Faire des affaires en Corée du Nord

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement : commerce international et affaires en Corée du Nord - Pyongyang

  1. L’approche de la République populaire démocratique de Corée
  2. Faire des affaires à Pyongyang
  3. L’économie nord-coréenne
  4. Le commerce international nord-coréen
  5. Le Centre coréen du commerce international
  6. Étude de cas : faire des affaires avec le gouvernement de la Corée du Nord
  7. L’approche à la langue coréenne
  8. L’accès au marché
  9. Le plan d’affaires pour la Corée du Nord

Objectifs de l’unité d’enseignement « Les affaires en Corée du Nord » :

  1. Apprendre à faire des affaires en Corée du Nord
  2. Évaluer les opportunités d’affaires en Corée du Nord
L’unité d’enseignement « Faire des affaires en Corée du Nord » fait partie :
  1. Masters professionnels EAD : affaires internationales (MIB), Asie, Pacifique
  2. Doctorat professionnel en affaires en Asie

Outils d’étude du cours en Fr + En North Korea Es Corea.

Crédits de l’unité d’enseignement « Faire des affaires en Corée du Nord » : 0,5 ECTS

L’EENI en la langue coréenne 석사 무 역 및 국제 마케팅.

Exemple de l’unité d’enseignement - Faire des affaires en Corée du Nord :
Affaires Corée du Nord

Description de l’unité d’enseignement (Faire des affaires en Corée du Nord).

La République populaire démocratique de Corée :

En Corée du Nord, toutes les affaires sont réalisées directement avec le gouvernement (entrepris de propriété de l’État).

La Corée du Nord à un gouvernement centralise sous un rigide contrôle du parti communiste des travailleurs de la Corée (KWP), à celle qu’appartiennent tous les fonctionnaires du gouvernement. Kim Il-Sung a gouverné la Corée du Nord depuis 1948 jusqu’à sa mort en juillet 1994.

  1. La population de la Corée du Nord est de 24 millions d’habitants
  2. Les frontières de la Corée du Nord : la Chine et la Corée du Sud. Le Japon (mer)
  3. La langue nord-coréenne : le coréen
  4. La capitale nord-coréenne : Pyongyang
  5. La Corée du Nord est un État socialiste
  6. L’indépendance du Japon : 1945
  7. La superficie : 120 540 kilomètres carrés
  8. La monnaie nord-coréenne : le won nord-coréen

L’économie nord-coréenne.

  1. L’industrie nord-coréen fonctionne à seulement une petite fraction de sa capacité en raison du manque de carburant, pièces de rechange et d’autres fournitures
  2. L’agriculture et la pêche représentent 21,6 % du PIB
  3. La Corée du Nord occupe la dernière place des quarante-et-un pays de la région de l’Asie-Pacifique en ce qui concerne la liberté économique
  4. Le Parti communiste contrôle tous les aspects de l’activité économique
  5. Le gouvernement contrôle toutes les importations et les exportations
  6. La Corée du Nord en général, ne donne pas l’accueil à l’investissement étranger
  7. La Chine est la plus grande source d’investissement étranger
  8. La Corée du Nord a le pourcentage le plus élevé de couts militaires par habitant du monde
  9. Le PIB (nominal) : 40 000 millions de dollars

Le commerce international de la Corée du Nord.

  1. Les principales exportations de la Corée du Nord sont : les minéraux, les métaux, les pièces d’habiller, les produits chimiques d’exportation et plastiques, les machines, les produits électriques et électroniques, les produits d’origine animal, les produits de bois, les produits végétaux et les métaux précieux
  2. La majorité des produits exportés depuis le complexe Industriel de Kaesong (KIC) se vendent en Corée du Sud, une petite quantité, environ 18 % des produits élaborés en le complexe Industriel de Kaesong, s’exporte aux marchés internationaux
  3. Les principales importations de la Corée du Nord sont : les minéraux, le pétrole, les machines et l’électronique, les produits végétaux, les textiles, les produits chimiques d’exportation, les métaux, les plastiques, les véhicules et les produits d’origine animale
  4. Les principaux partenaires commerciaux : la Chine, la République de Corée, Singapour, l’Inde et la Russie
  5. Le commerce international entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, légalisé en 1988, a augmenté à plus de 1,68 million de dollars, beaucoup de ces exportations en lien avec le traitement ou montage réalisées par les entreprises de la Corée du Sud placées dans le complexe industriel de Kaesong

En juillet 2000, la Corée du Nord a commencé à participer au Forum Régional de l’ASEAN, avec le chancelier Paek Nam-Sun, qui a assisté à la réunion ministérielle à Bangkok (la Thaïlande).

La Corée du Nord a aussi élargi ses relations diplomatiques bilatérales, en établissant des relations diplomatiques avec l’Italie, les Philippines, l’Australie, le Canada, le Royaume-Uni, l’Allemagne et beaucoup d’autres pays européens.

La Corée du Nord est membre de / du...

  1. Les Nations Unies (NU)
  2. La Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique
  3. L’Organisation pour l’agriculture et l’alimentation
  4. L’Organisation d’aviation civile internationale
  5. L’Union postale internationale
  6. La Conférence sur le commerce et le développement
  7. L’Union internationale de télécommunications
  8. Le Programme de développement des Nations Unies (NU)
  9. L’Organisation mondiale de la santé
  10. L’Organisation mondiale de la propriété
  11. L’Organisation météorologique mondiale
  12. L’Organisation maritime internationale
  13. Le Mouvement des pays non-alignés

Le coréen
Coréen



EENI École Supérieure de Commerce International