EENI École d'Affaires / Business School

Commerce et affaires en Jamaïque


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires en Jamaïque - Kingston

  1. L’introduction à la Jamaïque (les Caraïbes) ;
  2. Affaires à Kingston ;
  3. L’économie jamaïcaine ;
  4. Le commerce international (exportations, importations) jamaïcain ;
  5. L’investissement direct étranger (IDE) en Jamaïque ;
  6. Les opportunités d’affaires en Jamaïque :
    1. L’alimentation et les boissons (le café, le rhum...) ;
    2. Les services maritimes et la logistique ;
    3. La distribution ;
    4. Les technologies de l’information et la communication ;
    5. La fabrication ;
    6. Le tourisme ;
    7. L’externalisation de processus d’affaires.
  7. Étude de cas :
    1. Le Conseil de l’industrie du café jamaïcain ;
    2. Le secteur des aliments transformés.
  8. L’accès au marché jamaïcain ;
  9. Le plan d’affaires pour la Jamaïque ;
  10. L’introduction à l’histoire jamaïcaine.

Les objectifs de l’UE « Le commerce international et les affaires en Jamaïque » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires en Jamaïque ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires en Jamaïque ;
  3. Connaitre les accords de libre-échange (ALE) de la Jamaïque ;
  4. Analyser les relations commerciales (exportations, importations) de la Jamaïque avec le pays de l’étudiant ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché jamaïcain.

Exemple :
Le commerce international et les affaires en Jamaïque
Commerce international et affaires en Jamaïque

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires dans les Caraïbes (CARICOM)

Étudiants Master / Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « Les affaires en Jamaïque » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Cours : affaires dans les Caraïbes.

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international, Amérique.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires américains, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Jamaica Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Jamaica Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Jamaica.

Les crédits de l’UE « Le commerce international et les affaires en Jamaïque » : 1 ECTS - CECT.

Le commerce international et les affaires en Jamaïque.

La Jamaïque : le hub logistique des Caraïbes (Port de Kingston).

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange de la Jamaïque.

  1. La Jamaïque et l’espace économique caribéen ;
  2. La CARICOM
    1. L’accord (ALE) Colombie-Jamaïque (CARICOM) ;
    2. L’Accord Costa Rica-CARICOM (Jamaïque) ;
    3. L’accord de libre-échange et d'intégration économique du Royaume-Uni - CARIFORUM ;
    4. L’accord de partenariat économique Union européenne-CARIFORUM ;
    5. L’accord commercial Caraïbes (Jamaïque) - Canada (CARIBCAN) ;
    6. Marché et l’économie uniques CARICOM.
  3. L’Association des États de la Caraïbe (AEC) ;
  4. L’Initiative du bassin des Caraïbes (CBI) ;
  5. La Loi d’association commerciale du bassin des Caraïbes (CBTPA) des États-Unis ;
  6. Le Système économique latino-américain et des Caraïbes (SELA) ;
  7. La Banque de développement des Caraïbes.

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Formation online (cours, master, doctorat) : Intégration latino-américaine

Exemple :
Accord de libre-échange Costa Rica-CARICOM (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)

La Jamaïque.

  1. La Jamaïque a une position stratégique dans les Caraïbes ;
  2. Langue de la Jamaïque : l’anglais ;
  3. La capitale jamaïcaine : Kingston (937,700) ;
  4. La population jamaïcaine : 2,7 millions d’habitants ;
  5. L’espérance de vie à la naissance : 74 ans ;
  6. La superficie jamaïcaine : 10 991 kilomètres carrés ;
  7. L’abolition de l’esclavage : 1854 ;
  8. La diaspora africaine : 2,6 millions d’afro-américains (97 % de la population jamaïcaine) ;
  9. L’indépendance jamaïcaine : 1962 (Royaume-Uni).

La principale religion en Jamaïque : le christianisme (95 % sont catholiques).

La Jamaïque appartient à la civilisation occidentale - espace économique caribéen.

  1. Marcus Garvey.

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

Exemple :
Marcus Garvey. Moïse du peuple noir (Jamaïque, Panafricanisme)

L’économie jamaïcaine.

  1. Une économie de marché ;
  2. Le PIB de la Jamaïque : 14 360 millions de dollars ;
  3. Les services : 80 % du PIB de la Jamaïque ;
  4. Le secteur de l’agriculture : 6,8 % du PIB jamaïcain ;
  5. La Jamaïque est le centre logistique des Caraïbes ;
  6. Un environnement d’affaires stable ;
  7. Secteurs clés de la Jamaïque : les technologies de l’information, la fabrication, le tourisme, l’externalisation de processus d’affaires (BPO), la distribution, les services de transport maritime et logistiques ;
  8. Vision 2030 (Plan national de développement du gouvernement) ;
  9. La monnaie de la Jamaïque : le Dollar jamaïcain.

Exemple :
Industrie du café jamaïcaine

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international jamaïcain.

  1. Les principales exportations de la Jamaïque : les produits gourmets (les épices, le rhum, le café Blue Mountain) et les boissons ;
  2. Les entrées d’IDE (2004-14) : 6,71 millions de dollars ;
  3. Les exportations de biens de la Jamaïque : 1,4 milliard de dollars ;
  4. Les exportations jamaïcaines représentent 10,6 % du PIB ;
  5. Le port de Kingston : le plus grand centre de conteneurs dans les Caraïbes ;
  6. L’agence jamaïcaine chargée d’attirer l’investissement direct étranger (IDE) : JAMPRO ;
  7. Les exportateurs jamaïcains doivent s’inscrire auprès JAMPRO.

Exemple :
Accord de libre-échange CARICOM (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)-Colombie



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page