EENI École d'Affaires / Business School

Chili-Corée du Sud (accord de libre-échange)



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) - L’accord de libre-échange (ALE) Chili-Corée du Sud.

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange (ALE) entre la République de Corée et la République du Chili ;
  2. Le certificat d’origine ;
  3. La teneur en valeur régionale ;
  4. Le commerce international Corée du Sud-Chili.

Exemple :
l’accord de libre-échange Chili-Corée du Sud
Accord de libre-échange Corée du Sud-Chili

Formation online (cours, master, doctorat) : Affaires en Amérique du Sud

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

L’UE « L’accord de libre-échange (ALE) Chili-Corée du Sud » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires américains, affaires asiatiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Chile-Corea del Sur Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Korea-Chile Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Chile.

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accord Chili-Corée du Sud (ALE).

L’accord de libre-échange (ALE) entre la Corée du Sud et le Chili est entré en vigueur le 1 avril 2004 (et notifié à l’Organisation mondiale du commerce).

  1. La Corée du Sud s’est engagée à annuler dans un délai de dix ans les droits de douane sur 96,3 % de ces lignes tarifaires (Système harmonisé SH 96), soit l’équivalent de 99 % des importations en provenance du Chili en 2003 ;
  2. L’accord de libre-échange Chili-Corée du Sud, prévoit un accès immédiat en franchise de droits pour une large gamme de produits ;
  3. Le Chili accordera immédiatement un accès en franchise pour les produits d’exportation relevant 67 % de ces lignes tarifaires, la Corée le fera pour 87 % ;
  4. Il s’attend un accroissement du commerce international depuis l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange Chili-Corée du Sud de 526 % des exportations coréennes à destination du Chili.

Formation online (cours, master, doctorat) : Mesures non tarifaires

L’accord de libre-échange (ALE) Chili-Corée du Sud contient des dispositions sur :

  1. Les procédures douanières ;
  2. Les mesures de sauvegarde ;
  3. Les mesures antidumping et compensatoires ;
  4. Les mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS) ;
  5. Les règlements techniques ;
  6. L’investissement direct étranger (IDE) ;
  7. Le commerce international de services ;
  8. Le mouvement des personnes ;
  9. La concurrence ;
  10. Les marchés publics ;
  11. Les droits de propriété intellectuelle (DPI) et ;
  12. Le règlement des différends.

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international Corée du Sud-Chili :

  1. Les exportations : 2,95 milliards de dollars ;
  2. Les importations : 4,22 milliards de dollars ;
  3. Les produits exportés par le Chili vers la Corée du Sud sont les métaux communs, les minéraux et les produits chimiques d’exportation (80,9 % du commerce international) ;
  4. Les produits importés par le Chili en provenance de la Corée du Sud sont l’automobile et les aéronefs, les machines et les produits minéraux (74,6 % du commerce).

Le Chili est membre de l’espace économique latino-américain de la civilisation chrétienne occidentale et la Corée du Sud de la civilisation sinique-bouddhiste.



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page