Master pays émergents et marchés frontaliers

EENI- École Supérieure de Commerce International

Master professionnel en affaires dans les pays émergents et les marchés frontaliers (pionniers) (enseignement à distance EAD).

Le master professionnel en affaires dans les pays émergents et les marchés frontaliers (à distance) est dessiné pour offrir une vision globale et pratique sur les principaux pays émergents et les marchés frontaliers (MF) du monde.

Trente-deux pays émergents et marchés frontaliers (pre-émergents, pionniers) sont analysés dans le master :

  1. L’Afrique (onze pays) : la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigeria, l’Éthiopie, le Kenya, l’Ouganda, la Tanzanie, l’Angola, la Zambie, le Maroc et l’Algérie. Tous ils, envisagés comme des marchés frontaliers. En étant le Nigeria le premier marché frontalier mondial (42 ECTS)
  2. Le Moyen-Orient (deux pays). Le Koweït et les Émirats arabes unis (MF) (7 ECTS)
  3. L’Amérique (cinq pays). L’Argentine (MF), le Chili, la Colombie, l’Équateur et le Pérou (23 ECTS)
  4. L’Asie (douze pays). L’Iran, le Kazakhstan (MF), le Pakistan (MF), les Philippines, l’Indonésie, la Malaisie, Singapour, la Thaïlande, le Viêtnam (MF), le Bangladesh, la Corée du Sud et Taïwan (35 ECTS)
  5. L’Europe (deux pays). La Serbie et la Turquie (5 ECTS)

Pour terminer ce master, il faudra rédiger un projet final, le mémoire (7 ECTS), en relation avec les affaires dans les marchés frontaliers et/ou les pays émergents.

Télécharger la plaquette de présentation du master professionnel en affaires dans les pays émergents et les marchés frontaliers (PDF)

Les modules du master professionnel en affaires dans les pays émergents et les marchés frontaliers.

Master pays émergents frontaliers

Le master professionnel en affaires dans les pays émergents et les marchés frontaliers s’adresse à des personnes, ayant déjà, une expérience et une pratique du commerce international et qui désirent se spécialiser ou se recycler sur tous les aspects du négoce dans les marchés émergents et /ou frontaliers. C’est pourquoi il est conseillé d’avoir des notions du commerce international et du marketing.

Plus d’informations sur :

  1. Les pays émergents, les BRICS et les marchés frontaliers
  2. Le Master se concentre sur l’analyse pour chacun de ces pays de ...

Remarque : les pays BRICS (le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine, l’Afrique du Sud) ainsi que le Nigeria, le Mexique et l’Arabie saoudite sont  analysés dans le Master professionnel en affaires dans les pays BRICS.

Parcours du Master professionnel.

Le Master professionnel en affaires dans les pays BRICS-MNA, permet à l’étudiant sélectionner 3 parcours formatifs de différente contenus, durée, prix et titre émis. L’objectif est d’adapter le master professionnel aux besoins professionnels de l’étudiant, afin de valider le titre conformément à la législation en vigueur de son pays.

1. Master 1. L’étudiant sélectionne les modules (*) qui mieux s’adaptent à ses besoins :

  1. 60 crédits ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) (1 an de durée).
  2. Prix : 2 358 euros.
  3. Le mémoire du master 1 : 9 ECTS
  4. Titre privé : « Master professionnel en affaires dans les pays émergents et les marchés frontaliers » émis par l'EENI (École Supérieure de Commerce International).
  5. Les étudiants qui souhaitent poursuivre le Master 2 valideront les unités d’enseignement réussies du master 1

2. Master 2. L’étudiant sélectionne tous les modules (*) du master

  1. 120 ECTS (deux ans). Il est possible de réduire le temps en consacrant plus d’heures par semaine
  2. Prix : 3 547 Euros.
  3. Le mémoire du master professionnel 2 : 19 ECTS
  4. Titre privé : « Master professionnel exécutif en économie et affaires dans les pays émergents et les marchés frontaliers » émis par l’EENI

3. Master personnalisé. L’étudiant configure (*) son propre master professionnel (contenu et durée).

  1. Minimum : 60 ECTS, Maximum : 120 ECTS.
  2. C’est nécessaire la supervision et la validation par l’EENI du contenu du master
  3. Prix et titre : en fonction des crédits sélectionnés.

(*) La sélection des modules se fait une fois formalisée l’inscription. Il est possible de réduire le temps en consacrant plus d’heures par semaine

Bourses d’études EENI : pour les étudiants africains : jusqu’à 40 % de réduction. Consulter les bourses d’études pour les autres pays.  Vision Ahimsa EENI « Éducation pour tous ».

Éducation pour tous

Demandez des informations sur le master

Les outils d’étude du master professionnel en affaires dans les pays émergents et les marchés frontaliers : le master est bilingue Fr + En Master Emerging Markets (Pt Master Emergentes ou Es Master Emergentes). L’étudiant a accès aux matériels dans ces langues.

Les étudiants diplômés du master professionnel en affaires dans les pays émergents et les marchés frontaliers (EENI) peuvent accéder au :

  1. Doctorat en affaires en Afrique (à distance)
  2. Doctorat en affaires en Amérique
  3. Doctorat en affaires en Asie

étant validées les unités qui ont déjà été réussies dans le master.

Modalité. E-learning (enseignement à distance EAD). Ce master se fonde sur l’application intensive d’études de cas.

EENI (École Supérieure de Commerce International)
EENI étudiants

Professeurs EENI :
Enseignants EENI

Video Master Vidéo Master in Emerging Markets (En).

Les principaux pays émergents :

Master marchés émergents BRICM

Les modules et les unités d’enseignement du master professionnel en affaires dans les pays émergents et les marchés frontaliers :

Remarque : entre crochets s’indiquent les crédits ECTS

Marchés pionniers en Afrique

Module 1- L’approche aux marchés frontaliers et les pays émergents (1 ECTS)

  1. Les pays émergents et les marchés frontaliers

Module 2- Les marchés frontaliers et émergents africains (42 ECTS)

  1. Les marchés frontaliers en Afrique [0,3]
    1. L’Afrique : le prochain continent émergent
  2. L’Afrique et les pays BRICS [0,3]

L’Afrique de l’Ouest (13 ECTS)

  1. L’espace économique de l’Afrique de l’Ouest [2]
  2. La Côte d’Ivoire [2]
  3. Le Ghana [2]
  4. Le Nigeria [3]
  5. L’Union Économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) [1]
  6. La Zone monétaire de l’Afrique de l’Ouest (ZMAO)
  7. La Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) [1]
  8. L’Autorité du bassin du Niger [0,1]
  9. La logistique en Afrique de l’Ouest [1,5]

Télécharger le programme du module « Afrique de l’Ouest » (PDF).

L’Afrique de l’Est (15 ECTS)

  1. L’espace économique de l’Afrique de l’Est [2]
  2. L’Éthiopie [3]
  3. Le Kenya [3]
  4. La Tanzanie [2]
  5. L’Ouganda [2]
  6. Le Marché commun de l’Afrique australe et orientale (COMESA) [2]
  7. La Communauté est-africaine (EAC) [0,5]
  8. L’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) [0,1]
  9. L’Accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC [0,1]
  10. L’Initiative du bassin du Nil
  11. Association des États riverains de l’océan Indien (IORA) [0,5]
  12. La logistique en Afrique de l’Est

Télécharger le programme du module « Afrique de l’Est » (PDF)

L’Afrique centrale (5 ECTS).

  1. L’espace économique de l’Afrique centrale [1]
  2. L’Angola [3]
  3. La Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) [0,5]
  4. La logistique en Afrique centrale

Télécharger le programme du module « Afrique centrale »(PDF).

L’Afrique australe (3 ECTS).

  1. L’espace économique de l’Afrique australe [1]
  2. La Zambie [1]
  3. La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) [1,1]
  4. La logistique en Afrique australe

Télécharger le programme du module « Afrique australe » (PDF)

Le Maghreb (5 ECTS)

  1. L’espace économique maghrébin [1]
  2. Le Maroc [2]
  3. L’Algérie [1]
  4. L’Union du Maghreb arabe (UMA) [0,7]
  5. La logistique au Maghreb

Télécharger le programme du module « Maghreb » (PDF)

Module 3- Les marchés frontaliers et émergents du Moyen-Orient (7 ECTS)

  1. L’espace économique arabe [1]
  2. Le Koweït [1]
  3. Les Émirats arabes unis [2]
  4. Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) [1,2]
  5. L’Organisation de la coopération islamique (OCI) [2]
    1. Le Système de préférences commerciales de l’OCI

Télécharger le programme du module « Moyen-Orient »(PDF)

Module 4- Les marchés émergents et frontaliers de l’Amérique latine (23 ECTS).

  1. L’espace économique latino-américain [4]
  2. L’Argentine [2]
  3. Le Chili [2]
  4. La Colombie [2]
  5. L’Équateur [1]
  6. Le Pérou [3]
  7. Le MERCOSUR [2]
  8. La Communauté andine [3]
  9. L’Alliance du Pacifique [0,1]
  10. La Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) [2]
  11. L’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) [1]
  12. Le Système économique latino-américain (SELA) [0,3]
  13. L’Union des nations sud-américaines (UNASUR) [0,5]
  14. L’Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (ALBA) [0,3]
  15. L’Accord stratégique transpacifique (TPP)

Télécharger le programme en PDF : espace économique latino-américain, Amérique du Sud, Pays andins.

Module 5- Les marchés émergents et frontaliers asiatiques (35 ECTS).

L’Eurasie centrale (9 ECTS)

  1. L’espace économique de l’Eurasie centrale [2]
  2. L’Iran [2]
  3. Le Kirghizistan [1]
  4. Le Pakistan [2]
  5. L’Organisation de coopération économique (ECO) [0,1]
  6. L’Union asiatique de compensation (ACU) [0,1]
  7. L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) [0,1]
  8. La Communauté des États indépendants (CIS) [0,4]
  9. La Communauté économique eurasiatique (EurAsEc) [0,5]
  10. L’Union économique eurasiatique (UEEA) [0,2]
  11. L’Association sud-asiatique pour la coopération régionale (ASACR) [0,1]
  12. Le Programme de coopération économique régionale pour l’Asie centrale (CAREC).

Télécharger le programme du module Eurasie centrale (PDF)

Le Sud-Est asiatique (19 ECTS).

  1. Les Philippines [2]
  2. L’Indonésie [3]
  3. La Malaisie [2]
  4. Singapour [3]
  5. La Thaïlande [2]
  6. Le Vietnam [2]
  7. L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) [3]
  8. Espace économique bouddhiste [2] et malais

Télécharger le programme du module Sud-Est asiatique - ASEAN (PDF) - L’espace économique bouddhiste (PDF)

D’autres pays émergents asiatiques (7 ECTS)

  1. Le Bangladesh [2]
  2. La Corée du Sud [2]
    1. Afrique-Corée du Sud [0,1]
  3. Taïwan [2]
  4. L’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) [0,1]
  5. L’Accord commercial Asie-Pacifique (APTA)
  6. La Coopération économique sous-régionale pour l’Asie du Sud (SASEC) [0,1]

Télécharger le programme du module « D’autres pays d’Asie » (PDF).

Module 6 - Les marchés européens émergents (5 ECTS).

  1. La Serbie [1]
  2. La Turquie [3]
  3. Le Conseil de coopération des États turcophones [0,1]
  4. Afrique-Turquie [0,1]
  5. L’Organisation régionale démocratie (GUAM) [0,2]
  6. L’Accord de libre-échange centre-européen (CEFTA) [0,5]
  7. L’Organisation de coopération économique de la mer Noire (BSEC) [0,1]

Le mémoire du master professionnel en affaires dans les pays émergents et les marchés frontaliers (8 ECTS).

C’est la tâche finale du master. Le mémoire est conçu comme un examen qui met en relief la capacité de synthèse de l’étudiant pour développer une thématique déterminée (de 30 à 50 pages) en relation avec les pays émergents et / ou les marchés frontaliers.

L’objectif du mémoire est de permettre à l’étudiant de démontrer ses apprentissages et connaissances théoriques et pratiques sur les pays émergents et les marchés frontaliers et/ou sur ses espaces économiques. Le thème du mémoire est choisi par l’étudiant selon le plan d’études et en accord avec son professeur. Si l’étudiant travaille, il peut élaborer son mémoire en relation avec son emploi.

Quelques exemples de mémoires du master professionnel en affaires dans les pays émergents et les marchés frontaliers peuvent être :

  1. Plan de marketing international pour les marchés frontaliers africains
  2. Projet d’investissement au Nigeria (Singapour, l’Algérie, l’Indonésie...)
  3. Analyse SWOT de l’entreprise X sur les marchés émergents asiatiques
  4. Création de réseaux de distribution internationaux dans les marchés émergents eurasiens
  5. Relations commerciales entre les marchés émergents
  6. Relations commerciales entre les pays émergents et les BRICS
  7. Stratégies de promotion internationale pour la Thaïlande (la Colombie, la Côte d’Ivoire, la Serbie, la Turquie...)
  8. L’ouverture d’une succursale à... (Abidjan, Jakarta, Luanda, Buenos Aires...)

Le master comprend l’outil accès au marché :
Accès au marché

Et comprend aussi le module Langues pour les affaires internationales (anglais, français, arabe, portugais...).

Exemples du master pays émergents

Côte d’Ivoire affaires

Ports du Ghana

Chili affaires

United Bank Afrique Nigeria

UEMOA Union Économique monétaire

Chili affaires

Banque BMCE Maroc

Afrique guichet unique

Affaires en Colombie

ASEAN Asie du Sud-Est

Port de Casablanca (Maroc)

Alhaji Aliko Dangote

Autorité intergouvernementale pour le développement

Préférences commerciales arabes

Attijariwafa Banque (Maroc)

Accord Chili-MERCOSUR

Communauté économique de l’ASEAN

MERCOSUR

ASEAN Zone du libre-échange

ACMECS économique Mékong

Quelques étudiants EENI
Étudiants africains

Étudiants du Maghreb


EENI École Supérieure de Commerce International