EENI École d'Affaires / Business School

Affaires à Grenade, Saint-George


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : Commerce international et affaires à Grenade - Saint-George. L’économie grenadienne

  1. L’introduction à Grenade (l’île aux épices)
  2. Les affaires à Saint-George
  3. L’économie grenadienne
  4. Le commerce international (exportations, importations) grenadien
  5. Les opportunités d’affaires à Grenade
  6. L’accès au marché grenadien
  7. Le plan d’affaires pour Grenade

Les objectifs de l’UE « Commerce international et affaires à Grenade » sont les suivants :

  1. Analyser l’économie et le commerce international grenadien
  2. Évaluer les opportunités d’affaires à Grenade
  3. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) de la Grenade avec le pays de l’étudiant
  4. Connaitre les accords de libre-échange de la Grenade
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché grenadien

Exemple - Faire des affaires à Grenade :
Association des États des Caraïbes : a Colombie, le Costa Rica, Cuba, la Dominique, Grenade, le Guatemala, la Guyane, l’Haïti, le Honduras, la Jamaïque...

L’UE « Commerce international et affaires à Grenade » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :
  1. Masters : affaires en Amérique, affaires internationales, commerce international
  2. Cours : affaires dans les Caraïbes
  3. Doctorats : affaires américains, commerce mondial

Étudiant africain doctorat / master FOAD en affaires internationales

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Grenada Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Granada Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Grenada.

Description - Commerce international et affaires à Grenade

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange de la Grenade :

  1. La Grenade et l’espace économique caribéen
  2. L’Association des États de la Caraïbe (AEC)
  3. La Communauté des Caraïbes (CARICOM)
    1. L’accord de partenariat économique Union européenne-CARIFORUM
    2. L’accord de libre-échange et d'intégration économique du Royaume-Uni - CARIFORUM
    3. L’Accord Colombie-CARICOM (Grenade)
    4. L’accord de libre-échange CARICOM-République Dominicaine
    5. L’accord Costa Rica-Communauté des Caraïbes (Grenade)
  4. L’Initiative du bassin des Caraïbes
  5. Le Système économique latino-américain et des Caraïbes (SELA)

Accord CARIFORUM(Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)-Union européenne (France, Belgique...)

Organisation maritime internationale (IMO) Convention pour faciliter le trafic maritime international (FAL)

Communauté d’États latino-américains et caraïbes (CELAC) Croissance de l’économie et du commerce international de la région

La Grenade.

  1. La capitale grenadienne : Saint-George
  2. Les principales villes : Saint-George, Grenville et Gouyave
  3. Les paroisses : Saint-Patrick, Saint-Andrew, Saint-David, Saint-George, Saint-John et Saint-Mark
  4. Les petites grenadiennes : Cariacoa, Petite Martinique, l’île Ronde, l’île Caille, l’île Diamante, l’île Large, l’île Saline et l’île Frigate
  5. Les îles de Carriacou (Hillsborough) et la Petite Martinique appartiennent à Grenade
  6. La Grenade ne partage ses frontières terrestres avec aucun pays
  7. Les pays les plus proches à la Grenade par la mer : Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Trinité-et-Tobago et le Venezuela
  8. La superficie de la Grenade : 344 kilomètres carrés
  9. La population de la Grenade : 110 000habitants
    1. La densité de la population grenadienne : 260 personnes / kilomètres carrés
    2. 80 % de la population est d’origine africaine (diaspora africaine)
  10. La langue officielle de la Grenade est l’anglais (créole grenadien)
    1. Le créole français est également utilisé
  11. L’abolition de l’esclavage à Grenade : 1834
  12. Le climat de la Grenade : tropical
  13. 1498 : découverte par les Espagnols (Concepción)
  14. 1650-1762 : la colonisation française
  15. 1762 : la colonisation britannique
  16. 1983 : Invasion par les États-Unis
  17. Le type de gouvernement : Monarchie constitutionnelle (Reine Élisabeth II, Commonwealth)
  18. La Grenade est devenue indépendante du Royaume-Uni en 1967

La religion principale à Grenade : christianisme - catholicisme (53 % de la population grenadienne)

La Grenade appartient à l’espace économique caribéen de la civilisation occidentale

Accord de libre-échange CARICOM (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)-Colombie

L’économie grenadienne.

  1. 1980 : système socialiste
  2. Une économie ouverte, petite et fondée sur le tourisme (le principal générateur de devises)
  3. Des graves problèmes de dette extérieure
  4. Le PIB grenadien (PPA) : 1 701 millions de dollars
  5. Le PIB par habitant de la Grenade (PPA) : 15 352 dollars
  6. Les principales cultures de la Grenade (l’île des épices) sont : noix de muscade, macis, clous de girofle, gingembre, cannelle, cacao, agrumes, bananes
  7. La Grenade est le deuxième producteur mondial de noix de muscade après l’Indonésie
  8. Petite production de boissons, aliments et textiles
  9. La monnaie grenadienne : le Dollar des Caraïbes orientales (XCD)
  10. Le Code Internet de la Grenade : .gd

Accord de libre-échange Costa Rica-CARICOM (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)

Le commerce international grenadien

  1. Les principales exportations de la Grenade sont : noix de muscade, assemblage de composants électroniques, bananes, cacao, fruits et légumes, vêtements
  2. Les principales destinations des exportations de la Grenade : le Nigeria, Sainte-Lucie, Antigua-et-Barbuda, Saint-Christophe-et-Niévès, la Dominique, les États-Unis
  3. Les principales importations de la Grenade sont les produits alimentaires, les produits manufacturés, les machines, les produits chimiques et les carburants
  4. Les principaux fournisseurs de la Grenade : Trinité-et-Tobago, les États-Unis, Israël, l’Union européenne
  5. Le principal port : Saint-George
  6. L’Aéroport international Maurice Bishop


(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2021
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page