Faire des affaires à Madagascar

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement : commerce international et affaires à Madagascar - Antananarivo.

  1. L’approche de la République de Madagascar (Afrique de l’Est)
  2. Les affaires à Antananarivo et à Toamasina
  3. L’économie malgache
  4. Le commerce international de Madagascar
  5. Les douanes de Madagascar
  6. Les ports de Madagascar
  7. L’investissement direct étranger (IDE)
  8. Les opportunités d’affaires à Madagascar
      - Le tourisme
      - L’agroalimentaire
      - L’exploitation minière
      - Les industries légères
      - Les technologies de l’information et de la communication (TIC)
      - L’infrastructure
  9. Étude de cas :
      - Le Parc Ehoala (zone industrielle portuaire)
      - Le Relais Madagascar
  10. Le Conseil de développement économique de Madagascar (EBDM)
  11. L’accord de partenariat économique avec l’Union européenne (UE)
  12. L’accès au marché malgache
  13. Le plan d’affaires pour Madagascar

Les objectifs de l’unité d’enseignement « Faire des affaires à Madagascar » sont :

  1. Apprendre à faire des affaires à Madagascar
  2. Évaluer les opportunités d’affaires à Madagascar
  3. Connaître les accords de libre-échange (ALE) de Madagascar
  4. Analyser les relations commerciales de Madagascar avec le pays de l’étudiant
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché malgache
L’unité d’enseignement « Faire des affaires à Madagascar » fait partie :
  1. Doctorat professionnel en affaires en Afrique à distance
  2. Cours : Afrique de l’Est
  3. Masters professionnels : affaires internationales (MIB), Afrique subsaharienne

Recommandations pour les étudiants malgaches.

Outils d’étude du cours en Fr ou En Madagascar Pt Madagascar Es Madagascar.

  1. Crédits de l’unité d’enseignement « faire des affaires à Madagascar » : 1 ECTS (0,5 Crédits AC)
  2. Durée : une semaine

Exemple de l’unité d’enseignement - Faire des affaires à Madagascar :
Madagascar affaires

Nous croyons en l’Afrique

Les Douanes de Madagascar
Douanes de Madagascar

Description de l’unité d’enseignement (UE) : commerce international et affaires à Madagascar :

Madagascar (Afrique).

Madagascar : 50 % du marché mondial de la vanille.

L’un des pays africains les plus pauvres.

  1. La population malgache : 22 millions d’habitants
  2. La croissance de la population malgache : 2,7 %
  3. L’espérance de vie : 64 ans
  4. La superficie : 587 295 kilomètres carrés
  5. La capitale malgache : Antananarivo (2,1 millions d’habitants)
  6. La capitale économique : Toamasina
  7. Les langues officielles : le malgache, le français et l’anglais
  8. Les pays les plus proches : le Mozambique, les Comores, l’Île Maurice, Mayotte, Réunion, les Seychelles, le Swaziland et la Tanzanie
  9. L’abolition de l’esclavage : 1896

Les religions : l’animisme (52 %) et le christianisme (41 %).

Madagascar appartient à l’espace économique de l’Afrique de l’Est de la civilisation africaine.

L’économie malgache :

  1. L’un des pays les plus pauvres de l’Afrique subsaharienne
  2. La croissance économique : 2,6 %
  3. L’inflation : 6,9 %
  4. Le secteur principal de l’économie malgache : l’agriculture
    - 3,6 millions de tonnes de riz (troisième producteur africain)
    - 1 million de tonnes de céréales (maïs, pomme de terre...)
    - Les fruits et les légumes.
    - Les litchis : part de 70 % du marché européen. Premier exportateur mondial
  5. 50 % du marché mondial de la vanille
  6. Le premier exportateur mondial d’épices et d’autres huiles essentielles
  7. L’industrie (13 % du PIB) : la production de savon, la nourriture et tabac, la brasserie, les textiles, le cuir..
  8. La monnaie : l’Ariary (non convertible)
  9. Le classement dans l’indice Faire des Affaire (BM) : 142

Le commerce international :

  1. Les exportations : 1 251 000 dollars (valeur FOB)
  2. Les importations : 2 619 000 dollars (valeur CIF)
  3. Les principaux partenaires commerciaux : la France, Singapour, la Chine, l’Allemagne, le Canada, l’Inde, les États-Unis, l’Italie, le Royaume-Uni, l’Espagne
  4. Le commerce avec la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) : seulement 5,3 % des exportations totales / 12 % du total des importations
  5. Le commerce avec le Marché commun de l’Afrique australe et orientale (COMESA) : seulement 3 % du total des exportations / 6,9 % des importations totales
  6. Les échanges avec les pays de la Commission de l’océan Indien : seulement 3,1 % des exportations totales / 5,5 du total des importations
  7. L’investissement direct étranger (IDE) : 386 millions de dollars

Le commerce international de Madagascar
Commerce international de Madagascar

Ports de Madagascar

Madagascar dispose d’un accès préférentiel...

  1. Le Marché Commun de l’Afrique australe et orientale (COMESA)
  2. La Communauté de développement d’Afrique australe (SADC)
  3. L’Accord de libre-échange Tripartite COMESA-EAC-SADC
  4. L’Association des États riverains de l’océan Indien (IORA)
  5. La Commission de l´Océan Indien
  6. La Loi sur la croissance et les opportunités en Afrique (AGOA)
  7. L’Accord sur le commerce COMESA- États-Unis
  8. L’Accord de Cotonou
  9. Le SGP de l’Union européenne (UE)

Madagascar est membre de/du :

  1. La Banque africaine de développement (BAfD)
  2. La Commission économique pour l’Afrique (CEA)
  3. Le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD)
  4. L’Union africaine (UA)
  5. Le Forum sur la coopération sino-africaine
  6. Le Forum Afrique-Inde

Exemples - Affaires à Madagascar

Commission océan Indien

Communauté de développement d’Afrique australe

Union douanière COMESA

Accord tripartite COMESA-EAC-SADC

Commerce international COMESA



EENI École Supérieure de Commerce International