EENI École d'Affaires / Business School

Espace économique caribéen


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : l’espace économique caribéen de la civilisation occidentale - américaine.

L’unité d’enseignement « l’espace économique caribéen de la civilisation occidentale » proposé par l’EENI Global Business School se compose de quatre parties :

  1. L’introduction à l’espace économique caribéen de la civilisation chrétienne occidentale américaine
    1. Les Caraïbes ;
    2. Le profil économique des pays des Caraïbes ;
    3. La diaspora africaine dans les Caraïbes.
  2. Les processus d’intégration économique caribéenne de la civilisation occidentale américaine
    1. La CARICOM.
  3. Les interactions de l’espace économique caribéen avec les autres civilisations ;

Les objectifs de l’UE « l’espace économique caribéen (Civilisation chrétienne occidentale) » sont :

  1. Définir les caractéristiques de l’espace économique des Caraïbes de la civilisation chrétienne occidentale - américaine ;
  2. Analyser l’influence du christianisme sur l’espace économique des Caraïbes ;
  3. Connaitre le profil économique des pays des Caraïbes ;
  4. Comprendre le processus d’intégration économique dans la civilisation chrétienne occidentale caribéenne ;
  5. Connaitre les relations économiques avec les autres civilisations (la sinique, l’hindoue, musulmane, l’africaine et la bouddhiste) et avec les autres espaces de la civilisation chrétienne occidentale ;
  6. Analyser les principales organisations économiques liées à l’espace économique des Caraïbes.

Accord de libre-échange Costa Rica-CARICOM (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)

Étudiants Master / Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « L’espace économique caribéen (Civilisation chrétienne occidentale) » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School :

Masters : affaires internationales, religions et affaires.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat : éthique, religions et affaires, affaires américains, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Cours: christianisme et affaires.

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Caribbean Civilisation Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Civilización caribéenne Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Civilização latino-américaine.

  1. Dominique (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) Masters et doctorat en affaires internationales pour les étudiants dominiquais ;
  2. Haïti (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) Master professionnel en affaires internationales pour les étudiants haïtiens.

Pourquoi étudier « Christianisme et affaires » ?

  1. Crédits de l’UE « L’espace économique caribéen de la civilisation chrétienne occidentale » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine ;
  3. Télécharger le programme du module « L’espace économique caribéen de la civilisation chrétienne » (PDF).

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires dans les Caraïbes (CARICOM)

Aimé Césaire (poète martiniquais) « Personne ne colonise inoffensivement, ces civilisations qui justifient la colonisation sont des civilisations malades »

1- Introduction à l’espace économique caribéen de la civilisation chrétienne occidentale - américaine.

  1. La région des Caraïbes (civilisation occidentale - américaine) ;
  2. Les pays des Caraïbes : Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, la Barbade, le Belize, Cuba, la Dominique, Grenade, la Guyane, Haïti, la Jamaïque, Montserrat, la République Dominicaine, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, le Suriname et Trinité-et-Tobago ;
  3. Le cas de Porto Rico ;
  4. L’économie caribéenne ;
  5. La diaspora africaine
    1. Toussaint Louverture ;
    2. Marcus Garvey ;
    3. Aimé Césaire (Poète, Martinique).

Remarque : dans cet espace économique des Caraïbes est inclus le Belize pour son appartenance à la CARICOM.

2- Les processus d’intégration économique caribéenne de la civilisation occidentale américaine.

2.1- Tous les pays des Caraïbes sont membres de la CARICOM (Communauté des Caraïbes).

  1. L’Antigua-et-Barbuda, la Dominique, Grenade, Montserrat, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines font partie de l’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO). Ces pays partagent le dollar des Caraïbes orientales (Union monétaire des Caraïbes orientales) ;
  2. Le Marché et l’économie uniques CARICOM (CSME) ;
  3. La Banque de développement des Caraïbes ;
  4. La Banque centrale des Caraïbes orientales.

2.2- Tous les pays des Caraïbes font également partie de l’AEC (avec le Belize, Sommet Amérique du Sud-pays arabes (ASPA)).

3- Les interactions de l’espace économique caribéen avec les autres civilisations.

Les interactions des pays des Caraïbes avec la civilisation occidentale.

  1. Avec l’espace économique européen :
    1. L’Accord de partenariat économique UE-CARIFORUM ;
    2. Haïti est bénéficiaire du Système de préférences généralisées (SPG) de l’UE.
  2. Avec l’espace économique latino-américain :
    1. L’Accord sur le commerce Colombie-CARICOM ;
    2. L’Accord Costa Rica-CARICOM ;
    3. L’accord de libre-échange CARICOM-République dominicaine ;
    4. Le Belize est membre du Système d’intégration centraméricain (SICA) / Marché commun centraméricain ;
    5. Le Suriname est membre de l’UNASUR.
  3. Avec l’espace nord-américain :
    1. Avec le Canada : l’accord commercial Caraïbes-Canada ;
    2. Avec les États-Unis :
      1. Tous les pays de la CARICOM sont bénéficiaires de l’Initiative du bassin des Caraïbes ;
      2. Haïti est également bénéficiaire la Loi d’association commerciale du bassin des Caraïbes (CBTPA) des États-Unis.

La Guyane et le Suriname sont membres de l’OCI.

4- D’autres institutions et des organisations liées aux pays des Caraïbes.

  1. L’OEA ;
  2. Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, la Barbade, la Dominique, Grenade, Haïti, la Jamaïque, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Sainte-Lucie, le Suriname, Trinité-et-Tobago sont membres de la CEPALC (Anguilla, Antilles néerlandaises, Aruba, îles Turques et Caïques, les îles Vierges britanniques, les îles Vierges des États-Unis et Montserrat sont des membres associés de la CEPALC) ;
  3. Les Bahamas, la Barbade, Grenade, Haïti, la Jamaïque, le Suriname et Trinité-et-Tobago font partie du SELA ;
  4. Antigua-et-Barbuda, Cuba, la Dominique, Saint-Vincent-et-les-Grenadines et Saint-Christophe-et-Niévès font partie de l’ALBA ;
  5. Les Bahamas, la Barbade, Haïti, la Jamaïque et le Suriname sont membres de la Banque interaméricaine de développement (BID) ;
  6. L’OMD
    1. La Convention de Kyoto.
  7. La BM ;
  8. Le FMI ;
  9. L’OMC ;
  10. La Commonwealth ;
  11. Les Nations Unies.

Accord de libre-échange CARIFORUM (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)-UE

L’espace économique caribéen de la civilisation chrétienne occidentale.

Sans aucun doute le plus grand projet d’intégration économique des Caraïbes est la CARICOM (Communauté des Caraïbes), un accord d’intégration formé par quinze pays des Caraïbes représentant 16 millions de personnes. Le plus grand projet de la CARICOM est l’appelé « Le Marché et l’économie uniques CARICOM (CSME) ».

En plus, tous les pays de la CARICOM sont membres de l’Association des États de la Caraïbe.

  1. Le CARIFORUM est un important accord de partenariat économique avec l’UE ;
  2. La Colombie, le Costa Rica et la République dominicaine ont conclu des accords de libre-échange avec la CARICOM ;
  3. Le Canada (accord CARIBCAN) et les États-Unis (Initiative du bassin des Caraïbes) ont mis en œuvre des accords commerciaux importants avec les pays des Caraïbes ;
  4. Les pays des Caraïbe n’ont pas des accords commerciaux avec le reste de civilisations.

Les pays des Caraïbes.

  1. La population : 16 millions d’habitants ;
  2. Les langues les plus parlées : l’anglais, l’espagnol, le français et le créole ;
  3. La superficie : 462 355 km² ;
  4. La principale religion des pays des Caraïbes est le christianisme (catholique et protestante) ;
  5. Tous les pays sont d’anciennes colonies (Royaume-Uni, France...) ;
  6. Il convient de noter l’influence de la diaspora africaine dans la région.

Toussaint Louverture, leader de la révolution haïtienne

Marcus Garvey. Moïse du peuple noir (Jamaïque, Panafricanisme)

Accord de libre-échange CARICOM (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)-Colombie


(c) EENI Global Business School 1995-2023
Nous nutilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page