Ellen Johnson Sirleaf (présidente du Libéria)

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de la sous-unité d’enseignement : Ellen Johnson Sirleaf (Libéria / Prix Nobel de la paix)

  1. La méthodiste libérienne et Nobel de la paix Ellen Johnson Sirleaf
  2. Son élection à la présidence du Libéria
La sous-unité d’enseignement « Ellen Johnson Sirleaf (prix Nobel de la paix, Libéria) » fait partie :
  1. Masters EAD en affaires en Afrique et internationales (MIB)
  2. Doctorat en affaires en Afrique
  3. Cours : Afrique de l’Ouest

Outils d’étude en Fr ou En Ellen Johnson Sirleaf Pt Ellen Johnson Es Ellen Johnson.

Exemple de la sous-unité d’enseignement. Ellen Johnson Sirleaf (Libéria) :
Ellen Johnson Sirleaf

Nous croyons en l’Afrique

Description de la sous-unité d’enseignement - Ellen Johnson Sirleaf

La femme africaine Ellen Johnson Sirleaf est la 24e présidente de la République du Libéria et la première Chef d’État choisie en Afrique.

Ellen Johnson Sirleaf est en train d’accomplir son deuxième mandat comme présidente après avoir gagné les élections présidentielles de 2011.

La présidente Sirleaf a démontré tout au long de sa carrière un engagement passionné pour le travail acharné, l’intégrité et la bonne gouvernance, la défense des droits des femmes et l’importance de l’éducation pour fournir un futur meilleur à son pays et à ces habitants.

Elle a ravivé l’espoir national par le renforcement des institutions, de la sécurité nationale et de la bonne gouvernance, ce qui a entrainé la revitalisation de l’économie et de l’infrastructure nationale ainsi que la restauration de la réputation et de la crédibilité internationale du Libéria.

Après des décennies de lutte pour la liberté, la justice et l’égalité au Libéria, en 2011 la présidente Sirleaf a partagé le prestigieux prix Nobel de la paix avec d’autres deux femmes - son amie libérienne Leymah Gbowee et Tawakkul Karman du Yémen.

Elles ont été reconnues par le Comité Norvégien du Nobel, pour sa lutte non violente pour la sécurité des femmes et pour les droits des femmes à la pleine participation dans le travail de construction de la paix.

Ahimsa affaires

Entre ses autres honneurs distingués qu’elle a reçu on trouve le prix le plus important de la France : la Grande Croix de la Légion d’honneur (2012) et le prix Indira Gandhi pour la paix, le Démantèlement et le développement (2012). En 2007, elle a reçu la Médaille présidentielle de la Liberté, le plus grand honneur civil attribué par un président américain.

En 1956, Ellen Johnson Sirleaf s’est mariée avec James Sirleaf, de qui plus tard elle a divorcé. Elle était presbytérienne, mais après elle s’est unie à la foi méthodiste (Christianisme Protestant) de son mari.

Sirleaf a eu quatre enfants et a huit petits-enfants.

Ellen Johnson était choisie présidente du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (NEPAD).

Ellen Johnson Sirleaf appartient à l’espace économique de l’Afrique de l’Ouest de la civilisation africaine.



EENI École Supérieure de Commerce International