Inde-Économie indienne

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de la sous-unité d’enseignement : l’économie indienne. Les secteurs industriels. Le commerce international indien

  1. L’économie indienne
  2. La conjoncture économique
  3. Le commerce international de l´Inde : les exportations et les importations
  4. Les relations internationales de l’Inde
  5. Les investissements directs étrangers (IDE) en Inde
  6. Les secteurs industriels Indiens :
      - l’ingénierie
      - l’acier
      - l’automobile
      - la biotechnologie...
  7. Le secteur des services en Inde :
      - le logiciel
      - Bollywood...
  8. Les petites et moyennes entreprises indiennes
  9. La classe moyenne indienne
  10. Les droits de propriété intellectuelle en Inde
La sous-unité d’enseignement « L’économie indienne et le commerce international indien » fait partie :
  1. Masters en ligne : affaires internationales, Asie, pays BRICS
  2. Cours : Inde
  3. Doctorat professionnel en affaires en Asie à distance

Outils d’étude en Fr + En India Es India.

  1. Crédits de la sous-unité d’enseignement « L’économie indienne » : 1 ECTS (0,5 Crédits AC)
  2. Durée : une semaine

मास्टर में इंटरनेशनल बिजनेस.

Inde-Chili accord

Description de la sous-unité d’enseignement - l’économie indienne.

L’économie de l’Inde est la quatrième du monde en matière de PPA (Parité de pouvoir d’achat). L’Inde est l’une des destinations les plus attractives pour investir et faire des affaires surtout parce que sa main d’œuvre qualifiée, ses ressources naturelles, son marché interne et sa force économique en font un atout considérable.

  1. La monnaie : la Roupie indienne (INR) = 100 Paise
  2. L’inflation (IPC) : 5 %
  3. La population active : 502,3 millions de personnes
  4. Les principaux lieux de destination pour les exportations indiennes : l’Union européenne, les États-Unis, les Émirats arabes unis, la Chine...
  5. Les principales exportations : les logiciels, la pétrochimie, les produits agricoles, du cuir, les bijoux, l’ingénierie, les produits pharmaceutiques, les textiles, les produits chimiques, le transport et les matières premières
  6. Les principales importations : le pétrole brut, l’or et les pierres précieuses, l’électronique, les produits d’ingénierie, les produits chimiques, les matières plastiques, le charbon, le fer et l’acier, l’huile végétale et les matières premières
  7. Les principaux fournisseurs : la Chine, l’Union européenne, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis...

Éthique fidélité marque

L’économie indienne a subi d’importants changements depuis l’introduction des réformes économiques en 1991. Ces réformes sont fondées sur trois objectifs : la libéralisation, la privatisation et la mondialisation.

La scène actuelle de l’économie indienne se caractérise par une croissance consolidée, avec des variables macro-économiques très consolidées également. La croissance du PIB a été de 9,2 %.

Plus de 550 millions d’indiens ont un revenu annuel de plus de 10 000 dollar (en termes de PPA).

Les réformes économiques, depuis le début des années quatre-vingt-dix, ont permis de développer un nouvel esprit patronal et une économie dynamique soutenue par l’augmentation des revenus par habitant.

Le nombre croissant de ces jeunes Indiens, consommateurs urbains, a été une caractéristique de l’Inde et une des raisons de la transformation de son économie au cours de cette dernière décennie. Âgés entre vingt et trente ans, ces jeunes consommateurs n’ont pas de scrupules à payer des prix élevés pour acquérir des marques globales ; ils ont l’habitude d’acheter, à crédit, des maisons et des voitures, ce que leurs pères n’auraient jamais imaginé de faire dans leur jeunesse. À leur avis la maison est un investissement et la voiture une nécessité.

L’Inde considère les accords commerciaux régionaux comme des « blocs de construction » vers l’objectif général de la libéralisation du commerce international. Par conséquent, l’Inde rentre dans une série d’accords, qui incluent des accords de libre-échange, des accords de commerce préférentiel, des accords de coopération économique, etc. : les accords effectués tant sur un plan bilatéral que régional.

Le secteur industriel se fonde surtout sur le savoir-faire dans le domaine de l’acier, des véhicules à moteur, de la biotechnologie, des médicaments et les produits pharmaceutiques d’exportation, du traitement des aliments, des mines et minéraux, des engrais, etc. L’Inde offre d’immenses possibilités pour le développement des infrastructures.

Éthique mondialisation

L’Inde a établi une base industrielle forte et diversifiée pour élaborer une importante variété de produits de base et de produits de capital afin de répondre aux besoins de divers secteurs, parmi lesquels l’industrie électrique, la génération d’énergie et sa transmission, les équipements de processus, les automobiles, les bateaux, les avions, l’industrie minière, les produits chimiques d’exportation, le pétrole etc. Le secteur industriel a enregistré une croissance remarquable de 10,3 %.

L’industrie des véhicules à moteur, occupe une grande place en Inde. L’Inde est le second producteur mondial de véhicules à deux roues, le cinquième plus grand fabricant de véhicules commerciaux et le plus gros fabricant de tracteurs. C’est le quatrième plus important marché d’automobiles de tourisme en Asie, c’est également le siège du plus gros fabricant de motocyclettes. La croissance de la classe moyenne indienne, l’augmentation du pouvoir d’achat, fondée sur l’économie locale solide ont attiré les principaux fabricants d’automobiles vers le marché indien.

La biotechnologie est un des secteurs ayant la croissance la plus rapide ; celle-ci a produit un impact spécialement dans l’agriculture, la santé, la transformation industrielle et l’aptitude à soutenir des opérations environnementales prolongées. Les produits biotechnologiques Indiens ont été placés avec succès sur les marchés globaux. Il y a une importante offre de produits thérapeutiques et de vaccins. Le secteur a produit environ 1,07 millions de dollars et a enregistré une croissance de 36.55 %.

Exemple de la sous-unité d’enseignement - L’économie indienne :
Indie Bollywood

Kiran Mazumdar.

L’industrie pharmaceutique c’est l’autre secteur qui a montré d’importants progrès durant ces dernières années. C’est l’une des plus importantes et des plus avancées du monde. Ce secteur offre d’incalculables opportunités d’affaires pour les investisseurs et les entreprises du monde. L’Inde a été reconnue comme un des principaux acteurs mondiaux dans le domaine des produits pharmaceutiques d’exportation.

Dans l’industrie du traitement d’aliments, l’Inde domine le monde en termes de production, de consommation, d’exportations et de perspectives de croissance.

Le réseau de télécommunications en Inde occupe le troisième rang mondial et le 2è parmi les économies émergentes de l’Asie. Il est, en outre, un des marchés de télécommunications de croissance les plus rapides du monde. L’industrie indienne des télécommunications fabrique une gamme complète d’équipements de télécommunications utilisant les techniques les plus performantes avec des technologies conçues spécifiquement pour répondre aux diverses conditions climatiques.

Senapathy Gopalakrishnan
Ahimsa Honnêteté

Azim Hashim Premji
Azim Premji Wipro

L’industrie du ciment grande consommatrice d’énergie est aussi la troisième plus grande consommatrice du charbon de l’Inde. Elle est relativement moderne et se trouve être une des meilleures au monde. Elle est le deuxième producteur de ciment du monde.

La production de logiciels Indiens et les services en rapport avec les technologies de l’information croissent de manière spectaculaire en Inde, en progressant dans la chaine de valeur. Le secteur de l’externalisation des processus d’affaires est devenu un des moteurs fondamentaux de la croissance de l’Inde et de l’industrie de services du logiciel.

Bollywood est le nom typique de l’industrie cinématographique indienne. Le nom vient de Bollywood comme une référence à Hollywood, mais avec l’initiale « B » de Bombay (Mumbai), lieu de prédilection en Inde pour les productions cinématographiques.
Le nombre de films produits en Inde est le plus important au monde. L’industrie cinématographique indienne a produit 877 films, environ 23 millions d’indiens vont voir un film chaque jour. Selon une enquête effectuée par Ernst et Young, plus de 70 % des acteurs de cette industrie pensent que son augmentation durant les cinq prochaines années, sera de plus de 15 %.

Investissement direct étranger en Inde - Bangalore - Gujarat - Andhra Pradesh.

La civilisation hindoue.


EENI École Supérieure de Commerce International