EENI École d'Affaires / Business School

Affaires au Gabon, Libreville


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires au Gabon. Libreville.

  1. L’introduction au Gabon Gabon (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) (Afrique centrale) ;
  2. Affaires à Libreville, Franceville, Moanda, Port-Gentil, Oyem ;
  3. L’économie gabonaise
    1. L’industrie au Gabon : les mines, l’énergie... ;
    2. Le « Gabon vert » : l’agriculture et l’industrie du bois ;
    3. Le secteur tertiaire au Gabon : les transports, les télécommunications...
  4. Le commerce international (exportations, importations) gabonais ;
  5. Les investissements directs étrangers (IDE) au Gabon ;
  6. Les opportunités d’affaires :
    1. Les télécommunications ;
    2. Les travaux publics ;
    3. Les ressources naturelles ;
    4. La filière bois ;
    5. Le tourisme...
  7. Étude de cas :
    1. Zain au Gabon ;
    2. SIGALLI ;
    3. Prix import ;
    4. La Compagnie du Komo.
  8. L’accès au marché gabonais ;
  9. Le plan d’affaires pour le Gabon.

Les objectifs de l’UE « le commerce international et les affaires au Gabon » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires au Gabon ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Gabon ;
  3. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) du Gabon avec le pays de l’étudiant ;
  4. Connaitre les accords de libre-échange du Gabon ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le Gabon ;
  6. Étudier le profil des entreprises gabonaises.

Exemple :
Le commerce international et les affaires au Gabon :
Cours transport maritime : Ports du Gabon (Master FOAD, Afrique)

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Afrique centrale

Étudiant africaine (cours, master, doctorat) en affaires internationales

L’UE « Commerce international et affaires au Gabon » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires en Afrique, affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires africains, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Diplôme (DU) : Affaires en Afrique centrale.

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Gabon Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Gabão Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Gabón.

  1. Crédits de l’UE « Commerce international et affaires au Gabon » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine.

Masters et doctorat en affaires internationales adaptés pour les Gabon (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) étudiants gabonais.

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains (Mali, Niger, Burkina, Sénégal, Togo, Madagascar...)

Le commerce international et les affaires au Gabon.

La République gabonaise : une position stratégique en Afrique centrale. L’économie gabonaise : le pétrole, le bois et le manganèse.

Formation online (cours, master, doctorat) : Transport et logistique en Afrique

Le transport et la logistique au Gabon :
  1. Le Port de Libreville et Port-Gentil ;
  2. Accès au port de Pointe-Noire ;
  3. Le Chemin de fer Franceville-Libreville.

Formation online (cours, master, doctorat) : Intégration régionale en Afrique

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Formation online (cours, master, doctorat) : Institutions africaines (UA, AFDB, AUDA-NEPAD, UNECA)

Les organisations commerciales et économiques africaines.

  1. La Banque africaine de développement (BAD) ;
  2. La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) ;
  3. L’Agence de développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD) ;
  4. L’Union africaine (UA)
    1. La Convention lutte contre la corruption (UA).
  5. Le Forum sur la coopération sino-africaine ;
  6. L’Afrique et les pays du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) ;
  7. Le Forum Afrique du Sud-Inde ;
  8. Le Sommet Afrique-Amérique du Sud (ASA) ;
  9. Le Nouveau partenariat stratégique Asie-Afrique ;
  10. Le Partenariat Turquie-Afrique ;
  11. Le Partenariat Corée du Sud-Afrique ;
  12. Le Partenariat Japon-Afrique.

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations islamiques

Les organisations islamiques :

  1. L’Organisation de la coopération islamique (OCI)
    1. La Chambre islamique de commerce et d’industrie ;
    2. Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale ;
    3. Le Centre de recherches statistiques, économiques et sociales (SESRIC) ;
    4. Le Centre islamique pour le développement du commerce.
  2. La Banque islamique de développement (BID) ;
  3. La Coopération afro-arabe ;
  4. La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA).

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations mondiales :

  1. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ;
  2. La Banque mondiale (BM) ;
  3. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).
  4. Le Fonds monétaire international (FMI) ;
  5. ...

Exemple :
Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC) Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC)

République gabonaise.

  1. Le système politique gabonais : République démocratique ;
  2. Les frontières de la République gabonaise : la Guinée équatoriale, la République du Congo et le Cameroun ;
  3. Le Gabon est un pays à revenu moyen-supérieur ;
  4. La capitale gabonaise : Libreville (500 000 habitants, 33 % de la population du Gabon) ;
  5. Les autres villes du Gabon : Port-Gentil, Franceville, Moanda, Oyem, ;
  6. La population gabonaise : 1,8 million d’habitants ;
  7. La croissance de la population gabonaise : 2,4 % ;
  8. L’espérance de vie au Gabon : soixante-trois ans ;
  9. L’alphabétisation : 84 % ;
  10. La superficie gabonaise : 267 667 kilomètres carrés ;
  11. La langue officielle au Gabon : le français ;
  12. L’indépendance du Gabon de la France : 1960 ;
  13. Albert Schweitzer est mort au Gabon.

Les religions au Gabon :

  1. Les religions traditionnelles africaines ;
  2. Le christianisme.

Plus d’informations sur le Gabon au Portail africain de l’EENI.

La Gabon appartient à l’espace économique d’Afrique centrale de la civilisation africaine.

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

Formation online : Islam et affaires (Cours Master Doctorat)

Exemple :
Communauté Économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) Angola, Burundi, Cameroun, République centrafricaine, Congo, RD Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Tchad

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

L’économie gabonaise.

  1. La monnaie gabonaise : le Franc CFA (XAF) ;
  2. L’expansion de l’économie gabonaise, sa situation géographique avantagée (accès aux marchés d’Afrique centrale) et la stabilité politique de la République gabonaise (Afrique) sont les raisons pour lesquelles beaucoup d’investisseurs étrangers ont choisi le Gabon pour s’implanter ;
  3. La République gabonaise est une authentique plateforme de commerce international pour accéder aux marchés de la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale ;
  4. La croissance économique du secteur non pétrolier gabonais a été fortement entrainée par la hausse des prix des matières premières ;
  5. L’économie gabonaise s’est modérée en raison de l’impact de la crise économique mondiale sur les trois secteurs principaux de l’économie gabonaise : le bois, le manganèse et le pétrole ;
  6. La baisse de la production pétrolière gabonaise résulte fondamentalement de la modeste productivité des anciens champs pétrolifères ;
  7. La République gabonaise compte vingt compagnies pétrolières (neuf nord-américaines, cinq européennes, deux australiennes, deux sud-africaines et une chinoise) ;
  8. Les deux plus grands producteurs, Shell Gabon (3,5 millions de tonnes) et Elf Total Fina (5 millions de tonnes) représentent 70 % de la production pétrolière gabonaise ;
  9. La République gabonaise, a mis en place un cadre juridique et fiscal favorable aux investissements directs étrangers (IDE) avec l’objectif de garantir l’exploitation de ses ressources naturelles ;
  10. Agence de Promotion des investissements privés ;
  11. Zone franche à Mandji (Port-Gentil).

Exemple :
Pool énergétique Afrique centrale

Quelques entreprises gabonaises :

Zain au Gabon est une filiale du groupe Zain, multinationale experte en télécommunications. Elle est le leader dans le secteur de la téléphonie mobile cellulaire de type GSM 900.

L’entreprise Sigalli a été fondée en 1988 à Libreville. Sigalli est détenue depuis 1999 par un groupe d’actionnaires Franco gabonais. M. Jacques Dubois, actionnaire majoritaire, a plus de trente-cinq ans d’expérience en Afrique francophone et dans l’industrie agroalimentaire.

PRIX IMPORT est une entreprise anonyme gabonaise, employant 250 personnes ; située en plein cœur de Libreville (capitale du Gabon). En dix ans d’activité, l’entreprise a su trouver sa place au sein des grandes surfaces commerciales gabonaises et parvient à accomplir un chiffre d’affaire annuel de 15 000 000 000 FCFA.

La Compagnie du Komo possède des participations financières dans de nombreuses entreprises en Afrique et en Europe. Elle intervient dans la gestion et l’administration de ses filiales diversifiées sur le commerce international, l’industrie, les prestations de service, l’immobilier et la finance. Ses origines remontent à 1957 au Gabon et au Congo. L’entreprise du Komo est l’un des plus grands opérateurs industriels et commerciaux du Gabon et de la sous-région.

Exemple :
Douanes de la CEMAC (Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique centrale)


(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page