EENI École d'Affaires / Business School

Corridor économique Chine-Mongolie-Russie


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le Corridor économique Chine-Mongolie-Russie

  1. L’introduction au Corridor économique Chine-Mongolie-Russie (la route des Prairies)
  2. Les principales caractéristiques du Corridor économique Chine-Mongolie-Russie
  3. Le Corridor économique Chine-Mongolie-Russie : un projet clé de la Nouvelle Route de la soie
    1. Le Chemin de fer transsibérien (Russie, Mongolie, Chine, Corée du Nord)
    2. Le Corridor de transport Mer du Nord-Baltique (Finlande, Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Allemagne, Pays-Bas, Belgique)
    3. Le Corridor paneuropéen II (Russie-Biélorussie-Pologne-Allemagne)
    4. Le Corridor paneuropéen IX (Finlande-Russie-Grèce)
  4. Le rôle de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) dans le corridor
  5. Les avantages pour les entreprises de la Chine, la Russie, la Mongolie et l’Europe

Exemple : Le Corridor économique Chine-Mongolie-Russie
Corridor économique Chine-Mongolie-Russie. Nouvelle Route de la soie

Formation online : Initiative de transports terrestres eurasiatiques (Route de la soie Chine-Europe)

Étudiants Cours Master Doctorat, affaires, commerce international

L’UE «Le Corridor économique Chine-Mongolie-Russie» fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Cours de Transport : Route, Chemin de fer, aérien, multimodal

Formation online (Course Master Doctorat) : Transport routier

Diplôme d’Université (DU) : Transport international

Formation online (cours, master, doctorat) : Diplôme professionnel (DU) en transport international

Cours : Affaires en Chine, Russie

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Chine

Masters (MIB) : Transport International, Affaires en Asie, Europe, affaires internationales, relations économiques internationales

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : logistique mondiale, affaires asiatiques, affaires européennes, commerce mondial

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Masters et doctorat (affaires, commerce international) en Anglais China-Mongolia-Russia Economic Corridor. Résumé en Master Commerce international en français Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Corredor Económico China-Mongolia-Rusia Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Corredor Económico China-Mongólia-Rússia

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Russie

Exemple :
Chemin de fer transsibérien (Russie, Mongolie, Chine, Corée du Nord) Cours

Le Corridor économique Chine-Mongolie-Russie.

Le corridor économique Chine-Mongolie-Russie commence dans le port de Tianjin (Chine) et se dirige vers le nord-ouest, en passant par Beijing avant d’entrer en Mongolie (poste frontalier d’Erlianhaote). Le corridor traverse la Mongolie avant d’entrer en Russie par le Transsibérien Express à Ulan Ude.

Le corridor économique Chine-Mongolie-Russie est intégré dans la vision de la nouvelle route de la soie.

  1. Nom en russe : Талын зам
  2. Nom chinois : 草原 之 路

Les avantages du corridor économique Chine-Mongolie-Russie pour la région :

  1. Profitant de ce corridor, les produits et matières premières (cuivre, charbon et or) de la Mongolie et de la Sibérie sont exportés depuis le port de Tianjin
  2. Pour les provinces du nord-est de la Chine (Heilongjiang, Jilin et Liaoning), ce corridor représente la route la plus courte vers l’Europe
  3. La Corée du Nord pourrait accéder à ce corridor
  4. Pour les entreprises européennes, c’est une voie d’accès importante vers la Mongolie et la Chine

La Mongolie peut devenir un centre logistique fondamental : Asie-Russie-Europe.

Formation online (Course Master Doctorat) : Transport multimodal / combiné

Tronçon Tianjin-Pékin-Erenhot

  1. Chine (autoroute G55) : Tianjin (port), Pékin, Zhangjiakou, Erenhot (frontière sino-mongole)
  2. Temps estimé : 8 h 16 min
  3. Distance : 773 km

Transport ferroviaire

  1. Plusieurs Chemins de fer de conteneurs utilisent déjà le corridor économique Chine-Mongolie-Russie
  2. Chemin de fer Mongolie-Brest (Mongolie-Biélorussie)
  3. Chemin de fer Zhengzhou-Hambourg (Chine-Mongolie-Allemagne)

Infrastructures logistiques en développement

  1. Projet de chemin de fer Tavan Tolgoi-Frontière chinoise. À Tavan Tolgoi est la plus grande mine de charbon de Mongolie avec la frontière chinoise
  2. Projet de chemin de fer pour relier Choilbasan à Ereentsav, près de la frontière orientale de la Russie et de la Mongolie
  3. Projet de passage à niveau Sainshand-Ereentsav, Nomrog, Bichil

Les domaines de coopération tripartite sous le corridor économique Chine-Mongolie-Russie

  1. Infrastructure logistique
  2. Coopération dans le secteur industriel
  3. Développement des postes frontalières
  4. Facilitation des échanges (exportations, importations) et des procédures d’inspection des marchandises
  5. Coopération dans le secteur de l’énergie, l’environnement,
  6. Coopération en éducation, science et technologie
  7. L’agriculture

Les communautés économiques régionales asiatiques liées avec le Corridor économique Chine-Mongolie-Russie

  1. Programme de coopération économique régionale pour l’Asie centrale (CAREC) : l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Mongolie, le Pakistan, le Tadjikistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan
  2. Organisation de coopération de Shanghai (OCS) : le Kazakhstan, la Chine, le Kirghizistan, la Russie, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan
  3. Organisation pour la Coopération des Chemins de Fer (OSJD) : la Chine, la Mongolie, la Russie
  4. La Chine est membre de :
    1. Sous-région du Grand Mékong (GMS)
  5. La Russie est membre de :
    1. Union économique eurasiatique (EEU)
    2. Communauté des États indépendants (CEI)
    3. Organisation de la Coopération économique de la mer Noire (BSEC)
    4. Accord d’association Union européenne-Fédération de Russie
    5. Conseil des États de la mer Baltique (CBSS)
    6. Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)
  6. La Chine et la Russie sont membres de la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) et de la Coopération Afrique-BRICS
  7. La Mongolie est membre du Corridor de croissance Asie-Afrique

Les accords de libre-échange liés avec les pays du corridor

  1. La Chine
    1. Les accords de libre-échange (ALE) de la Chine : Union européenne, Pérou, Chili, ASEAN, Pakistan, Nouvelle-Zélande, Singapour, Communauté andine...
  2. Accord commercial Asie-Pacifique (APTA) : le Bangladesh, la Chine, l’Inde, la Mongolie et Sri Lanka
  3. La Russie
    1. Les accords de libre-échange (ALE) de la Russie : l’ASEAN, l’Arménie, la Biélorussie, l’Azerbaïdjan, la Géorgie, le Kirghizistan, la Serbie, la Nouvelle-Zélande, le Cameroun
    2. L’accord de libre-échange (ALE) Russie-Biélorussie-Kazakhstan
    3. L’Union douanière Russie-Viêtnam

Les principales institutions asiatiques liées avec le corridor

  1. Forum asiatique Bo’ao
  2. Dialogue de coopération asiatique (ACD)
  3. Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (ESCAP)
  4. Banque asiatique développement
  5. Plan Colombo

Les principales religions de la région du Corridor économique Chine-Mongolie-Russie sont :

  1. Christianisme orthodoxe
  2. Confucianisme
  3. Taoïsme
  4. Bouddhisme

Le Corridor économique Chine-Mongolie-Russie appartient au :

  1. Espace économique de l’Eurasie centrale
  2. Espace économique orthodoxe
  3. Espace économique sinique

Exemple :
Route de la soie (Transport Chine-Europe) Initiative de transports terrestres eurasiatiques

Formation online : Initiative de transports terrestres eurasiatiques (Route de la soie Chine-Europe)



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page