EENI École d'Affaires / Business School

Sous-région du Grand Mékong



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : la sous-région du Grand Mékong (GMS) - Asie.

  1. L’introduction à la sous-région du Grand Mékong (GMS)
    1. La Commission du fleuve Mékong.
  2. Le cadre stratégique 2012-2022 ;
  3. Le profil économique de la sous-région du Grand Mékong ;
  4. Les domaines d’activité de la sous-région du Grand Mékong
    1. Le transport (accord sur le transport transfrontalier) ;
    2. Le tourisme ;
    3. Le commerce régional ;
    4. L’agriculture ;
    5. Les investissements ;
    6. L’énergie ;
    7. Les télécommunications.
  5. Le développement des corridors économiques dans la sous-région du Grand Mékong
    1. L’autoroute Phnom Penh - Ho Chi Minh City ;
    2. Le Corridor économique Est-Ouest (Myanmar-Thaïlande-Laos-Vietnam) ;
    3. Le Corridor économique Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar ;
    4. Le Corridor économique Nanning (Chine)-Singapour
      1. Zone économique du Pan-Golfe de Beibu.

Les objectifs de l’UE « La sous-région du Grand Mékong » sont les suivants :

  1. Comprendre les objectifs de la sous-région du Grand Mékong ;
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres de la sous-région du Grand Mékong et les domaines de coopération (les corridors, l’agriculture, le commerce...) ;
  3. Connaitre le profil économique de la sous-région du Grand Mékong.

Exemple :
La sous-région du Grand Mékong (GMS) :
Grand Mékong : Cambodge, Chine, Laos, Myanmar, Thaïlande, Vietnam (exportations, importations)

Diplôme FOAD : affaires en Asie du Sud-Est (ASEAN)

Étudiants Cours Master Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « La sous-région du Grand Mékong (GMS) » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Doctorat (DIB) : éthique, religions et affaires, affaires asiatiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international, religions et affaires.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Cours : bouddhisme et affaires.

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations économiques asiatiques

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Mekong Subregion Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Sub-región del Mekong Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international

Pourquoi étudier « Bouddhisme, éthique et affaires » ?

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Chine

Exemple :
Corridor économique Est-Ouest (Myanmar-Thaïlande-Laos-Vietnam)

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

Description (Sous-région du Grand Mékong).

La sous-région du Grand Mékong (GMS) est un bloc économique asiatique de la région du fleuve Mékong formé par :

  1. Cambodge ;
  2. Chine (les provinces du Yunnan, Guanxi Zhuang) ;
  3. Laos ;
  4. Myanmar ;
  5. Thaïlande ;
  6. Vietnam.

Le but principal de la sous-région du Grand Mékong est de stimuler la coopération économique entre les États membre.

  1. Tous les pays de la sous-région du Grand Mékong, sauf la Chine, appartiennent à l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) ;
  2. La principale religion des pays du Grand Mékong est le bouddhisme ;
  3. La sous-région du Grand Mékong appartient à la civilisation sinique-bouddhiste.

Formation online (cours, master, doctorat) : Bouddhisme et affaires internationales

Le profil économique de la sous-région du Grand Mékong (GMS).

  1. La population de la sous-région du Grand Mékong : 326 millions d’habitants ;
  2. La superficie : 2,6 millions de kilomètres carrés ;
  3. Créée en 1992 par la Banque asiatique de développement (BAD) ;
  4. La sous-région du Grand Mékong est une région très riche en ressources naturelles : les minéraux, le pétrole, le charbon ;
  5. Grand potentiel hydroélectrique ;
  6. Les principaux secteurs économiques sont l’agriculture et la pêche.

Exemple :
Corridor économique Nanning (Chine)-Singapour, le Cambodge, le Laos, la Malaisie, la Thaïlande et le Vietnam

Formation online : Initiative de transports terrestres eurasiatiques (Route de la soie Chine-Europe)



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page