EENI École d'Affaires / Business School

Affaires en Malaisie


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires en Malaisie, Kuala Lumpur. L’économie malaisienne.

  1. L’introduction à la Fédération de Malaisie (Asie du Sud-Est)
    1. Le système politique malaisien ;
    2. Les politiques gouvernementales.
  2. Faire des affaires à Kuala Lumpur ;
  3. L’économie malaisienne ;
  4. Le commerce international malaisien ;
  5. Les secteurs clés en Malaisie :
    1. Le métal ;
    2. L’électrique et l’électronique ;
    3. L’ingénierie ;
    4. L’industrie alimentaire ;
    5. Les machines et l’équipement ;
    6. Les pétrochimiques et les polymères ;
    7. Les produits pharmaceutiques ;
    8. Le caoutchouc ;
    9. Le textile...
  6. L’investissement direct étranger en Malaisie ;
  7. Étude de cas :
    1. Telekom Malaisie Berhad ;
    2. PADINI ;
    3. Tan Sri Mokhtar.
  8. L’accès au marché malaisien ;
  9. Le plan d’affaires pour la Malaisie.

Les objectifs de l’UE « Commerce international et affaires en Malaisie » sont :

  1. Apprendre à faire des affaires en Malaisie ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires en Malaisie ;
  3. Connaitre les accords commerciaux de la Malaisie ;
  4. Analyser les relations commerciales de la Malaisie avec le pays de l’étudiant ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché malaisien ;
  6. Étudier le profil d’hommes d’affaires malaisiens.

Le commerce international et les affaires en Malaisie
Triangle de croissance Indonésie-Malaisie-Thaïlande (ASEAN)

Diplôme FOAD : affaires en Asie du Sud-Est (ASEAN)

Étudiants Cours Master Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « Commerce international et affaires en Malaisie » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School :

Masters : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat : affaires islamiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Malaysia Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Malasia.

  1. Crédits de l’UE « Les affaires en Malaisie » : 2
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : deux semaines.

Le commerce global et les affaires en Malaisie :

Formation online (Course Master Doctorat) : Transport et logistique internationale

Les corridors de transport :
  1. Le Corridor Nanning-Singapour
    1. Zone économique du Pan-Golfe de Beibu.
  2. Accès au Corridor Est-Ouest (Myanmar-Vietnam).

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès aux marchés et les accords (ALE) de la Malaisie :

  1. L’ APEC ;
  2. L’ASEAN
    1. La zone de libre-échange de l’ASEAN ;
    2. La communauté économique de l’ASEAN ;
    3. Les accords de libre-échange de l’ASEAN : UE, Australie, Corée, Japon, Inde, Chine, Pakistan, Russie, Canada, États-Unis... ;
    4. La zone de croissance de l’ASEAN ;
    5. Le Triangle de croissance Indonésie-Malaisie-Thaïlande (IMT-GT).
  3. Le Partenariat régional économique global ;
  4. L’IORA ;
  5. L’Accord de partenariat transpacifique ;
  6. Le Système de préférences commerciales de l’OCI ;
  7. Le Système global de préférences commerciales ;
  8. L’accord de libre-échange Chili-Malaisie ;
  9. L’accord de coopération économique global Inde-Malaisie ;
  10. L’accord de libre-échange Pakistan-Malaisie ;
  11. L’accord de libre-échange Malaisie-Australie ;
  12. L’accord de libre-échange Nouvelle-Zélande-Malaisie ;
  13. L’accord de libre-échange Japon-Malaisie.

ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-est) Communauté économique ASEAN. Zone libre-échange

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

  1. L’OMC
    1. L’Accord général sur le commerce des services ;
    2. L’Accord sur les obstacles techniques au commerce ;
    3. L’Accord sur l’application des mesures sanitaires ;
    4. L’Accord sur l’inspection avant expédition ;
    5. L’Accord sur les sauvegardes ;
    6. L’Accord sur la facilitation des échanges.
  2. Le Bureau des Containers et du Transport Intermodal ;
  3. La Convention de Chicago (OACI) ;
  4. L’OMD
    1. La Convention de Kyoto.
  5. L’IMO
    1. La Convention sur la sécurité des conteneurs ;
    2. La Convention d’Istanbul (non membre).
  6. La Convention douanière relative aux conteneurs (non membre).

Corridor économique Nanning (Chine)-Singapour, le Cambodge, le Laos, la Malaisie, la Thaïlande et le Vietnam

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations islamiques

  1. L’Organisation de la coopération islamique
    1. La Chambre islamique de commerce ;
    2. Le Comité pour la coopération économique ;
    3. Le Centre de recherches statistiques, économiques et sociales ;
    4. Le Centre islamique pour le développement du commerce ;
    5. Le Système de préférences commerciales entre les États membres de l’OCI.
  2. La Banque islamique de développement ;
  3. L’OPEP ;
  4. Le Dialogue Asie - Moyen-Orient ;
  5. Les Fonds arabes pour le développement
    1. Le Fonds monétaire arabe ;
    2. Le Fonds arabe pour le développement économique et social ;
    3. Le Fonds de l’OPEP pour le développement international ;
    4. Le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement.

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations économiques asiatiques

  1. Le Dialogue de coopération asiatique ;
  2. La CESAP ;
  3. La Banque asiatique de développement ;
  4. Le Plan de Colombo ;
  5. Le Forum de Boao pour l’Asie ;
  6. Le partenariat Asie-Afrique ;
  7. Le Forum Amérique latine-Asie de l’Est ;
  8. Le Dialogue Asie-Europe (ASEM).

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

  1. La BM ;
  2. Les NU
    1. Le Centre du commerce international ;
    2. La CNUCED ;
    3. L’OMPI ;
    4. La CNUDCI.
  3. Le FMI ;
  4. ...

APEC Coopération économique pour l'Asie-Pacifique. Zone de libre-échange

La Fédération de Malaisie (Asie).

  1. 50 % de la population malaisienne est malaise. 22 % sont des Chinois ;
  2. La langue officielle en Malaisie est le bahasa melayu. L’anglais est reconnu ;
  3. La population malaisienne : 30,8 millions de personnes ;
  4. La superficie de la Malaisie : 329 847 km² ;
  5. La capitale de la Malaisie : Kuala Lumpur ;
  6. La capitale administrative de la Malaisie : Putrajaya ;
  7. Les pays voisins sont la Thaïlande, l’Indonésie, Singapour et le Brunei Darussalam ;
  8. Le type de gouvernement de la Malaisie : Monarchie constitutionnelle parlementaire fédérale ;
  9. Yang di-Pertuan de la Malaisie : Abdul Halim Agong ;
  10. L’indépendance malaisienne : 1957 (du Royaume-Uni).

La religion en Malaisie :

  1. La Malaisie est un pays multiconfessionnel ;
  2. L’islam sunnite est la religion la plus pratiquée, 65 % de la population est musulmane sunnite (20 millions de personnes) ;
  3. Le facteur d’unification entre les malaisiens est la religion (Islam sunnite) ;
  4. L’Article 3 de la Constitution de la Malaisie déclare « L’islam comme la religion de la Fédération ». Cependant, la loi et la jurisprudence de la Malaisie sont fondées sur le common law anglaise ;
  5. La charia s’applique seulement aux musulmans, limitée au droit de la famille et de la pratique religieuse ;
  6. L’école shafi de la jurisprudence islamique (Fiqh) est la principale et reconnue comme l’école officielle du gouvernement malaisien ;
  7. 20 % de la population est bouddhiste ;
  8. Le christianisme : 2,3 millions ;
  9. L’hindouisme : 6 %.

Formation online : Islam et affaires (Cours Master Doctorat)

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

L’économie malaisienne :

  1. La Malaisie connait depuis son indépendance une croissance soutenue de son économie (+ 5 à 6 % par an) et de sa population (30 millions d’habitants, + 2,6 % par an en moyenne) ;
  2. La transformation de l’économie malaisienne dans les quarante dernières années a été spectaculaire ;
  3. En plus de posséder des vastes ressources naturelles et minérales, l’Indonésie a réussi à prendre des mesures pour passer d’une économie dépendant de l’agriculture et de l’exportation de matières premières a une économie fondée sur l’exportation de produits manufacturés ;
  4. L’économie croit à un rythme de 4,7 % par an ;
  5. La Malaisie est la cinquième économie la plus compétitive au monde devant des pays comme le Japon, la Chine, la Thaïlande et la Corée du Sud ;
  6. Le secteur privé en Malaisie a une importance vitale ;
  7. L’Autorité de développement industriel de la Malaisie est le premier point de contact pour les investisseurs étrangers qui ont l’intention de mettre en place des projets dans les secteurs manufacturiers et des services en Malaisie ;
  8. La monnaie malaisienne : le ringgit (RM) (MYR) ;
  9. L’aspect le plus marquant de l’économie malaisienne est son internationalisation ;
  10. Le commerce international représente 20 % du PIB.

Zone de libre-échange ASEAN (Brunei, Indonésie, Malaisie, Philippines...)

Kuala Lumpur, et ses zones urbaines, sont les zones les plus industrialisées et économiquement les plus développés.

  1. Est la région avec la plus forte croissance en Malaisie ;
  2. La Grande Kuala Lumpur, aussi connu que la vallée de Klang, est une agglomération de 7,2 millions de personnes ;
  3. Kuala Lumpur est en train de devenir le centre mondial des finances islamiques avec un nombre croissant d’institutions financières offrant financement islamique.

Port Klang se situe sur la côte ouest de la Malaisie péninsulaire, à 40 kilomètres de la capitale Kuala Lumpur. Sa proximité de la vallée de Klang (le centre commercial et industriel en Malaisie) et sa position centrale dans le développement économique de la Malaisie sont devenues l’un des plus grands ports de la région.

Accord de libre-échange Union européenne (France, Belgique...)-Association des nations de l'Asie du Sud-est (ASEAN)

Zone économique du Pan-Golfe de Beibu (Chine, ASEAN)

Corridor économique Est-Ouest (Myanmar-Thaïlande-Laos-Vietnam)

Tan Sri Mokhtar. Homme d’affaires malaisien (Malaisie, affaires)

Malaisie secteurs clés economie


(c) EENI Global Business School 1995-2023
Nous nutilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page