Faire des affaires à Beijing (Pékin)

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de la sous-unité d’enseignement : Faire des affaires à Beijing : le centre politique de la Chine.

  1. Beijing : le centre politique et culturel de la Chine
  2. L’économie de Beijing
  3. Le « Silicon Valley » de la Chine
  4. Les principaux quartiers économiques et comtés de Beijing
  5. Le commerce international
  6. L’investissement direct étranger (IDE) à Pékin
  7. Étude de cas :
      - Sinochem.
      - SINOPEC.
      - Chine Aviation Industrie Corporation.
      - Aluminium Corporation Chine.
      - Le groupe EDF en Chine
La sous-unité d’enseignement « Faire des affaires à Beijing » fait partie :
  1. Doctorat professionnel en affaires en Asie
  2. Masters EAD : affaires internationales (MIB), Asie, Pacifique, pays BRICS

北京.

Outils d’étude en Fr + En Beijing Es Beijing Pt China.

Exemple de la sous-unité d’enseignement : les affaires à Beijing
Chine SINOPEC

Description de la sous-unité d’enseignement - Faire des affaires à Beijing à Beijing Chine :

Beijing : le centre politique et culturel de la République populaire de Chine.

  1. Pékin (Beijing) est le centre politique et culturel de la Chine, tandis que Hong Kong et Shanghai dominent au niveau économique (commerce international, l’investissement direct étranger...). vingt-six sociétés du Fortune Global 500 sont implantés à Beijing.
  2. Beijing est le centre politique, culturel, scientifique et éducatif ainsi que le nœud de communications de la Chine.
  3. Avec 20 millions d’habitants, Beijing est la deuxième ville la plus peuplée de la République populaire de Chine après Shanghai.
  4. Pékin est la troisième ville de Chine par le produit intérieur brut total derrière Shanghai et Hong Kong.
  5. Le produit intérieur brut de Pékin est de 1,19 billion de RMB (174 milliards de dollars) (croissance annuelle de 10 %).
  6. Le secteur des services compte pour 73,2 % de son PIB. La finance est la plus importante activité économique à Beijing (11 % des bénéfices globaux de l’industrie financière chinoise).
  7. La limitation sur les importations d’automobiles à Beijing a fait au moins chuter de 1 % la croissance économique de Beijing.
  8. Le chiffre total de l’investissement de capitaux fixes à Pékin est 43,240 millions de dollars.
  9. Beijing voit sa réputation augmenter de plus en plus pour ses sociétés innovantes et des start-ups en pleine croissance.
  10. Beijing est renommée comme étant un centre des produits contrefaits.
  11. Le Bureau de promotion de l’investissement direct à l’étranger de Beijing (relève du gouvernement municipal de Beijing) est un organisme officiel qui est responsable de la promotion du commerce international et de l’investissement.

Les activités du groupe EDF conduites par la direction Asie-Pacifique, se concentrent sur la République populaire de Chine et sur la région du Grand Mékong, des pays à fort développement. L’investissement dans le secteur de la production électrique en Asie et spécifiquement en Chine, représente un enjeu industriel pour le groupe EDF. Présente en Chine depuis vingt ans, la division Chine d’EDF est installée à Pékin avec l’objectif d’aider le groupe à devenir un des maitres d’ouvrage du plus grand programme électrique au monde.

Beijing Chine affaires

Chine AVIC Aviation

L’économie chinoise - Guangdong - Union européenne-Chine.



EENI École Supérieure de Commerce International