EENI École d'Affaires / Business School

Commerce et affaires en Mauritanie


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires en Mauritanie - Nouakchott. L’économie mauritanienne.

  1. L’introduction à la République islamique de Mauritanie Mauritanie (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) (Maghreb) ;
  2. Faire des affaires à Nouakchott ;
  3. L’économie mauritanienne ;
  4. Le commerce international mauritanien ;
  5. Les opportunités d’affaires en Mauritanie
    1. La pêche ;
    2. L’agriculture mauritanienne ;
    3. Le secteur minier mauritanien.
  6. Les entreprises mauritaniennes :
    1. Mauritel Mobiles ;
    2. L’entreprise nationale industrielle et minière.
  7. Investir en Mauritanie ;
  8. L’accès au marché mauritanien ;
  9. Le plan d’affaires pour la Mauritanie.

Les objectifs de l’UE « Le commerce international et les affaires en Mauritanie » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires en Mauritanie ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires en Mauritanie ;
  3. Connaitre les accords de libre-échange de la Mauritanie ;
  4. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) de la Mauritanie avec le pays de l’étudiant ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché mauritanien ;
  6. Étudier le profil des entreprises mauritaniennes.

Exemple :
Le commerce international et les affaires en Mauritanie :
Mauritanie affaires

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires au Maghreb

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

L’UE « Commerce international et affaires en Mauritanie » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Doctorat (DIB) : affaires africains, affaires islamiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Cours : affaires au Maghreb.

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Mauritania Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Mauritania Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Mauritania.

Les crédits de l’UE « Le commerce international et les affaires en Mauritanie » : 1 ECTS.

Mohamed Ali LEMRABOTT, enseignant de l’EENI (Mauritanie).

Masters et doctorat en affaires internationales adaptés aux Mauritanie (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) étudiants mauritaniens.

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains (Mali, Niger, Burkina, Sénégal, Togo, Madagascar...)

Le commerce international et les affaires en Mauritanie.

Formation online (cours, master, doctorat) : Transport et logistique en Afrique

Formation online (cours, master, doctorat) : Intégration régionale en Afrique

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange de la Mauritanie :

  1. La Mauritanie et l’espace économique maghrébin ;
  2. L’Union du Maghreb arabe (UMA) : la Mauritanie, l’Algérie, la Libye, le Maroc et la Tunisie ;
  3. La Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) ;
  4. La zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) ;
  5. L’accord commercial Mauritanie-Tunisie ;
  6. Mauritanie - Union européenne
    1. Le Partenariat stratégique Afrique-Union européenne (Cotonou) ;
    2. Le Système de préférences généralisées (SPG).
  7. La Loi sur la croissance et les opportunités en Afrique (AGOA) ;
  8. Le Système de préférences commerciales entre les États membres de l’OCI ;
  9. L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) ;
  10. Le G5 Sahel ;
  11. Le Système global de préférences commerciales entre pays en développement (SGPC) - a demandé l'accès ;
  12. La Grande zone arabe de libre-échange (GZALE) (non membre).

Exemple :
Union du Maghreb arabe (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie)

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations islamiques

Les organisations islamiques :

  1. La Banque islamique de développement (BID) ;
  2. La Ligue des États arabes (LAS) ;
  3. L’Organisation de la coopération islamique (OCI)
    1. La Chambre islamique de commerce et d’industrie ;
    2. Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale ;
    3. Le Centre de recherches statistiques, économiques et sociales (SESRIC) ;
    4. Le Centre islamique pour le développement du commerce ;
    5. Le Système de préférences commerciales entre les États membres de l’OCI.
  4. La Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO) ;
  5. Le Programme de financement du commerce arabe (ATFP) ;
  6. La Coopération afro-arabe ;
  7. La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) ;
  8. Le Sommet Amérique du Sud-pays arabes (ASPA) ;
  9. Le Dialogue Asie - Moyen-Orient (AMED) ;
  10. Les Fonds arabes pour le développement.

Formation online (cours, master, doctorat) : Institutions africaines (UA, AFDB, AUDA-NEPAD, UNECA)

Les organisations commerciales et économiques africaines :

  1. L’Union africaine (UA)
    1. La Convention sur la prévention et la lutte contre la corruption (Union africaine).
  2. La Banque africaine de développement (BAD) ;
  3. La Commission économique pour l’Afrique (CEA) ;
  4. L’Agence de développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD) ;
  5. L’Afrique et les pays du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) ;
  6. Le Nouveau partenariat stratégique Asie-Afrique (NAASP) ;
  7. Le Partenariat Corée du Sud-Afrique ;
  8. Le Forum sur la coopération sino-africaine ;
  9. Le Cadre de la coopération Afrique-Inde ;
  10. Le Partenariat Japon-Afrique ;
  11. Le Sommet Afrique-Amérique du Sud (ASA) ;
  12. Le Partenariat Turquie-Afrique.

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations mondiales :

  1. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ;
  2. La Banque mondiale (BM) ;
  3. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) ;
    4. La Commission pour le droit commercial international (CNUDCI).
  4. Le Fonds monétaire international (FMI).

Exemple :
Banque Sahélo-Saharienne Investissement - Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD)

La République islamique de Mauritanie :

  1. La Mauritanie se situe entre le 15e et 27e parallèle nord et couvre une superficie de 1 030 700 kilomètres carrés ;
  2. Les frontières de la Mauritanie : l’Algérie, le territoire du Sahara occidental, le Mali et le Sénégal ;
  3. La langue officielle mauritanienne est l’arabe, mais le français est aussi très utilisé ;
  4. Forme de gouvernement : République islamique ;
  5. La population mauritanienne : La population mauritanienne est de 3,8 millions d’habitants ;
  6. La densité de population de la Mauritanie : 1,95 hab. / kilomètres carrés ;
  7. La capitale mauritanienne : Nouakchott (800 000 habitants)
    1. Le port de Nouakchott.
  8. Nouadhibou est la deuxième ville de la Mauritanie ;
  9. L’indépendance de la Mauritanie : 1960 (France) ;
  10. L’abolition de l’esclavage : 1981 ;
  11. La monnaie mauritanienne : l’Ouguiya (MRO).

Plus d’informations sur la Mauritanie au Portail affaires africains de l’EENI.

La religion (Mauritanie) : l’islam.

  1. Fiqh : Malékite ;
  2. Les mauritaniens sont surtout des musulmans sunnites malikites.

La Mauritanie appartient à :

  1. La civilisation islamique ;
  2. L’espace économique maghrébin de la civilisation africaine.

Formation online : Islam et affaires (Cours Master Doctorat)

Exemple :
Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal, la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal

La Mauritanie : l’importance de l’exploitation minière et du secteur de la pêche.

L’économie mauritanienne :

  1. La croissance de l’économie mauritanienne (en termes réels) a été en moyenne de 5 % ;
  2. Trois secteurs d’activités économiques connaissent une dynamique très forte à la République islamique de Mauritanie : le secteur agricole, le secteur de la pêche et le secteur des mines ;
  3. Dans le secteur agricole, d’importants investissements ont été faits par l’État mauritanien dans le cadre de la mise en valeur du fleuve Sénégal ;
  4. La pêche. La République islamique de Mauritanie est l’une des régions les plus poissonneuses au niveau mondial ;
  5. L’exploitation du minerai de fer, qui est assurée par l’Entreprise nationale industrielle et minière qui a remplacé la Miferma, a commencé à l’époque de la colonisation française dans la région de Zouerate ;
  6. La République islamique de Mauritanie est la treizième productrice de fer au monde ;
  7. Les principales ressources mauritaniennes son le minerai de fer, les produits de la pêche, l’agriculture, l’élevage et le gaz ;
  8. Les secteurs les plus dynamiques de l’économie mauritanienne sont l’exploitation minière (10 % du PIB), l’agriculture et la construction ;
  9. La croissance du PIB mauritanien : 6,9 % ;
  10. Solde du compte courant : le PIB de -27,1 % ;
  11. L’inflation mauritanienne : 5 %.

Exemple :
Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) : le Bénin, le Burkina Faso, les Comores, la République centrafricaine, la Côte d’Ivoire, Djibouti...

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international mauritanien.

  1. Les principaux partenaires commerciaux de la Mauritanie sont l’Union européenne (France) et la Chine ;
  2. Les principaux marchés d’exportation de la Mauritanie sont la France (25 % du total des exportations), le Japon, l’Espagne, l’Italie ;
  3. Le commerce international avec d’autres marchés africains : seulement 4 % du commerce total de la Mauritanie ;
  4. Accord de pêche avec l’UE ;
  5. En 2000, la Mauritanie a quitté la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest).

(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page