EENI École d'Affaires / Business School

Affaires au Salvador, San Salvador


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires au Salvador. L’économie salvadorienne.

  1. L’introduction au Salvador (Amérique centrale) ;
  2. Faire des affaires à San Salvador ;
  3. L’économie salvadorienne ;
  4. Le commerce international (exportations, importations) salvadorien ;
  5. L’investissement direct étranger (IDE) au Salvador ;
  6. Les opportunités d’affaires au Salvador :
    1. Les services ;
    2. Le textile ;
    3. L’agro-industrie salvadorienne ;
    4. Le tourisme ;
    5. L’aéronautique et l’électronique ;
    6. Les dispositifs médicaux..
  7. Étude de cas :
    1. SYKES ;
    2. Pettenati ;
    3. Le groupe Calvo ;
    4. Aeroman.
  8. L’accès au marché salvadorien ;
  9. Le plan d’affaires pour le Salvador.

Les objectifs de l’UE « le commerce international et les affaires au Salvador » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires au Salvador ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Salvador ;
  3. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) du Salvador avec le pays de l’étudiant ;
  4. Connaitre les accords de libre-échange du Salvador ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché salvadorien ;
  6. Étudier le profil des entreprises salvadoriennes.

Exemple :
Le commerce international et les affaires au Salvador :
Cours Master : commerce international et affaires au Salvador

Formation online (cours, master, doctorat) : Affaires en Amérique centrale

Étudiant Master / Doctorat FOAD en Affaires internationales

L’UE « Commerce international et affaires à Salvador » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires en Amérique, affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires américains, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Cours : affaires en Amérique centrale.

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais El Salvador Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) El Salvador Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international El Salvador.

  1. Crédits de l’UE « Le commerce international et les affaires au Salvador » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine.

Le commerce international et les affaires au Salvador.

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange du Salvador.

  1. Le Salvador et l’espace économique latino-américain ;
  2. Le Système d’intégration centraméricain (SICA)
    1. Le Marché commun centraméricain (MCCA) -intégré au SICA-.
  3. L’Association des États de la Caraïbe (AEC) ;
  4. L’accord de libre-échange Taïwan-Honduras-Salvador ;
  5. L’accord Mexique-Triangle du Nord ;
  6. L’accord de libre-échange République dominicaine-Amérique centrale (Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua) ;
  7. L’accord de libre-échange Colombie-Triangle Nord (El Salvador, Guatemala, Honduras) ;
  8. L’accord de libre-échange République dominicaine-Amérique centrale-États-Unis (CAFTA-DR) ;
  9. L’accord de libre-échange et d'intégration économique du Royaume-Uni - Amérique centrale ;
  10. L’accord de libre-échange Chili-El Salvador ;
  11. L’accord de libre-échange Corée du Sud-Amérique centrale (Costa Rica, El Salvador, Honduras, Nicaragua, Panama) ;
  12. L’accord de libre-échange Mexique-Amérique centrale (Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua) ;
  13. L’accord de libre-échange (ALE) Panama-El Salvador ;
  14. L’accord de portée partielle El Salvador-Cuba ;
  15. Le Salvador-UE
    1. Le Système de préférences généralisées (SPG) de l’Union européenne ;
    2. L’Union européenne et le Salvador.
  16. Le Système économique latino-américain (SELA) ;
  17. Le Projet Mésoamérique ;
  18. La Banque centroaméricaine d’intégration économique ;
  19. L’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) (Observateur).

Exemple :
Accord de libre-échange Chili-Amérique centrale (Panama, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Honduras)

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Formation online (cours, master, doctorat) : Intégration latino-américaine

Exemple :
Système d’intégration centraméricain (SICA) : le Belize, le Costa Rica, Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua et le Panama

La République du Salvador.

  1. Les frontières du Salvador : le Guatemala, le Honduras et le Nicaragua ;
  2. La population salvadorienne : 6,3 millions d’habitants (la densité de population la plus élevée en Amérique latine) ;
  3. La République du Salvador occupe une superficie de 21 041 kilomètres carrés dans le nord d’Amérique centrale ;
  4. La langue officielle du Salvador est l’espagnol avec les langues mayas ;
  5. La capitale salvadorienne : San Salvador ;
  6. Le Salvador a obtenu l’indépendance de l’Espagne en 1821 ;
  7. L’abolition de l’esclavage au Salvador : 1824.

La principale religion salvadorienne est le christianisme (6,7 millions).

  1. Les catholiques : 5,3 millions.

Le Salvador appartient à la civilisation chrétienne occidentale - américaine - Latino-américaine.

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

L’économie salvadorienne.

Le Salvador se situe dans une position stratégique en Amérique centrale, avec un accès avantageux aux marchés latino-américains et aux États-Unis.

  1. Les principaux secteurs qui contribuent à la croissance économique salvadorienne étaient l’agriculture et les services (les télécommunications, le transport et les services bancaires) ;
  2. Le produit intérieur brut salvadorien : 22 114 millions de dollars ;
  3. La récente crise économique mondiale a conduit à une croissance plus lente de l’économie salvadorienne, mais l’impact a été moins qu’aux autres pays d’Amérique centrale ;
  4. La monnaie du Salvador est le dollar américain (USD) ;
  5. Depuis 2001, la République du Salvador est une économie dollarisée (absence du risque de change) ;
  6. L’économie du Salvador a présenté les taux les plus bas d’inflation et des taux d’intérêt en Amérique latine (hispano-amérique) ;
  7. L’Agence de notation Moody a donné le grade d’investissement au Salvador depuis 1997 ;
  8. La stabilité macroéconomique du Salvador a permis un taux de croissance économique de 4,7 % du produit intérieur brut ;
  9. L’inflation au Salvador a diminué depuis les années 90, jusqu’à atteindre un taux de 4,9 %, le taux le plus bas au niveau régional ;
  10. Transparence Internationale a qualifié au Salvador comme le quatrième pays le plus transparent en Amérique latine.

Exemple :
Marché commun centraméricain (Panama, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Honduras)

Exemple :
Accord de libre-échange Union européenne (France, Belgique...)-Amérique centrale (Panama, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Honduras)

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international salvadorien.

  1. Le commerce international de la République du Salvador a souffert d’une forte chute due surtout à l’approfondissement de la crise économique mondiale qui a affecté la demande externe ;
  2. Les exportations totales de la République du Salvador ont été évaluées en 3 797 millions de dollars ;
  3. Les importations : 7 254 millions de dollars ;
  4. Les principaux marchés d’exportation et d’importation du Salvador. Le commerce international avec les principaux partenaires commerciaux, qui sont les pays avec lesquels qui sont en vigueur des accords de libre-échange et le Marché commun centraméricain ont représenté presque 90 % des exportations totales et 70 % des importations totales de la République du Salvador. Ce qui précède reflète la haute concentration spéciale des destins d’exportation ;
  5. Vingt-cinq produits d’exportation ont représenté 54 % du total exporté. On démontre spécialement une participation importante du secteur confection avec 26 % du total exporté, suivi d’agro-industrie (11 %), les aliments et les boissons (4 %), les machines (3 %), les produits de rôle et de carton (3 %) et les industries chimiques (2 %) ;
  6. Parmi les vingt-cinq produits importés les secteurs suivants sont les plus importants l’industrie minière, textile, l’agro-industrie, les industries chimiques, les aliments et les boissons, les machines et les appareils mécaniques et les électriques, la matière plastique et le caoutchouc et la confection. Ces produits ont représenté 31 % de la valeur totale importée durant l’année ;
  7. PROESA, l’Agence de promotion des investissements du Salvador est l’organisme du gouvernement chargé de promouvoir l’investissement direct étranger (IDE) au Salvador.

Exemple :
Accord de libre-échange Mexique-Salvador

Exemple :
Salvador affaires

Exemple :
Accord de libre-échange États-Unis - Amérique centrale (Panama, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Honduras)

Exemple :
Accord de libre-échange Colombie-Triangle du Nord (le Salvador, le Guatemala et le Honduras)

Exemple :
Accord de libre-échange Taïwan-Honduras-Salvador

Exemple :
Accord de libre-échange Amérique centrale (Panama, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Honduras)-Panama



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page