EENI École d'Affaires / Business School

Cheikh Anta Diop (historien sénégalais)



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : Cheikh Anta Diop et la renaissance africaine.

  1. L’historien sénégalais musulman Cheikh Anta Diop ;
  2. Les relations entre la civilisation égyptiaque et l’Afrique noire ;
  3. Le concept de renaissance africaine du cheikh Anta Diop.

Exemple :
Cheikh Anta Diop (historien africain)
Cheikh Anta Diop Historien sénégalais

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Afrique de l’Ouest

Étudiant africain doctorat / master FOAD en affaires internationales

L’UE « Cheikh Anta Diop et la renaissance africaine » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Doctorat (DIB) : affaires africains, affaires islamiques.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Masters (MIB) : affaires en Afrique, affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Cheikh Anta Diop Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Cheikh Anta Diop Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Cheikh Anta Diop.

Masters et doctorat en affaires internationales adaptés pour les Sénégal (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) étudiants sénégalais.

Exemple :
Egypte antique Civilisation africaine (cours master doctorat)

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains (Mali, Niger, Burkina, Sénégal, Togo, Madagascar...)

Le sénégalais Cheikh Anta Diop est considéré comme le plus important historien africain.

Cheikh Anta Diop

À travers de ses ouvrages Cheikh Anta Diop a défendu que la civilisation égyptiaque ait de racines africaines, même ses analyses d’ADN ont montré cette relation. Cheikh Anta Diop a également montré que les Wolof, un groupe ethnique sénégalais, avaient ses origines dans la civilisation égyptiaque.

  1. Lieu de naissance de Cheikh Anta Diop : Caytou ou Thieytou (le Sénégal, l’Afrique de l’Ouest) en 1923 ;
  2. La religion : Cheikh Anta Diop était musulman ;
  3. Formation : sciences humaines et sciences exactes. Il étudia aussi physique nucléaire ;
  4. Domaines : le wolof, la civilisation pharaonique, le Coran, cultures arabo-musulmanes et africaines ;
  5. Contacts avec Joseph Ki-Zerbo.

Le concept de la renaissance de l’Afrique de Cheikh Anta Diop :

  1. La reconstitution scientifique de la conscience authentique de l’histoire africaine et de l’humanité ;
  2. Les propres Africains doivent écrire son histoire (Théophile Obenga).

Les principales thématiques de l’œuvre de Cheikh Anta Diop :

  1. L’origine de l’humanité et ses migrations ;
  2. La filiation de la civilisation égyptiaque et l’Afrique noire (la linguistique, la culture, les structures sociopolitiques...) ;
  3. L’évolution des entreprises et des États africains ;
  4. Les contributions africaines à l’humanité : les arts, la métallurgie, les sciences, l’astronomie, la philosophie, l’architecture ;
  5. Le développement socio-économique africain (vers l’État fédéral africain).

Les principales oeuvres de Cheikh Anta Diop :

  1. Nations nègres et culture (De l’Antiquité nègre égyptienne aux problèmes culturels de l’Afrique d’aujourd’hui), 1954 ;
  2. L’unité culturelle de l’Afrique noire ;
  3. Antériorité des civilisations nègres, mythe ou vérité historique ? ;
  4. Parenté génétique de l’égyptien pharaonique et des langues négro-africaines ;
  5. Civilisation ou barbarie ;
  6. Les fondements économiques et culturels d’un État fédéral de l’Afrique noire ;
  7. L’Afrique depuis 1935 (Volume VIII de l’histoire générale de l’Afrique de l’UNESCO).

Plus d’informations sur le Sénégal au Portail affaires africains de l’EENI.

  1. Dakar, Saint-Louis, Thiès, Touba, Ziguinchor ;
  2. Guédiawaye, Kaolak, M’bour, Pikine, Rufisque.

Cours recommandé pour tous les étudiants africains francophones : l’Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, les Comores, la République démocratique du Congo, la République du Congo, la Côte d’Ivoire, Djibouti, le Gabon, la Guinée, Madagascar, le Mali, le Maroc, Maurice, la Mauritanie, le Niger, le Rwanda, les Seychelles, le Tchad, le Togo et la Tunisie.

La civilisation africaine.



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page