Chine-Chili (accord de libre-échange, cours FOAD)

École d’Affaires EENI & Université HA



Programme de l’unité d’enseignement FOAD : l’accord de libre-échange (ALE) Chine-Chili

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange Chine-Chili
  2. L’accord sur le commerce international de services entre la Chine et le Chili
  3. Le commerce international Chili-Chine
  4. Le chapitre sur l’investissement

L’unité d’enseignement FOAD « L’accord de libre-échange Chine-Chili » fait partie des programmes suivants de formations ouvertes et à distance (FOAD) de l’École d’Affaires EENI & Université HA :
  1. Masters : Asie, Amérique, affaires internationales, commerce international
  2. Doctorats : Asie, Amérique, commerce mondial
  3. Cours (Diplôme d’Université) : Chine, Amérique du Sud

Les documents d’étude en Masters affaires FOAD en français Doctorats masters affaires en anglais Chile-China Étudier en espagnol master, doctorat FOAD Chile-China Étudier master FOAD affaires, portugais China

已签协议的自贸区.

Vidéo :

Vidéo (transcription) : Affaires en Chine.

Exemple de l’unité d’enseignement FOAD : l’accord de libre-échange (ALE) Chine-Chili
Accord de libre-échange Chine-Chili





Tweter.png Tweet 
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Description de l’unité d’enseignement FOAD - L’accord de libre-échange (ALE) Chine-Chili :

En novembre 2005, le président chinois Hu Jintao et le président chilien Ricardo Lagos ont assisté à la signature de l’accord de libre-échange (ALE) Chine-Chili.

L’accord de libre-échange Chine-Chili -notifié à l’Organisation mondiale du commerce - est entré en vigueur le 1 octobre 2006. La période de la mise en œuvre est de dix ans pour la Chine et pour le Chili.

L’ouverture est progressive et en fonction spécialement du niveau de sensibilité des produits d’exportation. Pour la République du Chili, dès la mise en œuvre de l’accord de libre-échange (ALE), 74,1 % des lignes correspondant à 50,7 % des importations sont libéralisées.

  1. En 2010, 87,4 % des lignes tarifaires sont libéralisées et en 2015, 98,1 % des lignes tarifaires sont libéralisées représentant 96,9 % des importations de produits chinois
  2. Pour la République populaire de Chine, dès la mise en œuvre de l’accord de libre-échange Chine-Chili, 37,3 % des lignes correspondant à 89,8 % des importations étaient libéralisées
  3. Les autres réductions de droits interviennent en 2007, 2009, 2010 et 2015, l’essentiel des lignes soumises à des droits NPF (Nation la plus favorisée) plus élevés étant libéralisé en 2010 ou 2015
  4. En 2015, 97,2 % des lignes tarifaires seront libéralisées représentant 99,1 % des importations de produits chiliens
  5. Un total de 214 lignes se rapportant à des produits agricoles d’exportation, des produits chimiques, des ouvrages en bois, des pâtes et papiers et des textiles ne sont pas libéralisés au titre de l’accord de libre-échange (ALE)

L’accord de libre-échange Chine-Chili contient des mesures de sauvegarde bilatérales en cas d’accroissement des importations, en termes absolus ou par rapport à la production nationale.

Le commerce international Chili-Chine.

  1. Aujourd’hui, le Chili est le troisième partenaire commercial de la Chine en Amérique latine, tandis que a Chine est la partenaire commerciale la plus importante du Chili
  2. Les principaux produits exportés par la République du Chili vers la République populaire de Chine : les métaux communs, les minéraux et des pâtes à bois (89 % du commerce international)
  3. Les produits importés par la République du Chili en provenance de la République populaire de Chine sont les machines, les textiles, les chaussures et les ouvrages divers
  4. Le commerce international entre le Chili et la Chine : 17,53 milliards de dollars (7,14 milliards en 2005), ce qui place la République populaire de Chine au deuxième rang des partenaires commerciaux du Chili, juste derrière les États-Unis

Le Chili est membre de l’espace économique latino-américain de la civilisation chrétienne occidentale et la Chine de la civilisation sinique.

Accord de libre-échange Chili Chine



(c) École d’Affaires EENI & Université HA (Nous n’utilisons pas de cookies)