EENI École d'Affaires / Business School

ASEAN-Chine (accord de libre-échange)


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : l’accord de libre-échange (ALE) ASEAN-Chine.

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange (ALE) ASEAN-Chine ;
  2. Le commerce international (exportations, importations) entre les pays de l’ASEAN et la Chine ;
  3. L’origine de la marchandise ;
  4. Le Centre ANASE-Chine ;
  5. La coopération fonctionnelle ;
  6. La coopération ASEAN Plus Trois ;
  7. Le Partenariat régional économique global (RCEP).

Exemple :
l’accord de libre-échange (ALE) ASEAN-Chine :
Accord de libre-échange Association des nations de l'Asie du Sud-est (ASEAN)-Chine

Diplôme FOAD : affaires en Asie du Sud-Est (ASEAN)

Étudiants Cours Master Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « L’accord de libre-échange ASEAN-Chine » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Cours (DU) : affaires en Chine, Asie du Sud-Est, confucianisme, taoïsme et affaires.

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Chine

Masters (MIB) : affaires en Asie, pays musulmans, relations économiques, affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : commerce mondial, affaires asiatiques.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais China-ASEAN Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) China-ASEAN Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international China.

Pourquoi étudier « Confucianisme, taoïsme et affaires » ?

已签协议的自贸区.

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

Exemple :
中国-东盟自贸区 :
Accord de libre-échange Chine-ANASE

L’accord de libre-échange ASEAN-Chine.

La zone de libre-échange ANASE-Chine.

En conformité avec l’accord-cadre pour une coopération économique globale entre la République populaire de Chine (RPC) et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), entré en vigueur en 2003, la Chine et les pays de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE) ont décidé d’établir une zone de libre-échange ASEAN-Chine dans un délai de dix ans.

L’accord de libre-échange ASEAN-Chine inclut :

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

  1. L’élimination des obstacles techniques tarifaires et non tarifaires sur le commerce international de produits ;
  2. La libéralisation du commerce international de services ;
  3. L’investissement direct étranger (IDE) ;
  4. La simplification des procédures douanières et ;
  5. Les accords de reconnaissance mutuelle.

La zone de libre-échange ASEAN-Chine est la troisième plus grande zone de libre-échange du monde.

  1. 1,9 milliard de personnes (30 % de la population mondiale) ;
  2. Le PIB : 2 milliard de dollars ;
  3. Le commerce international : 1,1 milliard de dollars ;
  4. L’ensemble du commerce international augmentera chaque année un 38,9 % ;
  5. Les importations et les exportations devraient augmenter 50 % ;
  6. Cinq pays de l’ASEAN sont les plus grands partenaires commerciaux de la Chine ;
  7. La Chine est la troisième source d’importation de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est).

Un « programme pour l’obtention de résultats rapides » destiné à accélérer la création de l’accord de libre-échange ASEAN-Chine prévoyait que les droits en douane applicables à l’ensemble des produits d’exportation relevant des chapitres 1 à 8 du système harmonisé et à un nombre limité de produits en dehors de ces chapitres, seraient supprimés sur une période de trois ans.

L’accord sur le commerce de services de la zone de libre-échange Chine-Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), signé en janvier 2007 est entré en vigueur le 1 Juillet 2007. La Chine négocie aussi avec l’ASEAN dans le domaine de l’investissement direct à l’étranger (IDE).

L’accord sur le commerce international de produits stipule que les réductions et les éliminations de droits s’appliqueront à toutes les lignes tarifaires qui ne relèvent pas du programme pour l’obtention de résultats rapides prévus à l’article 6 de l’accord-cadre.

Les pays CLMV de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (la Cambodge, le Laos, le Myanmar et le Vietnam) appliqueront complètement l’accord de libre-échange ASEAN-Chine le 1er janvier 2015.

Les accords de libre-échange de l’ASEAN : communauté économique de l’ASEAN, zone de libre-échange de l’ASEAN, zone de croissance de l’ASEAN, Triangle de croissance Indonésie-Malaisie-Thaïlande, Stratégie de coopération économique du Mékong (ACMECS), Commission du Mékong, Union européenne, Australie, Corée, Japon, Inde, Pakistan, Russie, Canada, États-Unis...

Les accords de libre-échange (ALE) de la Chine : APEC, Union européenne, Forum sur la coopération sino-africaine, Afrique-BRICS, Pérou, Costa Rica, Chili, Pakistan, Nouvelle-Zélande, Singapour, Organisation de coopération de Shanghai, Accord commercial Asie-Pacifique, Communauté andine...

Les accords de libre-échange (ALE) de Singapour : ASEAN, IORA, Japon, Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, AELE, Inde, Chine, États-Unis, Pérou, Panama, Jordanie...



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page