, lorsque le nombre de tronçons tarifaires a été réduit de douze à quatre et le type maximal de 120 % à 35 %.

Le port autonome de Sihanoukville est l’unique port du Royaume du Cambodge apte pour le commerce international. Le port se trouve stratégiquement placé dans la côte cambodgienne.

Le gouvernement a approuvé un total de vingt et une zones économiques spéciales placées tout au long de la frontière avec la Thaïlande et le Viêtnam (Koh Kong, Poipet, Savet, Phnom Donnent), à Sihanoukville et à Phnom Penh. Les entreprises placées dans ces zones économiques spéciales se bénéficient d’une série d’incitations fiscales, comme l’impôt sur le revenu, les douanes et les bénéfices sur la TVA.

L’investissement direct étranger (IDE) au Cambodge.

  1. Le Cambodge a ouvert son économie à l’investissement direct étranger dans tous les secteurs y compris la banque, les assurances et les télécommunications ;
  2. À différence d’autres pays, les investisseurs au Cambodge ont le droit à contrôler 100 % des actions des entreprises, sans condition requise de participation d’un partenaire local ;
  3. Les principaux investisseurs étrangers sont la Corée du Sud, la Chine, la Russie, la Thaïlande, les États-Unis et le Viêtnam.

Les organisations économiques :

Le Cambodge est membre de la majorité des principales organisations internationales, comprises les Nations Unies et ces organismes spécialisés ; il s’a converti en membre de l’ASEAN en 1998. Le 13 octobre 2004, le Cambodge s’est converti le 148e membre de l’OMC.

Stratégie de coopération économique du Mékong (ASEAN) le Cambodge, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande et le Vietnam

Cambodge zones économiques

Corridor économique Est-Ouest (Myanmar-Thaïlande-Laos-Vietnam)

Cambodge Importation


(c) EENI Global Business School 1995-2023
Nous nutilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page