La mondialisation

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement - La mondialisation. L’économie mondiale. Le régionalisme.

  1. La mondialisation et les affaires internationales
  2. Les aspects économiques de la mondialisation
  3. L’économie mondiale
  4. L’investissement direct à l’étranger (IDE)
  5. La délocalisation
  6. Les analyses du commerce international des marchandises et des services
  7. Les marchés émergents
  8. Les pays BRICS (le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud)
  9. Le « syndrome chinois »
  10. La mondialisation et le régionalisme
  11. Les accords commerciaux régionaux
  12. Les accords de libre-échange
  13. L’Union européenne et la mondialisation
  14. Les aspects financiers, culturels et politiques de la mondialisation
  15. Le développement et la mondialisation
  16. La crise économique mondiale
  17. L´État du monde. L’analyse régionale :
      - L’Afrique
      - L’Asie
      - L’Europe
      - L’Amérique
      - Les pays arabes
  18. La crise alimentaire
  19. L’Antimondialisation

« L’essence de la mondialisation est la localisation » - Zhang Ruimin (Chine).

Crédits de l’unité d’enseignement « La mondialisation » : 2 ECTS

L’unité d’enseignement « La mondialisation » fait partie :
  1. Master professionnel en affaires internationales (MIB)
  2. Master en commerce et marketing international
  3. Doctorat professionnel en éthique mondiale, religions et affaires (à distance)

Outils d’étude en Fr ou En Globalization En Globalización Pt Globalizaçao.

Domaine de spécialisation : Mondialisation.

Objectifs de la formation - la mondialisation :

  1. Comprendre le concept de la mondialisation et ses répercussions sur les affaires internationales
  2. Comprendre la libéralisation du commerce
  3. Identifier les effets positifs et négatifs de la mondialisation
  4. Connaître les tendances vers le régionalisme
  5. Analyser le développement historique du commerce mondial au cours des dernières décennies
  6. Connaître le rôle des institutions internationales (OMC, FMI, BM...) dans le processus de mondialisation
  7. Connaître l’État du monde
  8. Savoir où trouver l’information

Exemple de l’unité d’enseignement : la mondialisation
Mondialisation

Description de l’unité d’enseignement - La mondialisation :

Le marché mondial est une réalité qui affecte toutes les entreprises exportatrices. Ces dernières années, l’économie mondiale a connu de grands changements.

Ces changements ont transformé le commerce national en un commerce mondial, c’est-à-dire qu’une entreprise exportatrice peut-être présente partout le monde.

Par exemple, il est probable que vous utilisiez pour étudier vos cours, un PC fabriqué en Chine avec des puces japonaises et des logiciels américains. Vous portez peut-être des pantalons fabriqués au Maroc, des lunettes italiennes ou des horloges de Suisse. Peut-être que cette nuit vous dînez avec un bon vin espagnol ou chilien, ou une tasse de café du Kenya. Il est aussi probable que vous conduisiez une voiture coréenne ou européenne, que vous utilisiez un téléphone turc etc...

La mondialisation fait partie de notre quotidien.

Selon la Banque mondiale le terme « mondialisation » désigne : « L’interdépendance croissante des économies qui résulte de l’intégration de plus en plus prononcée du commerce international, des investissements directs étrangers (IDE), de la finance, des personnes et des idées au sein d’un seul et même marché mondial. Le commerce et les flux d’investissements directs étrangers transfrontaliers sont les principaux éléments de cette intégration ».

Les domaines de la mondialisation :
- L’économique : le commerce international, les investissements directs étrangers...
- Le financier
- Le politique
- Le culturel
- Le technologique.

Zone du libre-échange continentale

Les institutions internationales (la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, l’Organisation mondiale du commerce ont contribué pour promouvoir le libre-échange au lieu du protectionnisme.

Selon la Banque mondiale la mondialisation a clairement stimulé la croissance économique et le commerce international en Asie de l’est, spécialement à Hong Kong (Chine), en République de la Corée et à Singapour.

Les pays émergents : le Mexique, le Brésil, l’Argentine, la Colombie, le Chili, le Pérou, la Chine, la Corée du Sud, l’Inde, Taïwan, l’Indonésie, la Thaïlande, Hong Kong, la Malaisie, le Pakistan, les Philippines, Singapour, la Russie, la Turquie, la Pologne, la République tchèque, la Hongrie, l’Afrique du Sud, l’Égypte, Israël, l’Arabie saoudite.

Les pays formés par le BRICM (le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et le Mexique) représentent 44 % de la population mondiale. On estime qu’en 2050, les marchés BRIC vont générés 44 % du produit intérieur brut mondial. On estime que l’économie de l’Inde surpassera l’économie américaine en 2043.

Organisation mondiale du commerce OMC

  1. Le commerce international des services
  2. Pourquoi nous avons besoin d’une éthique mondiale ?
  3. L’Afrique : le prochain continent émergent

EENI École Supérieure de Commerce International