Conseil de coopération des États turcophones

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement : le Conseil de coopération des États turcophones (Conseil turcique).

  1. L’approche au Conseil de coopération des États turcophones (Conseil turcique)
  2. La structure du Conseil turcique
  3. Les domaines de coopération du Conseil turcique
  4. La coopération économique entre les États membres : l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizistan et la Turquie
  5. La route de la soie
  6. La coopération douanière et du transport des États turcophones
  7. Le Conseil d’affaires turcique
  8. Les relations internationales du Conseil turcique

Les objectifs de l’unité d’enseignement « Le Conseil de coopération des États turcophones (Conseil turcique) » sont les suivants :

  1. Comprendre les objectifs et la structure du Conseil turcique
  2. Évaluer les domaines de coopération (économique, douanière, transport...)
  3. Entendre l’importance de la route de la soie
  4. Analyser les relations internationales du Conseil de coopération des États turcophones
L’unité d’enseignement « Le Conseil de coopération des États turcophones » fait partie :
  1. Masters : pays musulmans, Asie, marchés émergents, affaires et relations internationales
  2. Doctorats à distance : pays musulmans, Asie
  3. Cours : Turquie

Outils d’étude Français + Anglais Turkic Council ou Espagnol Consejo Túrquico.

Crédits l’unité d’enseignement « Le Conseil turcique » : 0,1 ECTS

Türk Dili Konuşan Ülkeler İşbirliği Konseyi (Türk Konseyi - TDİK).

Exemple de l’unité d’enseignement - Le Conseil de coopération des États turcophones (Conseil turcique) :
Conseil de coopération des États turcophones

Description de l’unité d’enseignement (UE) : le Conseil de coopération des États turcophones.

Le Conseil de coopération des États turcophones, ou Conseil turcique, est une organisation intergouvernementale eurasiatique fondée en 2009 pour l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizistan et la Turquie.

L’objectif principal du Conseil turcique est de fomenter la coopération économique et culturelle entre les États turcophones de l’Asie centrale et du Caucase.

Ces quatre pays turcophones partagent une langue, une culture, une religion (l’islam) et une histoire commune.

La coopération économique entre les États turcophones comprend :

  1. les douanes
  2. le tourisme
  3. l’éducation
  4. l’économie
  5. le commerce international
  6. l’investissement direct étranger (IDE)
  7. le transport...

La coopération douanière et du transport

  1. La facilitation du commerce international entre les marchés de la route de la soie
  2. Le projet Caravanserai
  3. La route du Nord
  4. Les transbordeurs rouliers (ferries Ro-Ro).

Le profil du Conseil de coopération des États turcophones (Conseil turcique).

  1. La population : 109 millions d’habitants
  2. La superficie : 3,9 millions de kilomètres carrés
  3. Le PIB (Nominal) : 1 136 milliard de dollars
  4. Le PIB par habitant : 10 411 dollars
  5. Les langues officielles : le turcique, l’azerbaïdjanais, le kazakh, le kirghize et l’anglais

Le Conseil de coopération des États turcophones a cinq organismes affiliés :

  1. L’Organisation internationale de la culture turcique
  2. L’Assemblée parlementaire des pays turcophones
  3. L’Académie turcique
  4. La Fondation pour la culture et le patrimoine turcique
  5. Le Conseil d’affaires turcique.

Le Conseil de coopération des États turcophones appartient à l’espace économique de l’Eurasie centrale de la civilisation islamique.



Université U-EENI