Faire des affaires en Estonie

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement - le commerce international et les affaires en Estonie. Tallinn

  1. L’approche à la République d’Estonie (Union européenne)
  2. L’économie de l’Estonie : le pays le plus numérique de l’UE.
  3. Les affaires à Tallinn
  4. Le commerce international estonien
  5. L’investissement direct étranger (IDE) en Estonie
  6. Les principales entreprises
  7. L’accès au marché estonien
  8. Le plan d’affaires pour l’Estonie

Les objectifs de l’unité d’enseignement « Faire des affaires en Estonie » :

  1. Analyser l’économie et le commerce international estonien
  2. Évaluer les opportunités d’affaires sur le marché estonien
  3. Analyser les relations commerciales de l’Estonie avec le pays de l’étudiant
  4. Connaitre les accords de libre-échange de l’Estonie en tant que membre de l’Union européenne (UE)
  5. Élaborer un plan d’affaires pour le marché estonien
L’unité d’enseignement « Le commerce international et les affaires en Estonie » fait partie :
  1. Masters professionnels : Union européenne, affaires internationales
  2. Doctorat à distance : Europe

Les outils d’étude en Français + Anglais Estonia Espagnol Estonia Portugais UE.

  1. Crédits de l’unité d’enseignement « Faire des affaires en Estonie » : 1 ECTS
  2. Durée : une semaine

Description de l’unité d’enseignement : Faire des affaires en Estonie

La République d’Estonie (Europe)

  1. La capitale : Tallinn
  2. La langue officielle : l’estonien
  3. La superficie : 45 228 kilomètres carrés
  4. La population : 1,3 millions d’habitants (l’un des pays les moins peuplés de l’UE)
  5. Environ 25 % de la population est d’origine russe, ce qui crée des tensions.
  6. Type de gouvernement : République parlementaire
  7. Les frontières de l’Estonie : la Lettonie, la Russie et la Finlande
  8. La religion en l’Estonie : protestantisme luthérien (christianisme).
  9. L’Estonie appartient à la civilisation chrétienne occidentale (espace économique européen)
  10. L’indépendance de l’Union soviétique : 1991

L’économie de l’Estonie.

  1. La République d’Estonie est leader en Europe en pénétration d’Internet et de téléphonie mobile
  2. L’Estonie, la Lettonie et le Lituanie forment le groupe des tigres de la Baltique
  3. L’Estonie a été l’un des pays de l’Union européenne avec un croisement économique plus dynamique
  4. Récession économique en 2008
  5. Le secteur des technologies de l’information est l’un des piliers de son économie, ainsi que l’électronique
  6. Le PIB (nominal) : 21 278 millions de dollars
  7. Le PIB par habitant : 17 908 dollars
  8. La monnaie : Euro (2011)
  9. L’Estonie est membre de l’Union européenne depuis 2004
  10. Pratiquement tous les secteurs de l’économie ont été privatisés (sauf les centrales électriques)
  11. Les principales industries de l’Estonie : l’ingénierie, l’électronique, les produits du bois, les textiles, les technologies de l’information, les télécommunications
  12. Les principales entreprises : Hansapank, Eesti Energia, SEB Eesti Ühispank, Eesti Telekom, Tallinnk Grupp, Olympic Entertainment Group, Tallinnna Sadam, Tele2 Eesti, Sampo Pank, Tallinnna Kaubamaja, Merko Grupp, BLRT Grupp, Elisa, Tallinnna Vesi, Transgroup Invest, Eesti Raudtee, Kunda Nordic Tsement, Viru Keemia Grupp, Falck Baltics

Le commerce international estonien.

  1. 50 % du commerce international estonien se réalise avec les pays de l’Union européenne
  2. Les principales exportations sont les maisons de bois, la machinerie, l’électronique et les textiles
  3. Les principaux partenaires commerciaux sont l’Allemagne, la Finlande et la Suède
  4. En tant que membre de l’Union européenne, l’Estonie est bénéficiaire des accords de libre-échange de l’UE avec la Corée du Sud, l’Ukraine, la Jordanie, le Mexique, etc.

Accord de partenariat Union européenne-Liban

Les relations économiques internationales de l’Estonie

  1. Le Conseil des États de la mer Baltique
  2. La Chambre de commerce internationale
  3. L’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE)
  4. La Banque mondiale
  5. L’Union européenne
  6. L’Organisation mondiale du commerce
  7. La Commission économique pour l’Europe (CEPE)
  8. Le Fonds monétaire international (FMI)
  9. Les Nations Unies
  10. La Banque européenne d’investissement (BEI)
  11. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement
  12. Le Groupe d'États contre la corruption (GRECO)
  13. L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)
  14. La Réunion économique Asie-Europe (ASEM)

Exemple de l’unité d’enseignement - Le commerce international et les affaires en Estonie :

Accord de libre-échange Union européenne-ASEAN

Accord sur le commerce UE-Afrique du Sud



Université U-EENI