Cours FOAD : Marché commun centraméricain

École d'Affaires EENI & Université HA


Accueil EENI

Programme du cours FOAD (unité d'enseignement) - Le Marché commun centraméricain (MCCA).

  1. Le traité général d'intégration économique de l'Amérique centrale
  2. Le Marché commun centraméricain (MCCA)
  3. Le Système d'intégration centraméricain (SICA)
  4. Le profil économique de la région : le Guatemala, le Salvador, le Honduras, le Nicaragua, le Panama et le Costa Rica
  5. Le commerce international et les flux d'investissement (IDE) entre les pays d'Amérique centrale
  6. Étude de cas : le commerce bilatéral le Costa Rica et le Nicaragua avec l'Amérique centrale
  7. La Banque centraméricaine d'intégration économique (BCIE)
  8. L'Accord Amérique centrale-République dominicaine
Le cours FOAD (unité d'enseignement) « le Marché commun centraméricain (MCCA) » fait partie des programmes suivants d'enseignement supérieur ouverte à distance de l'EENI Business School & HA University :
  1. Masters : affaires internationales, commerce international, Amérique, Pacifique, relations économiques
  2. Doctorats : commerce et marketing international, affaires en Amérique
  3. Bachelor of Science en commerce international
  4. Certificat en affaires en Amérique centrale

Les documents d'étude en Masters affaires FOAD en français + Doctorats masters affaires en anglais Central American Common Market ou Étudier en espagnol master, doctorat FOAD Mercado Común Centroamericano.

Exemple du cours (unité d'enseignement, formation ouverte et à distance FOAD) : le Marché commun centraméricain (MCCA)
Formation FOAD : Marché commun centraméricain






Tweter.png Tweet 
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Description du cours FOAD (unité d'enseignement) - Le Marché commun centraméricain.

Aujourd'hui le Marché commun centraméricain (MCCA) est intégré au Système d'intégration centraméricain (SICA).

Le traité général d'intégration économique de l'Amérique centrale entre le Guatemala, Salvador, le Honduras et le Nicaragua est signé à Managua en 1960.

Le traité général d'intégration économique centraméricaine est entré en vigueur le 4 juin 1961 pour le Guatemala, le Salvador et le Nicaragua ; le 27 avril 1962 pour le Honduras et le 23 septembre 1963 pour le Costa Rica.

  1. Les pays du Marché commun centraméricain conviennent d'établir entre eux un marché commun qui devra être réalisé en cinq ans à compter de la date de l'entrée en vigueur du traité
  2. Les pays du Marché commun centraméricain s'engagent à créer une union douanière et à développer une zone centraméricaine de libre-échange dans un délai de cinq ans et à adopter un tarif centraméricain commun, en conformité avec la convention centraméricaine sur l'uniformisation des droits à l'importation
  3. Les pays signataires accepteront en franchise de droits tous les produits d'exportation originaires de leurs territoires
  4. Les produits d´exportation originaires du Marché commun centraméricain et les articles manufacturés dans ces pays seront exemptés des droits à l'importation et à l'exportation
  5. Les exemptions prévues au Marché commun centraméricain ne visent pas les droits d'allégeage, de quai, de magasinage et de manutention des produits

Le Système d'intégration centraméricain (SICA) : le Belize, le Costa Rica, le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua et le Panama.

La République dominicaine est un État associé au SICA (Système d'intégration centraméricain).

Le Marché commun centraméricain appartient à l'espace économique latino-américain de la civilisation chrétienne occidentale.

Cours : Accord de libre-échange Union européenne-Amérique centrale

Système d'intégration centraméricain (Master)



(c) EENI Business School & HA University (École d'Affaires EENI & Université HA)