EENI-École d'Affaires

Adaptation aux étudiants du Maghreb

EENI- École Supérieure de Commerce International

Adaptation de la Licence en commerce international aux étudiants du Maghreb (Licence en commerce international à distance, quatrième semestre)


Licence en commerce international

Licence L-3 en commerce et marketing international

UE - « Adaptation de la Licence en commerce international aux étudiants du Maghreb (étude des principales institutions économiques régionales de la région où habite l’étudiant) » (5 ECTS CECT) - Licence en commerce international (quatrième semestre)

Unités pour les étudiants du Maghreb

Les unités d’enseignement proposés pour les étudiants du Maghreb : le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye et la Mauritanie

  1. L’Union du Maghreb arabe (UMA)
  2. L’Accord d’Agadir (zone de libre-échange euro-méditerranéenne)
  3. La Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD)
  4. Les relations avec l’Union européenne
    1. L’Accord de partenariat économique Union européenne-Maroc
    2. L’Accord d’association Union européenne (UE)-Algérie
    3. Le Partenariat euro-méditerranéen
    4. La politique européenne de voisinage
  5. Les accords de l’Association européenne de libre-échange avec le Maroc et la Tunisie
  6. Les accords de libre-échange (ALE) du Maroc avec les États-Unis et la Turquie
  7. L’Organisation de la coopération islamique
    1. Le Système de préférences commerciales de l’Organisation de la coopération islamique.
  8. La Mauritanie
    1. Le G5 Sahel
  9. La Libye
    1. Le Marché commun de l’Afrique de l’Est et australe (COMESA)
    2. L’Accord tripartite COMESA-EAC-SADC

Programme de la formation : l’Union du Maghreb arabe (UMA).

  1. L’introduction à l’Union du Maghreb arabe (UMA) : l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie
  2. Le traité de Marrakech
  3. Les objectifs et les missions de l’Union du Maghreb arabe
  4. Les institutions de l’Union du Maghreb arabe (UMA)
  5. La Banque maghrébine d’investissement et du commerce extérieur (BMICE)
  6. L’économie du Maghreb
  7. L’intégration économique dans la région de l’Union du Maghreb arabe
  8. La compétitivité des pays du Maghreb
  9. Le commerce international des pays de l’UMA
  10. Les accords avec des organisations similaires

Les objectifs de la formation « l’Union du Maghreb arabe (UMA) » sont les suivants :

  1. Comprendre les objectifs et les institutions de l’Union du Maghreb arabe
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres et les domaines de coopération de l’UMA
  3. Analyser la compétitivité des pays du Maghreb
  4. Analyser le processus d’intégration économique (libre circulation des personnes, des services, des produits, le marché commun...) et le commerce international entre les pays membres de l’Union du Maghreb arabe
  5. Analyser le rôle de la Banque maghrébine d’investissement et du commerce

L’accord d’Agadir (la zone de libre-échange euro-méditerranéenne).

  1. L’introduction à la zone de libre-échange euro-méditerranéenne (accord d’Agadir)
  2. Les pays membres de l’accord d’Agadir : l’Égypte, le Maroc, la Tunisie et la Jordanie
  3. Le rôle de l’UE dans l’accord d’Agadir
  4. L’unité technique d’Agadir
  5. Cumulation de l’origine avec les pays euro-méditerranéens
  6. Le commerce international parmi les pays membres de l’accord d’Agadir
  7. Étude sectorielle sur les véhicules et les composants dans les pays membres de l’accord d’Agadir
  8. Le secteur du cuir et des chaussures des pays membres de l’accord d’Agadir

Programme de la formation : la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD).

  1. L’introduction à la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD)
  2. Les États membres de la CEN-SAD
  3. La Banque Sahélo-Saharienne pour l’investissement et le commerce international (BSIC)
  4. Le Programme régional de sécurité alimentaire
  5. L’Initiative africaine de la Grande Muraille verte
  6. Le renforcement institutionnel et du partenariat

Les buts de la formation « la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) » :

  1. Comprendre les buts de la CEN-SAD
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres de la Communauté des États sahélo-sahariens
  3. Analyser les domaines de coopération et les programmes de la CEN-SAD
  4. Connaitre le rôle de la Banque Sahélo-Saharienne pour l’investissement et le commerce

Programme de la formation : le Marché commun de l’Afrique australe et orientale (COMESA).

  1. L’introduction au Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA)
  2. Le processus décisionnaire du COMESA
  3. Les étapes d’intégration du COMESA
    1. La zone de libre-échange du Marché commun de l’Afrique orientale et australe
    2. L’union douanière du COMESA
    3. Le marché commun
    4. La communauté économique
  4. La facilitation du commerce au Marché commun de l’Afrique orientale et australe
    1. Les procédures simplifiées transfrontaliers pour les petits commerçants
    2. L’élimination des obstacles non tarifaires
    3. Le régime régional de garantie du transit sous douane.
  5. L’économie de la région du COMESA.
    1. Le commerce international du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA)
    2. Le commerce intra-COMESA
    3. Le commerce des services
    4. Les investissements dans la région du COMESA
    5. L’industrie
    6. L’énergie
  6. L’agriculture de la région du Marché commun de l’Afrique orientale et australe
    1. Le Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
    2. L’Alliance pour le commerce des produits de base en Afrique orientale et australe
    3. Le Programme d’harmonisation des mesures sanitaires et les phytosanitaires
  7. Les infrastructures dans la région du COMESA.
    1. La facilitation du transport
  8. Les technologies de l’information et de la communication
    1. La Loi type sur la cybercriminalité
    2. La Loi type sur les transactions électroniques
  9. Les institutions et les agences du Marché commun de l’Afrique orientale et australe
    1. La Banque de la ZEP (Zone d’Échanges préférentiels)
    2. La Compagnie de réassurance du COMESA
    3. L’Agence d’investissement régional du COMESA
    4. L’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique
    5. La Fédération des associations nationales des femmes entrepreneurs du COMESA
    6. Le Conseil des opérateurs économiques du COMESA

Les buts de la formation « le Marché commun de l’Afrique australe et orientale » :

  1. Comprendre les buts, les fonctions et les institutions du Marché commun de l’Afrique australe et orientale
  2. Connaitre l’économie de la région du COMESA
  3. Analyser les étapes d’intégration du COMESA : la zone de libre-échange, l’union douanière, le marché commun et la communauté économique COMESA
  4. Évaluer les avantages pour les pays membres du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA)
  5. Connaitre les programmes de facilitation du commerce et du transport du COMESA
  6. Analyser le rôle des institutions affiliées : la Banque de la ZEP, AIRC, la Compagnie de réassurance du COMESA, ACA.

 L’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIF) États-Unis - COMESA.

  1. L’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIF) États-Unis - pays COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe)
  2. Le commerce international entre les États-Unis et les pays du COMESA
  3. Les avantages de l’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIF) États-Unis - COMESA

Programme de la formation : l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC.

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC
  2. Le cadre institutionnel
  3. Les domaines d’intervention
  4. La zone de libre-échange tripartite
  5. La facilitation du commerce et des transports
  6. Le développement des infrastructures
  7. Les mécanismes liés au commerce
  8. Les corridors et les infrastructures de la région du COMESA-SADC-EAC
  9. Vers la zone de libre-échange continentale africaine

Les buts de la formation « l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC » :

  1. Comprendre les buts (union douanière) et les domaines de coopération de l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres du tripartite
  3. Comprendre les avantages de la zone de libre-échange tripartite
  4. Analyser les programmes de facilitation du commerce, des transports, de l’élimination des obstacles non tarifaires.
  5. Comprendre l’accord tripartite comme une étape vers la zone de libre-échange continentale africaine

Programme de la formation : le Partenariat euro-méditerranéen (EUROMED) de l’Union européenne

  1. L’introduction au Partenariat euro-méditerranéen (EUROMED) de l’UE
  2. L’Union pour la Méditerranée
  3. La Déclaration de Barcelone
  4. Le système de cumul pan-euro-méditerranéen de l’origine
  5. Les relations commerciales euro-méditerranéennes
  6. La zone de libre-échange euro-méditerranéenne
  7. Le commerce international de l’Union européenne avec les pays méditerranéens du Sud

Les objectifs de la formation « Le partenariat euro-méditerranéen (EUROMED) de l’UE » sont les suivants :

  1. Connaitre les fondements du partenariat euro-méditerranéen
  2. Analyser les relations commerciales et les accords de partenariat de l’UE avec les pays du sud de la Méditerranée

Programme de la formation : la politique européenne de voisinage de l’Union européenne.

  1. L’introduction à la politique européenne de voisinage de l’Union européenne (UE)
  2. La politique européenne de voisinage avec le Maroc et la Tunisie

Les buts de la formation « la politique européenne de voisinage » sont les suivants :

  1. Connaitre l’importance stratégique de la politique européenne de voisinage
  2. Analyser les relations commerciales entre l’UE et le Maroc et la Tunisie

L’accord de partenariat Union européenne-Maroc

  1. L’introduction à l’accord de partenariat UE-Maroc
  2. Les caractéristiques de l’accord de partenariat Maroc-UE

L’accord d’association Union européenne-Algérie.

  1. L’introduction à l’accord d’association UE-Algérie
  2. Les mesures de sauvegarde
  3. Le système de cumul pan-euro-méditerranéen de l’origine
  4. Le commerce international Algérie-UE

Programme de la formation : Le Partenariat stratégique Afrique-Union européenne (UE)

  1. L’introduction au partenariat stratégique Afrique-Union européenne (UE). L’Accord de Cotonou.
  2. Le Fonds fiduciaire Union européenne-Afrique pour les infrastructures
  3. L’accord de Cotonou
  4. Le groupe des pays ACP
  5. La Déclaration de Barcelone et le partenariat euro-méditerranéen
  6. La politique européenne de voisinage
  7. Les relations bilatérales avec Afrique-UE

Programme de la formation : le Système de préférences généralisées (SPG) de l’Union européenne.

  1. L’introduction au Système de préférences généralisées (SPG) de l’Union européenne (UE)
  2. Le nouveau système de préférences SPG
  3. Le régime du commerce révisé de l’UE pour aider aux pays en développement
  4. Les pays bénéficiaires dans le cadre du SPG actuel
  5. Les produits bénéficiant des préférences dans la réforme du Système de préférences généralisées
  6. Les trois régimes d’importation de l’UE
  7. Le commerce international de l’Union européenne avec les pays SPG
  8. Le régime d’encouragement SPG +
  9. Le régime Tout sauf les armes
    1. Le traitement sans contingent en franchise de droits pour tous les pays les moins avancés
  10. Les règles d’origine du Système de préférences généralisées.
    1. Tolérance ou de minimis
    2. Types de cumuls
  11. Guide pratique pour les nouveaux régimes commerciaux SGP pour les pays en développement

Les buts de la formation « Le Système de préférences généralisées (SPG) » :

  1. Connaitre les caractéristiques du nouveau système de préférences généralisées de l’UE
  2. Analyser le SPG + et le régime Tout sauf les armes
  3. Savoir quels pays et en quelles conditions sont des bénéficiaires du SPG
  4. Savoir utiliser les règles d’origine du système de préférences généralisées

Programme de la formation : la Loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (AGOA).

  1. L’introduction à la Loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (AGOA)
  2. Les modifications d’AGOA
  3. L’AGOA V :
    1. L’extension des préférences de tissus de pays tiers à l’horizon
    2. Les critères d´admissibilité des pays
  4. L’éligibilité des produits
  5. Les règles d’origine générales de l’AGOA
  6. Les règles d’origine et groupements préférentiels concernant les textiles et les vêtements
  7. Les accords commerciaux entre les États-Unis et les pays africains
  8. Le commerce international États-Unis - Afrique subsaharienne
  9. Les projets spécialisés
    1. Les fournisseurs africains subsahariens vers les États-Unis
    2. L’investissement direct des États-Unis en Afrique. Étude de cas
    3. L’Initiative de la compétitivité mondiale africaine (AGCI)
  10. Les centres du commerce international en Afrique
  11. Étude de cas :
    1. Les exportations d’artisanat du Ghana
    2. Les exportateurs sénégalais
    3. Les producteurs africains à la foire Super Floral Show à Atlanta

Les buts de la formation « la Loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (AGOA) » :

  1. Comprendre les objectifs de la Loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique
  2. Évaluer les critères d´admissibilité des pays et d’éligibilité des produits
  3. Comprendre les règles d’origine générales et pour les textiles de l’AGOA
  4. Analyser l’accès au marché américain pour les produits africains dans le cadre de l’AGOA
  5. Connaitre les accords commerciaux entre les pays africains et les États-Unis
  6. Analyser le commerce international entre les pays africains et les États-Unis

Programme de la formation : l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

  1. L’introduction à l’Organisation de la coopération islamique (OCI)
  2. L’Oumma islamique
  3. Les organismes subsidiaires de l’OCI
  4. Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale de l’Organisation de la coopération islamique
  5. Le Centre de recherches statistiques, économiques et sociales et de formation pour les pays islamiques (SESRIC)
  6. Le Centre de recherche sur l’histoire, l’art et la culture islamique
  7. L’Université islamique de technologie
  8. Le Centre islamique pour le développement du commerce
  9. L’Académie islamique du Fiqh
  10. Le Fonds de solidarité islamique et le Waqf
  11. Le Système de préférences commerciales entre les États membres de l’OCI
  12. Les institutions et les organismes spécialisés de la coopération islamique
  13. La Banque islamique de développement (BID)
  14. L’agence islamique internationale de presse
  15. L’union des radiodiffusions des États islamiques
  16. L’organisation islamique pour l’éducation la science et la culture
  17. La Chambre islamique de commerce et d’industrie
  18. Le rapport économique des pays de l’Organisation de la coopération islamique
  19. La Déclaration du Caire sur les droits de l'homme en Islam
  20. La Charte de l’Organisation de la coopération islamique

Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale de l’Organisation de la coopération islamique (COMCEC).

  1. L’introduction au Comité permanent pour la coopération économique et commerciale de l’Organisation de la coopération islamique
  2. Les objectifs du Comité permanent pour la coopération économique et commerciale
  3. Les domaines de coopération du Comité permanent pour la coopération économique et commerciale de l’Organisation de la coopération islamique
    1. Le commerce international
    2. Le transport
    3. L’agriculture
    4. Le tourisme
    5. La coopération financière
    6. La diminution de la pauvreté
    7. La coopération du secteur privé
  4. Le commerce international entre les membres de l’Organisation de la coopération islamique et le monde

Le Centre de recherches statistiques, économiques et sociales et de formation pour les pays islamiques (SESRIC).

  1. L’introduction au Centre de recherches statistiques, économiques et sociales et de formation pour les pays islamiques
  2. Le département de recherche économique et sociale
  3. Le rapport économique sur les pays membres de l’Organisation de la coopération islamique
    1. La production, la croissance et l’emploi
    2. Le commerce des marchandises intra-OCI
    3. L’investissement direct étranger
    4. Le secteur financier
  4. Les problèmes économiques des pays de l’Organisation de la coopération islamique les moins avancés et des pays enclavés
  5. Le département des statistiques et de l’information
  6. Les statistiques socioéconomiques des pays islamiques
    1. La base de données de BASEIND
    2. L’annuaire statistique des pays membres de l’Organisation de la coopération islamique
    3. Les perspectives des pays membres de l’OCI

Le Centre islamique pour le développement du commerce international (CIDC).

  1. L’introduction au Centre islamique pour le développement du commerce international
  2. Les objectifs du Centre islamique pour le développement du commerce international
  3. La promotion du commerce international et des investissements
  4. Les tendances dans le commerce international des États membres de l’Organisation de la coopération islamique

Le système de préférences commerciales (SPC) de l’Organisation de la coopération islamique

  1. L’introduction au système de préférences commerciales de l’Organisation de la coopération islamique
  2. L’accord-cadre du système de préférences commerciales de l’OCI
  3. Le protocole sur le schéma du tarif préférentiel (PRETAS)
  4. Les règles d’origine

La Chambre islamique de commerce et d’industrie.

  1. L’introduction à la Chambre islamique de commerce et d’industrie (CICI)
  2. Les objectifs de la Chambre islamique de commerce et d’industrie
  3. Les portefeuilles du financement du commerce international
  4. Les fonds Waqf privés et la Chambre islamique de commerce et d’industrie
  5. Les finances islamiques : les possibilités, les défis et les options politiques
  6. Les marchés Sukuk et la Chambre islamique de commerce et d’industrie
  7. Une évaluation des couts du commerce international dans les pays de l’Organisation de la coopération islamique

Les buts de la formation « l’Organisation de la coopération islamique » :

  1. Comprendre les objectifs et les domaines de coopération de l’OCI
  2. Entendre la relation l’Organisation de la coopération islamique avec l’Oumma
  3. Connaitre les institutions affiliées de l’Organisation de la coopération islamique : le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale, le SESRIC..
  4. Comprendre le rôle du Centre islamique pour le développement du commerce (la promotion du commerce international intra-arabe) et de la Chambre islamique de commerce et d’industrie
  5. Analyser le Système de préférences commerciales entre les États membres de l’Organisation de la coopération islamique (PRETAS, les règles d’origine...)

Les UE du quatrième semestre de la Licence en commerce international

Marketing International (licence commerce, L2-4)

Note :

  1. ECTS : Système européen de transfert et d’accumulation de crédits
  2. CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES)

Exemples : Adaptation de la Licence en commerce international aux étudiants du Maghreb (étude des principales institutions économiques régionales de la région où habite l’étudiant) (Licence en commerce international à distance, quatrième semestre)

Union du Maghreb arabe (UMA)

Union douanière COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe)

Accord de partenariat Union européenne-Maroc

Préférences commerciales arabes (OCI)

Accord d’association Algérie-Union européenne

Accord de partenariat Union européenne-Tunisie

Nous croyons en Afrique (EENI)

Langue de l’UE « Adaptation de la Licence en commerce international aux étudiants du Maghreb (étude des principales institutions économiques régionales de la région où habite l’étudiant) » de la Licence en commerce international (quatrième semestre) : Français (ou Anglais Degree Trade Espagnol Licenciatura comercio Portugais Licenciatura comércio)


(c) EENI- École Supérieure de Commerce International