Léon Tolstoï - Le royaume des cieux est en vous

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de la sous-unité d’enseignement - Léon Tolstoï (Orthodoxe. Russie).

  1. L’écrivain russe orthodoxe Léon Tolstoï
  2. La vision Ahimsa de la non-violence de Tolstoï
  3. L’influence de Tolstoï sur le Mahatma Gandhi, les quakers et Martin Luther King
La sous-unité d’enseignement « Léon Tolstoï » fait partie :
  1. Doctorat professionnel en éthique, religions et affaires
  2. Masters professionnels à distance : affaires internationales, pays BRICS, Pacifique, Europe
  3. Cours : Russie

Outils d’étude en In Tolstoy Es Tolstoï.

Exemple de la sous-unité d’enseignement : Léon Tolstoï (chrétien orthodoxe) :
Léon Tolstoï non-violence

Description de la sous-unité d’enseignement - Léon Tolstoï (écrivain russe orthodoxe) :

L’écrivain russe León Tolstoï, né en Russie en 1.828 et mort en 1.910. Il est considéré comme un des plus grands romanciers de tous les temps : « Anna Karénine », « Guerre et paix » ou « Les frères Karamazov ».

León Tolstoï était un chrétien orthodoxe et un végétarien strict. Nous pouvons considérer un des initiateurs de cette révolution spirituelle du christianisme.

Ahimsa non-violence

Sa vision de l’Ahimsa - non-violence provient principalement de ses réflexions à propos du « Sermon sur la montagne » de Jésus.

Dans son livre « Le royaume des cieux est en vous » (1894) - qui a été censuré en Russie et devait être publiée en Allemagne, sera l’une des principales œuvres du principe de la non-violence et aura une influence importante sur les autres leaders spirituels comme Mahatma Gandhi ou Martin Luther King.

Les conclusions de ce travail sont l’aboutissement de trente années de la pensée « Anarchiste chrétienne » de Tolstoï et de mise en place d’une nouvelle organisation de la société fondée sur une interprétation littérale et chrétienne, en particulier de la non-violence.

Le titre du livre est emprunté à Luc 17 :21. Dans le livre Tolstoï parle du principe de la résistance non violente lorsqu’une personne se trouve face à la violence, telle qu’enseignée par Jésus Christ.

« Comment peut-on tuer des gens, quand il est écrit dans le commandement de Dieu : ’tu ne tueras pas’ ? » Tolstoï.

Selon son éthique, n’importe quel gouvernement impliqué dans une guerre est contre les principes chrétiens.

Tolstoï critique à l’Église orthodoxe russe pour sa symbiose absolue avec l’État.

Pour Tolstoï, la loi d’amour est présente dans toutes les religions du monde.

Le philosophe allemand Arthur Schopenhauer, le philosophe américain Henry David Thoreau, les Upanishads (Hindouisme) et le confucianisme ont été des sources d’inspiration de Tolstoï.

Harmonie des religions

Influence de Tolstoï en Gandhi.

Dans son autobiographie « Histoire de mes expériences avec la vérité », Gandhi a reconnu l’énorme influence que « Le royaume des cieux est en vous » avait dans sa vision de l’Ahimsa. En 1908, Tolstoï a écrit à Gandhi sa célèbre « lettre à un hindou » :

«... C’est seulement l’amour comme arme de la résistance passive qui permettra au peuple hindou natif de renverser l’empire britannique colonial. ».

Uns mots prémonitoires qui deviendront réalité sous la direction de Gandhi dans sa lutte pour l’indépendance longue et paisible de l’Inde. Les deux dirigeants ont continué à s’écrire jusqu’à la mort de Tolstoï en 1910. Gandhi a choisi le nom de « Colonia Tolstoï » pour son second ashram en Afrique du Sud.

C’est un bel exemple du principe de l’harmonie des religions, que nous avons appelée principe de Sri Ramakrishna :

Un leader spirituel chrétien inspire un leader spirituel hindouiste.

Tolstoï a aussi maintenu correspondance avec les quakers nord-américains et a sûrement influencé dans l’application de la non-violence de George Fox, William Penn ou Jonathan Dymond.

La civilisation orthodoxe.

Éthique et affaires - les dirigeants spirituels chrétiens.



EENI École Supérieure de Commerce International