EENI École d'Affaires / Business School

Affaires au Monténégro



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) - le commerce international et les affaires au Monténégro. Podgorica.

  1. L’introduction au Monténégro (Europe du Sud-Est, Balkans) ;
  2. L’économie monténégrine : une économie fondée sur l’aluminium ;
  3. Les affaires à Podgorica ;
  4. Le commerce international monténégrin ;
  5. L’investissement direct étranger (IDE) au Monténégro ;
  6. L’accès au marché monténégrin ;
  7. Le plan d’affaires pour le Monténégro.

Les objectifs de l’UE « Commerce international et affaires au Monténégro » sont les suivants :

  1. Analyser l’économie et le commerce international monténégrin ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires sur le marché monténégrin ;
  3. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) du Monténégro avec le pays de l’étudiant ;
  4. Connaitre les accords de libre-échange du Monténégro ;
  5. Élaborer un plan d’affaires pour le marché monténégrin.

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires dans les pays de l’ALECE

Exemple :
Accords de stabilisation Union européenne-Balkans occidentaux

Étudiants Europe France Belquique, Master / Doctorat, affaires

L’UE « Le commerce international et les affaires au Monténégro » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Doctorat (DIB) : affaires européennes, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Masters (MIB) : affaires internationales.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Montenegro Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Montenegro Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Montenegro.

  1. Crédits de l’UE « Commerce international et affaires au Monténégro » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine.

Commerce international et affaires au Monténégro.

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange du Monténégro.

  1. Le Monténégro et l’espace économique orthodoxe ;
  2. L’Accord de libre-échange centre-européen (ALECE) ;
  3. Les relations Monténégro-Union européenne
    1. L’accord de stabilisation et d’adhésion Monténégro-UE ;
    2. Union européenne-Balkans occidentaux ;
    3. L’élargissement de l’Union européenne.
  4. L’accord de libre-échange Association européenne de libre-échange (AELE)-Monténégro ;
  5. L’accord de libre-échange Monténégro-Ukraine ;
  6. L’accord de libre-échange Monténégro-Russie ;
  7. L’accord de libre-échange Turquie-Monténégro ;
  8. L’Initiative adriatique-ionienne ;
  9. L’Initiative centre-européenne (CEI) ;
  10. Le Conseil de coopération régionale (RCC).

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations commerciales et économiques européennes :

  1. La Commission économique pour l’Europe (CEPE) ;
  2. L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ;
  3. Le Groupe d’États contre la corruption (GRECO).

Les organisations mondiales :

  1. La Banque mondiale (BM) ;
  2. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).
  3. Le Fonds monétaire international (FMI) ;
  4. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) - pays observateur.

Exemple :
Association européenne de libre-échange (AELE)-Monténégro Accord de libre-échange

Le Monténégro (Europe).

  1. Les capitales du Monténégro : Podgorica (principale ville), et Cetiña (capitale historique) ;
  2. La langue officielle : le monténégrin ;
  3. La superficie monténégrine : 13 812 kilomètres carrés ;
  4. La population monténégrine : 621 383 personnes ;
  5. Le type de gouvernement : République parlementaire ;
  6. Les frontières du Monténégro : l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, le Kosovo et la Serbie ;
  7. L’indépendance du Monténégro : 1992 (Yougoslavie). 2006 (République fédérale de Yougoslavie).

La religion au Monténégro : le christianisme orthodoxe.

  1. Islam : 19 %.

Le Monténégro appartient à l’espace économique orthodoxe.

Formation online (cours, master, doctorat) : Christianisme orthodoxe et affaires internationales

L’économie monténégrine.

  1. Le Monténégro est un pays en transition vers une économie de marché ;
  2. L’aluminium est l’un des piliers de l’économie monténégrine avec les services ;
  3. Le Monténégro souffre encore les conséquences des différentes guerres balkaniques des années 90 ;
  4. Est l’un des pays les plus pauvres de l’Europe (12 % de la population sous le seuil de pauvreté) ;
  5. Le PIB par habitant du Monténégro : 6 966 dollars ;
  6. La monnaie monténégrine : Euro ;
  7. Le Monténégro est candidat officiel à joindre l’Union européenne.

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international monténégrin.

  1. Les principales exportations monténégrines sont l’aluminium (exporté par la Suisse, représentent 84% des exportations totales monténégrines) ;
  2. Les principaux marchés d’exportation monténégrines sont la Serbie (23 %), la Croatie (23 %) et la Slovénie ;
  3. Les principales importations monténégrines sont les nourritures, les produits pétroliers, le gaz naturel, les vêtements, les produits industriels ;
  4. Les principaux fournisseurs du Monténégro sont la Grèce, l’Italie, l’Allemagne, la Chine et la Bosnie-Herzégovine.


(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page