EENI École d'Affaires / Business School

Espace économique orthodoxe



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : l’espace économique orthodoxe.

Formation online (cours, master, doctorat) : Christianisme orthodoxe et affaires internationales

L’unité d’enseignement « L’espace économique orthodoxe » proposé par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) se compose de six parties :

  1. L’introduction à la civilisation orthodoxe
    1. L’influence de la religion orthodoxe ;
    2. Le profil économique des pays orthodoxes.
  2. L’espace économique orthodoxe ;
  3. La Russie en tant que l’État Central de la civilisation orthodoxe ;
  4. L’intégration économique de la civilisation orthodoxe (les organisations économiques, les accords commerciaux...) ;
  5. Les interactions de la civilisation orthodoxe avec les autres civilisations ;
  6. Les organisations économiques liées à la civilisation orthodoxe.

Les objectifs de l’UE « L’espace économique de la civilisation orthodoxe » sont les suivants :

  1. Définir les caractéristiques de l’espace économique de la civilisation orthodoxe ;
  2. Comprendre les processus d’intégration économique de la civilisation orthodoxe ;
  3. Analyser le rôle de la Russie comme l’État central de la civilisation orthodoxe ;
  4. Analyser l’influence de l’orthodoxie sur l’espace économique orthodoxe ;
  5. Connaitre le profil économique des pays orthodoxes ;
  6. Analyser le profil d’hommes d’affaires orthodoxes ;
  7. Analyser les principales organisations économiques liées à l’espace économique orthodoxe ;
  8. Connaitre les relations économiques de la civilisation orthodoxe avec les autres civilisations.

Observation :

Dans ce module se présente un résumé sur l’orthodoxie, les hommes d’affaires orthodoxes, les accords régionaux et les institutions liées à l’espace économique orthodoxe... L’analyse détaillée de chacun se réalise dans sa correspondante unité d’enseignement.

Exemple :
Les orthodoxes au monde

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Russie

Étudiants Europe France Belquique, Master / Doctorat, affaires

L’UE « L’espace économique orthodoxe » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, religions et affaires.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : éthique, religions et affaires, affaires européennes, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Cours : orthodoxie et affaires, affaires en Russie.

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Orthodox Civilisation Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Civilización Ortodoxa Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Civilizaçao Ortodoxa.

Pourquoi étudier « Orthodoxie, éthique et affaires » ?

  1. Crédits de l’UE « L’espace économique orthodoxe » : 2
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : deux semaines ;
  3. Télécharger le programme du module « L’espace économique orthodoxe » (PDF).

Exemple :
Vladimir Potanin homme d’affaires russe (cours, master, doctorat)

« L’espace économique orthodoxe ».

1- Introduction à l’orthodoxie et à la civilisation orthodoxe.

Orthodoxie éthique et affaires (Doctorat Master Cours)

  1. L’orthodoxie (Christianisme) ;
  2. Les fondements de l’orthodoxie ;
  3. L’Église chrétienne orthodoxe et le Patriarche de Constantinople ;
  4. L’Église russe orthodoxe ;
  5. La hiérarchie dans la société orthodoxe ;
  6. L’influence de l’éthique des affaires orthodoxe ;
  7. Le cas de Léon Tolstoï.

2- La Russie et la civilisation orthodoxe.

  1. La Russie en tant qu’État Central de la civilisation orthodoxe ;
  2. L’influence de la Russie en Eurasie centrale ;
  3. L’introduction à la Fédération de Russie ;
  4. L’économie russe ;
  5. Les ports russes ;
  6. L’investissement (IDE) en Russie ;
  7. Le système de paiement russe ;
  8. Les entreprises russes ;
  9. Les hommes d’affaires russes
    1. Vladimir Potanin ;
    2. Hélène Baturina ;
    3. Alexander Lebedev.

Commerce international et affaires en Russie (cours, master, doctorat)

Cours FOAD : affaires en Europe orientale et en Turquie

3- L’espace économique de la civilisation orthodoxe et le profil économique des pays orthodoxes.

  1. L’introduction à l’espace économique de la civilisation orthodoxe ;
  2. Les pays avec des majorités orthodoxes : l’Arménie, la Biélorussie, la Bulgarie (*), Chypre (*), la Géorgie, la Grèce (*), la Moldavie, le Monténégro, la Macédoine, la Roumanie (*), la Serbie et l’Ukraine ;
  3. Le profil économique des pays orthodoxes.

Cours Master : commerce international et affaires pays de l'ALECE (l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Macédoine, la Moldavie, le Monténégro, la Serbie et Kosovo)

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires dans les pays de l’ALECE

Observations :

  1. (*) Les pays orthodoxes avec des majorités orthodoxes de l’Union européenne (la Bulgarie, Chypre, la Grèce et la Roumanie) ne s’analysent pas dans ce module, mais ils sont inclus dans l’étude de l’espace européen de la civilisation occidentale en raison de son adhésion à l’UE ;
  2. L’orthodoxie est aussi l’une religion importante au Kazakhstan, la Lettonie, la Bosnie-Herzégovine (30 % d’orthodoxes), l’Albanie, le Kirghizistan ou l’Estonie, cependant, ces pays ne sont pas inclus dans ce module ;
  3. Dans cette analyse les pays de l’espace copte de la civilisation orthodoxe comme l’Égypte (civilisation africaine / islamique) ou l’Éthiopie (civilisation africaine) ne sont pas inclus.

Exemple :
Corridor de transport Afghanistan-Turkménistan-Azerbaïdjan-Géorgie-Turquie (Lapis-lazuli)

4- L’intégration économique de la civilisation orthodoxe.

Il y a dix-huit accords de libre-échange (ALE) entre les pays de la civilisation orthodoxe pris en compte dans cette analyse.

  1. L’Arménie dispose d’accords de libre-échange avec la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie, la Russie, l’Ukraine ;
  2. La Biélorussie dispose d’accords de libre-échange avec l’Arménie, la Russie, l’Ukraine ;
  3. La Géorgie dispose d’accords de libre-échange avec l’Arménie, la Russie, l’Ukraine ;
  4. La Moldavie dispose d’accords de libre-échange avec l’Arménie, la Russie, l’Ukraine ;
  5. Le Monténégro dispose d’accords de libre-échange (ALE) avec l’Ukraine ;
  6. La macédoine dispose d’accords de libre-échange (ALE) avec l’Ukraine ;
  7. La Russie dispose d’accords de libre-échange avec l’Arménie, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie, la Serbie et l’Ukraine ;
  8. La Serbie dispose d’accords de libre-échange avec la Russie, l’Ukraine ;
  9. L’Ukraine dispose d’accords de libre-échange avec l’Arménie, la Biélorussie, la Géorgie, la Macédoine, la Moldavie, le Monténégro, la Russie, la Serbie.

5- Les interactions de la civilisation orthodoxe avec les autres civilisations.

  1. Avec la civilisation musulmane :
    1. L’Albanie, la Macédoine, la Moldavie, le Monténégro et la Serbie sont membres de l’Accord de libre-échange centre-européen (CEFTA) avec le Kosovo et la Bosnie-Herzégovine ;
    2. L’Arménie, la Biélorussie et la Russie appartiennent à l’Union économique eurasiatique (UEEA) (avec le Kazakhstan et le Kirghizistan) ;
    3. La Russie, la Biélorussie, l’Ukraine, l’Arménie et la Moldavie appartiennent à la Communauté des États indépendants (CEI) (avec l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, le Turkménistan, l’Ouzbékistan) ;
    4. L’Arménie dispose d’accords de libre-échange avec le Kazakhstan, le Tadjikistan et le Kirghizistan ;
    5. La Russie dispose d’accords de libre-échange avec l’Azerbaïdjan et le Kirghizistan ;
    6. Géorgie dispose d’accords de libre-échange avec l’Azerbaïdjan, la Turquie, le Kazakhstan, le Turkménistan, l’Ouzbékistan ;
    7. L’accord de libre-échange entre la Géorgie, l’Ukraine, l’Azerbaïdjan et la Moldavie ;
    8. L’accord de libre-échange entre la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan ;
    9. La Moldavie dispose d’accords de libre-échange (ALE) avec le Kirghizistan ;
    10. Le Monténégro dispose d’accords de libre-échange (ALE) avec la Turquie ;
    11. L’Ukraine dispose d’accords (ALE) avec le Kirghizistan, le Tadjikistan, le Kazakhstan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan ;
    12. La Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine font partie de l’Organisation régionale pour la démocratie et le développement économique (GUAM) (avec l’Azerbaïdjan).
  2. Avec la civilisation chrétienne occidentale
    1. Avec l’espace économique européen (non orthodoxe) :
      1. L’Union européenne (UE)
        1. L’Union européenne et la Russie ;
        2. L’Arménie, la Géorgie, la Moldavie, la Russie et l’Ukraine font partie de la Synergie de la mer Noire ;
        3. La Moldavie, le Monténégro, la Serbie et la Géorgie ont un accord de libre-échange (ALE) avec l’UE ;
        4. L’Arménie et la Géorgie font partie de l’Union européenne et le Caucase du Sud (avec l’Azerbaïdjan) et sont des bénéficiaires du Système de préférences généralisées (SPG) de l’Union européenne ;
        5. La Macédoine, le Monténégro et la Serbie font partie des relations Union européenne-Balkans occidentaux ;
        6. L’Arménie, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine sont comprises en la politique européenne de voisinage.
      2. L’Association européenne de libre-échange (AELE) dispose d’accords de libre-échange (ALE) avec le Monténégro, l’Ukraine, la Serbie, l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Géorgie et la Macédoine.
    2. Avec l’espace américain
      1. Nord-américain : il n’existe aucun accord ;
      2. Latino-américain. Les relations entre la Communauté andine et la Russie. il n’existe aucun accord de libre-échange entre les deux régions ;
      3. Caribéen. Aucun pays orthodoxe ne dispose d’accords commerciaux avec les pays caribéens.
    3. Avec l’espace de l’Océanie : la Russie dispose d’accords de libre-échange (ALE) avec la Nouvelle-Zélande.
  3. Avec la civilisation africaine : l’Afrique et les pays du BRICS (la Russie est un pays du BRICS) ;
  4. Avec la civilisation hindoue : il n’existe aucun accord ;
  5. Avec la civilisation bouddhiste. La Russie a une union douanière avec le Vietnam ;
  6. Les accords inter-civilisations
    1. La Russie est membre de / du :
      1. La Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) ;
      2. L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) (avec le Kazakhstan, la Chine, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan) ;
      3. Le Conseil des États de la mer Baltique (la Biélorussie et l’Ukraine sont observatrices) ;
      4. Le Forum d’affaires Russie-ASEAN ;
      5. Le Corridor économique Chine-Mongolie-Russie ;
      6. Le Corridor international de transport Nord-Sud (Inde, Russie) ;
      7. Le Corridor de transport transcaspien (Corridor central) ;
      8. Le Chemin de fer transsibérien (Russie, Mongolie, Chine, Corée du Nord) ;
      9. Le Corridor paneuropéen II (Russie-Biélorussie-Pologne-Allemagne) ;
      10. Le Corridor paneuropéen IX (Finlande-Russie-Grèce).

Exemple :
Corridor de transport transcaspien (Corridor Central) : l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan, la Géorgie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, la Turquie, le Turkménistan et l’Ouzbékistan

  1. L’Arménie, la Géorgie, la Moldavie, la Russie, la Serbie et l’Ukraine font partie de l’Organisation de la Coopération économique de la mer Noire (BSEC) (avec l’Albanie, l’Azerbaïdjan, la Bulgarie, la Grèce, la Roumanie et la Turquie ; la Biélorussie a le statut d’observateur) ;
  2. La Biélorussie, la Macédoine, la Moldavie, le Monténégro, la Serbie, l’Ukraine appartiennent à l’Initiative centre-européenne (CEI) ;
  3. L’Arménie, la Biélorussie, la Géorgie, la Macédoine, la Moldavie, le Monténégro, la Fédération de Russie, la Serbie et l’Ukraine appartiennent à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ;
  4. Le Corridor de transport Afghanistan-Turkménistan-Azerbaïdjan-Géorgie-Turquie (Lapis-lazuli) ;
  5. Accès au Corridor de Transport Europe-Caucase-Asie (TRACECA).

Exemple :
Corridor économique Chine-Mongolie-Russie. Nouvelle Route de la soie

Dans ce module se présentent seulement les principaux accords (ALE) liés à la civilisation orthodoxe.

7- Les organisations économiques liées à la civilisation orthodoxe.

  1. Le Dialogue Asie-Europe (ASEM) ;
  2. La Commission économique pour l’Europe (UNECE) ;
  3. Le Conseil des États de la mer Baltique ;
  4. La Banque européenne d’investissement ;
  5. L’Arménie est membre de la Banque asiatique de développement (BAD) ;
  6. L’Arménie, la Géorgie et la Russie sont membres de la Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (ESCAP) ;
  7. La Moldavie, le Monténégro et la Serbie appartiennent au Conseil de coopération régionale (RCC) ;
  8. Le Monténégro et la Serbie sont membres de l’Initiative adriatique-ionienne ;
  9. L’Organisation des Nations Unies (ONU) ;
  10. Le Fonds monétaire international (FMI) ;
  11. L’Organisation pour la Coopération des Chemins de Fer (OSJD) ;
  12. L’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Exemple :
Corridor de transport Europe-Caucase-Asie TRACECA : l’Azerbaïdjan, l’Arménie, la Géorgie, l’Iran, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Moldavie, la Roumanie, le Tadjikistan, la Turquie, l’Ukraine et l’Ouzbékistan

L’espace économique orthodoxe.

La Russie est l’État central de la civilisation orthodoxe ; il est en plus un pays du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) et membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Depuis 1741 jusqu’à 1917 l’Empire colonial de la Russie impériale s’étendait depuis le mer Baltique jusqu’à Alaska, depuis la Pologne jusqu’à la Turquie en contrôlant la plus grande part de la civilisation orthodoxe et de l’Asie centrale. La Russie, comme maximale représentante de la civilisation orthodoxe dominait de grandes zones de la civilisation chrétienne et islamique et même à un pays bouddhiste comme la Mongolie.

Après la révolution de 1917, fut créée l’Union soviétique en 1922 formée par la Russie, la République fédérale Socialiste soviétique de Transcaucasie, la République Socialiste soviétique de l’Ukraine et la République Socialiste Soviétique de la Biélorussie et plus tard les Républiques de l’Asie centrale, la Géorgie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan...

Après l’achèvement de la deuxième guerre mondiale l’URSS contrôlerait en plus la Pologne, l’Allemagne Orientale, Hongrie, la Roumanie, la Tchécoslovaquie, les Balkans, les Républiques Baltiques... En donnant lieu au début de la guerre froide.

L’effondrement de l’URSS en 1991 donnerait lieu à l’indépendance de ces pays. A partir de là, la Russie essaie maintenir le leadership dans la région. Pourtant, dans les derniers ans la Russie a eu des affrontements militaires avec la Géorgie ou l’Ukraine.

En plus, il n’y a pas qu’oublier le « grand jeu du pétrole et du gaz » qui se développe en l’Eurasie centrale.

Actuellement il n’existe pas un grand projet d’intégration économique qu’intègre à tous les pays de la civilisation orthodoxe bien qu’existent plusieurs accords de libre-échange entre ces pays. Peut-être dans les prochaines décennies nous trouveront un grand projet d’intégration des économies orthodoxes.

La Russie et en générale ces pays orthodoxes, orientent ses relations économiques internationales principalement en deux axes :

  1. L’Europe, en particulier avec l’Union européenne ;
  2. Les républiques de l’Asie centrale.

Surement la civilisation orthodoxe est l’une des civilisations moins intégrées avec le reste des civilisations.

Exemple :
Corridor paneuropéen II (Russie-Biélorussie-Pologne-Allemagne) Cours

Exemple :
Accord de libre-échange Communauté andine (Pérou, Colombie, Équateur, Bolivie)-Russie

Exemple :
APEC Coopération économique pour l'Asie-Pacifique. Zone de libre-échange

Exemple :
Forum d’affaires Association des nations de l'Asie du Sud-est (ASEAN)-Russie

Exemple :
Organisation de coopération de Shanghai (SCO) : le Kazakhstan, la Chine, la République kirghize, la Russie, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan

La localisation de la civilisation orthodoxe.

Civilisations et intégration économique (Doctorat, Master, Affaires) Espaces économique-religieux : hindou, sinique, islamique, africaine, orthodoxe



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page