Affaires en Malaisie

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme Programme de l’unité d’enseignement : le commerce international et les affaires en Malaisie. L’économie malaisienne.

  1. L’approche à la Fédération de Malaisie (Asie du Sud-Est)
  2. Le système politique malaisien. Les politiques gouvernementales
  3. Les principaux groupes ethniques
  4. Faire des affaires à Kuala Lumpur
  5. L’économie malaisienne
  6. Le commerce international malaisien
  7. Le climat des affaires
  8. Les secteurs clés en Malaisie :
    - Le métal
    - L’électrique et l’électronique
    - L’ingénierie
    - L’industrie alimentaire
    - Les machines et l’équipement
    - Les pétrochimiques et les polymères
    - Les produits pharmaceutiques
    - Le caoutchouc
    - Le textile...
  9. L’investissement direct étranger (IDE) en Malaisie
  10. Étude de cas :
    - Telekom Malaisie Berhad
    - PADINI.
    - Tan Sri Mokhtar
  11. L’approche à l’anglais et au Bahasa Melayu
  12. L’accès au marché malaisien
  13. Le plan d’affaires pour la Malaisie

Les objectifs de l’unité d’enseignement « Le commerce international et les affaires en Malaisie » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires en Malaisie
  2. Évaluer les opportunités d’affaires en Malaisie
  3. Connaitre les accords de libre-échange (ALE) de la Malaisie
  4. Analyser les relations commerciales de la Malaisie avec le pays de l’étudiant
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché malaisien
  6. Étudier le profil d’hommes d’affaires malaisiens

Cours

L’unité d’enseignement « Faire des affaires en Malaisie » fait partie :
  1. Masters professionnels : affaires internationales, Asie, pays musulmans, Pacifique, marchés émergents
  2. Doctorats (à distance) : marchés musulmans, Asie
  3. Diplôme : Asie du Sud-Est

Outils d’étude du cours en Français + Anglais Malaysia Espagnol Malasia.

  1. Crédits de l’unité d’enseignement « le commerce international et les affaires en Malaisie » : 2 ECTS (1 Crédits AC)
  2. Durée : deux semaines

Exemple de l’unité d’enseignement - Le commerce international et les affaires en Malaisie
Triangle de croissance Indonésie-Malaisie-Thaïlande (IMT-GT)

Description Description de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires en Malaisie :

La Fédération de Malaisie : (Asie).

  1. 50 % de la population malaisienne est malaise. 22 % sont des Chinois
  2. La langue officielle en Malaisie est le bahasa melayu. L’anglais est reconnue
  3. La population malaisienne : 30,8 millions de personnes
  4. La superficie de la Malaisie : 329 847 kilomètres carrés
  5. La capitale : Kuala Lumpur
  6. La capitale administrative de la Malaisie : Putrajaya
  7. Les pays voisins : la Thaïlande, l’Indonésie, Singapour et le Brunei Darussalam
  8. Type de gouvernement : Monarchie constitutionnelle parlementaire fédérale
  9. Yang di-Pertuan de la Malaisie : Abdul Halim Agong
  10. L’indépendance malaisienne : 1957 (du Royaume-Uni)

La religion en Malaisie :

  1. La Malaisie est un pays multiconfessionnel
  2. L’islam sunnite est la religion la plus pratiquée, 65 % de la population est musulmane sunnite (20 millions de personnes)
  3. Les facteurs d’unification entre les malaisiens est la religion (Islam sunnite)
  4. L’Article 3 de la Constitution de la Malaisie déclare « L’islam comme la religion de la Fédération ». Cependant, la loi et la jurisprudence de la Malaisie sont fondées sur le common law anglaise
  5. La charia s’applique seulement aux musulmans, limitée au droit de la famille et de la pratique religieuse
  6. L’école shafi de la jurisprudence islamique (Fiqh) est la principale et reconnue comme l’école officielle du gouvernement malaisien
  7. 20 % de la population est bouddhiste
  8. Le christianisme : 2,3 millions
  9. L’hindouisme : 6 %

Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN)

L’économie malaisienne :

La Malaisie connait depuis son indépendance une croissance soutenue de son économie (+ 5 à 6 % par an) et de sa population (30 millions d’habitants, + 2,6 % par an en moyenne).

  1. La transformation de l’économie malaisienne dans les quarante dernières années a été spectaculaire. En plus de posséder des vastes ressources naturelles et minérales, l’Indonésie a réussi à prendre des mesures pour passer d’une économie dépendant de l’agriculture et de l’exportation des matières premières a une économie fondée sur l’exportation de produits manufacturés
  2. L’économie croit à un rythme de 4,7 % par an
  3. La Malaisie est la cinquième économie la plus compétitive au monde devant des pays comme le Japon, la Chine, la Thaïlande et la Corée du Sud
  4. Le secteur privé en Malaisie a une importance vitale
  5. L’Autorité de développement industriel de la Malaisie est le premier point de contact pour les investisseurs étrangers qui ont l’intention de mettre en place des projets dans les secteurs manufacturiers et des services en Malaisie
  6. La monnaie malaisienne : le ringgit (RM) (MYR)
  7. L’impact de la crise asiatique sur le produit intérieur brut en dollars a été effacé. Avec un taux d’épargne qui se maintient à un niveau élevé (35 % du PIB) et un taux d’investissement en diminution depuis la crise asiatique (20 % du PIB), la Malaisie a des excédents courants très élevés (15 % du PIB)
  8. L’aspect le plus marquant de l’économie malaisienne est son internationalisation
  9. Le commerce international représente 20 % du produit intérieur brut

Kuala Lumpur et ses zones urbaines sont les zones les plus industrialisées et économiquement les plus développés.

  1. Est la région avec la plus forte croissance en Malaisie
  2. La Grande Kuala Lumpur, aussi connu que la vallée de Klang est une agglomération de 7,2 millions de personnes
  3. Kuala Lumpur est en train de devenir le centre mondial des finances islamiques avec un nombre croissant d’institutions financières offrant du financement islamique

Port Klang se situe sur la côte ouest de la Malaisie péninsulaire, à 40 kilomètres de la capitale Kuala Lumpur. Sa proximité de la vallée de Klang (le centre commercial et industriel en Malaisie) et sa position centrale dans le développement économique de la Malaisie sont devenues l’un des principaux ports de la région.

APEC Coopération économique pour l’Asie-Pacifique

L’accès aux marchés et les accords (ALE) de la Malaisie :

  1. La Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC)
  2. L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN)
    1. La Malaisie est membre de la zone de libre-échange de l’ASEAN
  3. L’Accord stratégique transpacifique de partenariat économique (TPP)
  4. Le Système de préférences commerciales entre les États membres de l’OCI
  5. Le Triangle de croissance Indonésie-Malaisie-Thaïlande (IMT-GT)
  6. L’Association des États riverains de l’Océan Indien (IORA)
  7. La zone de croissance de l’ASEAN (BIMP-EAGA)
  8. La Malaisie a conclu des accords commerciaux avec la Nouvelle-Zélande, le Japon, le Pakistan et la Jordanie
  9. Les accords (ALE) de l’ASEAN : le Canada, la Chine, l’Australie, l’Inde, l’Union européenne, le Japon, la Corée, la Russie, les États-Unis...

La Malaisie est membre de / du...

  1. L’Organisation de la coopération islamique
  2. La Banque islamique de développement (BID)
  3. La Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP)
  4. La Banque asiatique de développement
  5. ...

Najib Yahya Abdulalem (Professeur EENI)

Exemples - Affaires en Malaisie

Accord stratégique transpacifique (TPP)

Affaires Malaisie

Accord de libre-échange Union européenne-ASEAN

Organisation de la coopération islamique (OCI)

Tan Sri Mokhtar

ASEAN zone de libre-échange

Malaisie Commerce International

Malaisie secteurs clés economie

Préférences commerciales arabes (OCI)

Université U-EENI