EENI-École d'Affaires

Adaptation aux étudiants de l’Afrique centrale

EENI- École Supérieure de Commerce International

Adaptation de la Licence en commerce international aux étudiants de l’Afrique centrale (Licence en commerce international à distance, quatrième semestre)


Licence en commerce international

Licence L-3 en commerce et marketing international

UE - « Adaptation de la Licence en commerce international aux étudiants de l’Afrique centrale (étude des principales institutions économiques régionales de la région où habite l’étudiant) » (5 ECTS CECT) - Licence en commerce international (quatrième semestre)

Unités pour les étudiants de l’Afrique centrale

Les unités d’enseignement proposés pour les étudiants de l’Afrique centrale : l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, la Guinée équatoriale, le Gabon, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Rwanda et Sao Tomé

Intégration économique en Afrique centrale

  1. La Communauté Économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)
  2. La Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC)
  3. La Communauté Économique des pays des Grands Lacs
  4. La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC)
  5. L’Organisation maritime de l’Afrique de l’Ouest et du Centre
  6. La Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD)
  7. La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  8. La Communauté est-africaine (EAC)
  9. Le Marché commun de l’Afrique australe et orientale (COMESA)
  10. L’Accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC
  11. L’Autorité du bassin du Niger
  12. La Conférence internationale sur la région des Grands Lacs
  13. L’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA)
  14. L’Initiative du bassin du Nil

Programme de la formation : la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

  1. L’introduction à la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)
  2. L’organigramme de la CEMAC
  3. Le Programme économique régional de la CEMAC
  4. Les institutions spécialisées de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale
  5. L’Union économique et monétaire de l’Afrique centrale
  6. La Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC)
  7. La Commission économique du bétail, de la viande et des ressources halieutiques
  8. La Commission internationale du bassin Congo-Oubangui-Sangha
  9. Les projections économiques par pays
  10. Les douanes de la CEMAC
  11. Le tarif douanier des pays membres de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale
  12. Les régimes douaniers
  13. Les modèles de déclarations
  14. Le système Sydonia

Les buts de la formation « la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) » :

  1. Comprendre les buts de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres et les domaines de coopération de la CEMAC
  3. Analyser le processus d’intégration économique et le commerce international entre les pays membres de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale
  4. Comprendre l’union économique et monétaire de la CEMAC ainsi que les régimes douaniers et le système Sydonia
  5. Connaitre le programme économique régional de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (création d’un espace économique intégré en 2025)
  6. Analyser le rôle des institutions affiliées de la CEMAC : BEAC, BDEAC.

La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC).

  1. L’introduction à la Banque des États de l’Afrique centrale
  2. La politique monétaire de la BEAC
  3. La réforme des systèmes et des moyens de paiement de la CEMAC
  4. Le système de gros montants automatisé
  5. Le système de télé compensation en Afrique centrale

Programme de la formation : la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC).

  1. L’introduction à la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale
  2. Le contexte de la CEEAC
  3. La structure et les organismes spécialisés de la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale.
  4. Les domaines d´intervention de la CEMAC
  5. La Commission des forêts de l’Afrique centrale
  6. La Commission régionale des pêches du golfe de Guinée
  7. Le pool énergétique de l’Afrique centrale
  8. Les programmes de la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale
  9. L’intégration des peuples autochtones
  10. La gestion responsable des zones protégées
  11. Le développement durable et l’intégration
  12. La gestion intégrée des ressources en eau
  13. Le commerce illicite d’ivoire dans la région de la CEEAC
  14. Le développement de l’économie verte en Afrique centrale

Les buts de la formation « la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) » :

  1. Comprendre les buts, les fonctions et les organismes spécialisés de la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres de la CEEAC et les domaines de coopération
  3. Connaitre le contexte socioéconomique et les défis du développement des pays de la région de l’Afrique centrale
  4. Analyser le processus d’intégration économique et le commerce international entre les pays membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale
  5. Analyser l’impact du commerce illicite d’ivoire dans la région et le développement de l’économie verte

Programme de la formation : la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs.

  1. L’introduction à la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs
  2. Le mécanisme régional de suivi
  3. Les programmes principaux de la Conférence
  4. La paix, sécurité, la démocratie et la bonne gouvernance
  5. Le développement économique et l’intégration régionale
    1. Le corridor nord
    2. L’autoroute transafricaine (Mombassa-Lagos)
    3. Le corridor de Lobito
    4. Le corridor Sud
  6. Les questions humanitaires et sociales
  7. Les questions transversales

Les buts de la formation « la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs » :

  1. Comprendre les buts et les fonctions de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs et les domaines de coopération
  3. Analyser le développement économique et l’intégration régionale

Programme de la formation : l’Autorité du bassin du Niger (ABN)

  1. L’introduction à l’Autorité du bassin du Niger
  2. Les organismes statutaires de l’Autorité du bassin du Niger
  3. Le profil socioéconomique de la région du bassin du Niger

Les buts de la formation « l’Autorité du bassin du Niger (ABN) » :

  1. Comprendre les buts de l’Autorité du bassin du Niger
  2. Connaitre le profil socioéconomique de la région du bassin du Niger

Programme de la formation : l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA).

  1. L’introduction à l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA)
  2. Les actes uniformes de l’OHADA
  3. Le droit commercial et des entreprises commerciales de l’OHADA
  4. Les procédures simplifiées de recouvrement et des voies d’exécution
  5. Les procédures collectives d’apurement du passif
  6. Le droit de l’arbitrage de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires
  7. L’organisation et l’harmonisation de la comptabilité des entreprises
  8. Les contrats du transport de marchandises par route
  9. Les entreprises coopératives
  10. Le traité relatif à l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires

Les buts de la formation « l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) » :

  1. Comprendre les buts (intégration juridique) de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires
  2. Connaitre les actes uniformes de l’OHADA (le droit commercial, l’arbitrage, le transport...)
  3. Analyser les implications pour les affaires et pour les entreprises
  4. Comprendre le rôle de l’OHADA en l’intégration africaine

Programme de la formation - Le G5 Sahel

  1. L’introduction au G5 Sahel : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad (Afrique)
  2. La menace du terrorisme djihadiste au Sahel
  3. Les buts du G5 Sahel : la lutte contre le terrorisme djihadiste
  4. Le Dispositif de pilotage du G5 Sahel
    1. La Conférence des Chefs d’État
    2. Le Conseil des ministres
    3. Le Secrétariat permanent du G5 Sahel
  5. Les associations du G5 Sahel avec la France, l’UE, le Japon et les Nations Unies

Programme de la formation : la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD).

  1. L’introduction à la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD)
  2. Les États membres de la CEN-SAD
  3. La Banque Sahélo-Saharienne pour l’investissement et le commerce international (BSIC)
  4. Le Programme régional de sécurité alimentaire
  5. L’Initiative africaine de la Grande Muraille verte
  6. Le renforcement institutionnel et du partenariat

Les buts de la formation « la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) » :

  1. Comprendre les buts de la CEN-SAD
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres de la Communauté des États sahélo-sahariens
  3. Analyser les domaines de coopération et les programmes de la CEN-SAD
  4. Connaitre le rôle de la Banque Sahélo-Saharienne pour l’investissement et le commerce

Programme de la formation : la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).

  1. L’introduction à la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  2. Les principales institutions de la Communauté de développement de l’Afrique australe
  3. L’histoire de la SADC
  4. Le traité de la SADC
  5. Le profil économique de la région de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  6. Les plans stratégiques de la SADC
  7. Le développement économique en Afrique australe
  8. Le commerce international dans la région de la Communauté de développement de l’Afrique australe
    a- La libéralisation du commerce
    b- Les douanes et la facilitation des échanges
    c- La politique de concurrence
    d- Les obstacles non tarifaires
    e- Le commerce des services
    f- Le Programme de développement commercial de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  9. Le Plan de développement stratégique indicatif régional
  10. La direction du commerce international, l’industrie, les finances et l’investissement
  11. Le processus d’intégration dans la Communauté de développement de l’Afrique australe
    a- La zone de libre-échange de la SADC
    b- L’union douanière
    c- Le marché commun
    d- L’Union économique et monétaire
    e- La monnaie unique
  12. Le Programme de soutien à l’intégration économique régionale de la SADC
  13. Les infrastructures et les services dans la région de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  14. Le transport dans la région de la SADC
    a- Le transport maritime, les ports et les voies navigables
  15. Les TIC et les télécommunications
  16. Le tourisme
  17. L’alimentation, l’agriculture et les ressources naturelles
  18. Le hub de l’Afrique australe pour le commerce
  19. Le protocole contre la corruption de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  20. Les accords de libre-échange de la SADC

Les buts de la formation « la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) » :

  1. Comprendre les buts et les institutions affiliées de la Communauté de développement de l’Afrique australe
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres de la SADC et les domaines de coopération
  3. Analyser le processus d’intégration économique : la zone de libre-échange de la SADC, l’Union douanière, le Marché commun, l’Union économique et monétaire et la monnaie unique
  4. Analyser le commerce intra-SADC
  5. Connaitre le Plan de développement stratégique indicatif régional de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  6. Connaitre les accords de libre-échange de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)

Programme de la formation : le Marché commun de l’Afrique australe et orientale (COMESA).

  1. L’introduction au Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA)
  2. Le processus décisionnaire du COMESA
  3. Les étapes d’intégration du COMESA
    1. La zone de libre-échange du Marché commun de l’Afrique orientale et australe
    2. L’union douanière du COMESA
    3. Le marché commun
    4. La communauté économique
  4. La facilitation du commerce au Marché commun de l’Afrique orientale et australe
    1. Les procédures simplifiées transfrontaliers pour les petits commerçants
    2. L’élimination des obstacles non tarifaires
    3. Le régime régional de garantie du transit sous douane.
  5. L’économie de la région du COMESA.
    1. Le commerce international du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA)
    2. Le commerce intra-COMESA
    3. Le commerce des services
    4. Les investissements dans la région du COMESA
    5. L’industrie
    6. L’énergie
  6. L’agriculture de la région du Marché commun de l’Afrique orientale et australe
    1. Le Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
    2. L’Alliance pour le commerce des produits de base en Afrique orientale et australe
    3. Le Programme d’harmonisation des mesures sanitaires et les phytosanitaires (SPS)
  7. Les infrastructures dans la région du COMESA.
    1. La facilitation du transport
  8. Les technologies de l’information et de la communication
    1. La Loi type sur la cybercriminalité
    2. La Loi type sur les transactions électroniques
  9. Les institutions et les agences du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA)
    1. La Banque de la ZEP (Zone d’Échanges préférentiels)
    2. La Compagnie de réassurance du COMESA
    3. L’Agence d’investissement régional du COMESA
    4. L’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique
    5. La Fédération des associations nationales des femmes entrepreneurs du COMESA
    6. Le Conseil des opérateurs économiques du COMESA

Les buts de la formation « le Marché commun de l’Afrique australe et orientale (COMESA) » :

  1. Comprendre les buts, les fonctions et les institutions du Marché commun de l’Afrique australe et orientale (COMESA)
  2. Connaitre l’économie de la région du COMESA
  3. Analyser les étapes d’intégration du COMESA : la zone de libre-échange, l’union douanière, le marché commun et la communauté économique COMESA
  4. Évaluer les avantages pour les pays membres du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA)
  5. Connaitre les programmes de facilitation du commerce et du transport du COMESA
  6. Analyser le rôle des institutions affiliées : la Banque de la ZEP, AIRC, la Compagnie de réassurance du COMESA, ACA.

 L’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIF) États-Unis - COMESA.

  1. L’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIF) États-Unis - pays COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe)
  2. Le commerce international entre les États-Unis et les pays du COMESA
  3. Les avantages de l’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIF) États-Unis - COMESA

Programme de la formation : l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC.

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC
  2. Le cadre institutionnel
  3. Les domaines d’intervention
  4. La zone de libre-échange tripartite
  5. La facilitation du commerce et des transports
  6. Le développement des infrastructures
  7. Les mécanismes liés au commerce
  8. Les corridors et les infrastructures de la région du COMESA-SADC-EAC
  9. Vers la zone de libre-échange continentale africaine

Les buts de la formation « l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC » :

  1. Comprendre les buts (union douanière) et les domaines de coopération de l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres du tripartite
  3. Comprendre les avantages de la zone de libre-échange tripartite
  4. Analyser les programmes de facilitation du commerce, des transports, de l’élimination des obstacles non tarifaires.
  5. Comprendre l’accord tripartite comme une étape vers la zone de libre-échange continentale africaine

Programme de la formation : la Communauté est-africaine (EAC)

  1. L’introduction à la Communauté est-africaine (EAC)
  2. Le régime du commerce de la Communauté est-africaine
  3. Les dispositions les plus importantes du traité
  4. Les organismes de la communauté
  5. La structure et les attributions du Secrétariat de la Communauté est-africaine
  6. La création de l’union douanière
  7. La création d’un marché commun
  8. La coopération monétaire et financière
  9. Le traité pour l’établissement de la Communauté est-africaine
  10. La Banque de développement de l’Afrique de l’Est

Les buts de la formation « la Communauté est-africaine (EAC) » :

  1. Comprendre les buts et les fonctions de la Communauté est-africaine
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres et les domaines de coopération parmi la Communauté est-africaine
  3. Analyser le processus d’intégration économique (union douanière et marché commun) et le commerce international entre les pays membres de la Communauté est-africaine
  4. Connaitre le rôle de la Banque de développement de l’Afrique de l’Est

L’accord de partenariat commercial et d’investissement Communauté est-africaine (EAC) - États-Unis.

  1. L’introduction à l’accord de partenariat commercial et d’investissement entre la Communauté est-africaine (EAC) et les États-Unis
  2. Les buts de l’accord de partenariat
  3. Le commerce international entre les pays de l’EAC et les États-Unis

Programme de la formation : la Communauté Économique des pays des Grands Lacs (CEPGL)

  1. L’introduction à la Communauté Économique des pays des Grands Lacs (CEPGL)
  2. Les organismes de la Communauté Économique
  3. La société internationale d’électricité des pays des Grands Lacs : le Burundi, la République démocratique du Congo, le Rwanda
  4. Le Programme économique régional 2014-2020
  5. L’intégration économique, les investissements, le commerce international et la promotion
  6. Le Forum du secteur privé de la Communauté Économique
  7. Le corridor nord

Programme de la formation : l’Initiative du bassin du Nil (IBN)

  1. L’introduction à l’Initiative du bassin du Nil (IBN)
  2. Le profil économique du bassin du Nil
  3. Les avantages pour le Burundi, la République démocratique du Congo, l’Égypte, l’Éthiopie, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, le Soudan, la Tanzanie et l’Ouganda
  4. La structure de l’Initiative du bassin du Nil
  5. Les plans et les projets stratégiques de l’IBN

Les UE du quatrième semestre de la Licence en commerce international

Marketing International (licence commerce, L2-4)

Note :

  1. ECTS : Système européen de transfert et d’accumulation de crédits
  2. CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES)

Exemples : Adaptation de la Licence en commerce international aux étudiants de l’Afrique centrale (étude des principales institutions économiques régionales de la région où habite l’étudiant) (Licence en commerce international à distance, quatrième semestre)

Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)

Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC)

Union douanière COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe)

Zone de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC

Nous croyons en Afrique (EENI)

Langue de l’UE « Adaptation de la Licence en commerce international aux étudiants de l’Afrique centrale (étude des principales institutions économiques régionales de la région où habite l’étudiant) » de la Licence en commerce international (quatrième semestre) : Français (ou Anglais Degree Trade Espagnol Licenciatura comercio Portugais Licenciatura comércio)


(c) EENI- École Supérieure de Commerce International