EENI École d'Affaires / Business School

Affaires au Kazakhstan, Astana



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires au Kazakhstan. Astana.

  1. L’introduction à la République du Kazakhstan (Asie centrale) ;
  2. L’économie kazakhstanaise
    1. Le profil économique des régions du Kazakhstan.
  3. Faire des affaires à Almaty et à Astana ;
  4. Le commerce international (exportations, importations) kazakhstanais
    1. L’intégration économique avec la Russie et la Biélorussie ;
    2. Les zones économiques spéciales au Kazakhstan.
  5. L’investissement direct étranger (IDE) au Kazakhstan ;
  6. Les opportunités d’affaires
    1. Le secteur du pétrole ;
    2. L’industrie métallurgique ;
    3. Le secteur de l’alimentation et de l’agriculture.
  7. Étude de cas : KazMunayGasm KEGOC ;
  8. L’accès au marché kazakhstanais ;
  9. Le plan d’affaires pour le Kazakhstan.

Les buts de l’unité d’enseignement « Le commerce international et les affaires au Kazakhstan » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires au Kazakhstan ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Kazakhstan ;
  3. Connaitre les accords de libre-échange du Kazakhstan ;
  4. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) du Kazakhstan avec le pays de l’étudiant ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché kazakhstanais.

Exemple :
Corridor économique Almaty-Bichkek : le Kazakhstan et le Kirghizistan

Cours : affaires en Eurasie centrale

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

L’UE « Les affaires au Kazakhstan » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires islamiques, affaires asiatiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Kazakhstan (Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Kazajastán).

  1. Crédits de l’UE « Le commerce international et les affaires au Kazakhstan » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine.

Exemple :
Le commerce international et les affaires au Kazakhstan :
Cours Master : commerce international et affaires au Kazakhstan

Commerce international et affaires au Kazakhstan.

Formation online : Initiative de transports terrestres eurasiatiques (Route de la soie Chine-Europe)

Exemple :
Corridor économique Chine-Asie Centrale-Ouest, le Kazakhstan, le Kirghizistan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Turkménistan, l’Iran et la Turquie

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange du Kazakhstan.

  1. Le Kazakhstan et l’espace économique de l’Eurasie centrale ;
  2. L’Union économique eurasiatique (UEE)
    1. La Communauté économique eurasienne (EurAsEC) - Succédé par l’Union économique eurasiatique (UEEA).
  3. L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) ;
  4. L’Organisation de coopération économique (ECO) ;
  5. La Communauté des États indépendants (CIS) ;
  6. L’espace économique commun Biélorussie-Kazakhstan-Russie-Ukraine ;
  7. L’accord de collaboration et de coopération renforcée Union européenne-Kazakhstan ;
  8. L’accord de libre-échange (ALE) Union économique eurasienne (UEE)-Vietnam ;
  9. L’accord de libre-échange Kazakhstan-Arménie ;
  10. L’accord de libre-échange (ALE) Géorgie-Kazakhstan ;
  11. L’Union douanière Russie-Biélorussie-Kazakhstan ;
  12. L’accord de libre-échange Kirghizistan-Kazakhstan ;
  13. L’accord de libre-échange Ukraine-Kazakhstan ;
  14. Le Programme de coopération économique régionale de l’Asie centrale (CAREC) ;
  15. Le Système de préférences commerciales entre les États membres de l’OCI ;
  16. Le Conseil de coopération des États turcophones.

Exemple :
Corridor de transport et Transit, Accord d'Ashgabat : l’Inde, l’Iran, le Kazakhstan, l’Oman, le Pakistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Exemple :
Corridor de transport transcaspien (Corridor Central) : l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan, la Géorgie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, la Turquie, le Turkménistan et l’Ouzbékistan

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations islamiques

Les organisations islamiques :

  1. L’Organisation de la coopération islamique (OCI)
    1. La Chambre islamique de commerce et d’industrie ;
    2. Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale ;
    3. Le Centre de recherches statistiques, économiques et sociales (SESRIC) ;
    4. Le Centre islamique pour le développement du commerce.
  2. La Banque islamique de développement (BID) ;
  3. Le Dialogue Asie - Moyen-Orient (AMED).

Exemple :
Zone de libre-échange (CISFTA) de la Communauté des États indépendants

Les organisations commerciales et économiques euro-asiatiques :

  1. L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ;
  2. Le Dialogue de coopération asiatique (ACD) ;
  3. Le Kazakhstan est bénéficiaire de la Banque européenne d’investissement (BEI) ;
  4. La Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (UNECE) ;
  5. Le Forum de Boao pour l’Asie.

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations mondiales :

  1. La Banque mondiale (BM) ;
  2. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).
  3. Le Fonds monétaire international (FMI).

Exemple :
Organisation de coopération de Shanghai (SCO) : le Kazakhstan, la Chine, la République kirghize, la Russie, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan

La République du Kazakhstan.

  1. La population kazakhstanaise : 17,6 millions d’habitants
    1. 63,6 % sont kazakhs.
  2. La superficie kazakhstanaise : 2 724 900 kilomètres carrés (9e plus grand pays, deux fuseaux horaires) ;
  3. Les frontières du Kazakhstan : la Chine, le Kirghizistan, la Russie, le Turkménistan et l’Ouzbékistan ;
  4. La République du Kazakhstan est un pays enclavé ;
  5. La langue officielle : le kazakhstanais et le russe ;
  6. La capitale du Kazakhstan : Astana (835 153) ;
  7. La plus grande ville du Kazakhstan : Almaty (1 552 349) ;
  8. Le type de gouvernement du Kazakhstan : République présidentialiste ;
  9. L’indépendance kazakhstanaise : 1991 (URSS).

Les religions principales du Kazakhstan : l’Islam Sunnite (70 % des Kazakhs, école hanafite) et le christianisme orthodoxe (26 %).

Le Kazakhstan appartient à l’espace économique de l’Eurasie centrale de la civilisation islamique.

Formation online : Islam et affaires (Cours Master Doctorat)

Kazakhstan KazMunayGasm

L’économie kazakhstanaise.

  1. La superficie de pétrole et de gaz : 72 % du Kazakhstan ;
  2. 3 % des réserves mondiales de pétrole ;
  3. Le Kazakhstan est un pays à revenu intermédiaire (Banque mondiale) ;
  4. Le PIB kazakhstanais : 225 619 milliards de dollars ;
  5. La fabrication : 35 % du PIB ;
  6. Le secteur services du Kazakhstan : 58 % du PIB ;
  7. Le PIB par habitant du Kazakhstan : 12 496 dollars ;
  8. Les principaux secteurs de l’économie sont l’exploitation minière (33 %), le commerce, la fabrication, le transport, la construction, l’agriculture.. ;
  9. Le Kazakhstan est près de trois pays du BRICS (la Russie, la Chine et l’Inde) ;
  10. EXPO-2017 à Astana ;
  11. Classement dans la facilité de faire des affaires (Banque mondiale) : 41 ;
  12. Protection des investisseurs ;
  13. La monnaie du Kazakhstan : le Tenge ;
  14. Le Kazakhstan fait partie de la grande route de la soie.

Exemple :
Programme de coopération économique régionale pour l'Asie centrale (CAREC)

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international kazakhstanais.

  1. Les principales exportations du Kazakhstan sont le pétrole, d’autres ressources minérales et les matières premières ;
  2. Les principaux marchés d’exportation du Kazakhstan sont l’Italie, les Pays-Bas, la Chine, la Russie, la Suisse, la France ;
  3. Les principaux fournisseurs du Kazakhstan sont la Russie, la Chine, l’Allemagne, les États-Unis, l’Italie ;
  4. Les plus grands investisseurs sont les Pays-Bas, les États-Unis, la Chine, la Suisse, la France ;
  5. Union douanière avec la Russie et la Biélorussie depuis 2010 ;
  6. Espace économique commun entre la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan créé en 2012 ;
  7. Union économique eurasiatique entre le Kazakhstan, la Russie et la Biélorussie créé en 2014 ;
  8. En 2015, le Kazakhstan a rejoint l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ;
  9. Accès à la Route de la soie Chine-Europe.

Exemple :
Corridor de transport Europe-Caucase-Asie TRACECA : l’Azerbaïdjan, l’Arménie, la Géorgie, l’Iran, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Moldavie, la Roumanie, le Tadjikistan, la Turquie, l’Ukraine et l’Ouzbékistan

Exemple :
Communauté États indépendants (CEI) l’Arménie, l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Moldavie, le Tadjikistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan

Master : Union économique eurasiatique

Exemple :
Accord de libre-échange Arménie-Kazakhstan



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page