Cours : affaires au Moyen-Orient

EENI- École Supérieure de Commerce International

Cours à distance « faire des affaires au Moyen-Orient »

Affaires au Moyen-Orient

L’objectif principal du cours de spécialisation à distance « Faire des affaires au Moyen-Orient » est de fournir une vision globale de l’économie des marchés de la région et les opportunités d’affaires et d´investissements dans ces pays pour développer un plan d’affaires pour le Moyen-Orient (l’Arabie saoudite, le Bahreïn, les Émirats arabes unis, le Koweït, l’Oman, le Qatar, la Jordanie, le Liban, la Syrie et le Yémen...).

  1. Apprendre à faire des affaires dans les marchés du Moyen-Orient (l’Arabie saoudite, le Bahreïn, les Émirats arabes unis, le Koweït, l’Oman, le Qatar, la Jordanie...)
  2. Comprendre comment négocier dans ces pays
  3. Analyser les profils des hommes et des femmes d’affaires les plus importants au Moyen-Orient
  4. Connaître les différents accords commerciaux régionaux (le Conseil de coopération du Golfe...), les accords de libre-échange (ALE) et les institutions régionales (l’Organisation de la coopération islamique, la Ligue des États arabes...)
  5. Analyser le commerce international et l’investissement direct étranger (IDE) au Moyen-Orient
  6. Connaître l’importance des fonds de développement arabes
  7. Définir les caractéristiques économiques de l’espace économique arabe
  8. Élaborer un plan d’affaires pour le Moyen-Orient (les exportations, les importations, l’implantation...)

Demandez des informations sur le cours affaires au Moyen-Orient.

Outils d’étude du cours en Fr + En Middle East (ou Es Oriente Medio). Le candidat accède librement au cours dans ces langues.

  1. Crédits du cours « Affaires au Moyen-Orient » : 24 ECTS (12 Crédits AC)
  2. Les frais du cours : 944 € (euros)
  3. 20 % de réduction (Bourse) pour les étudiants africains et 10 % pour les étudiants de la diaspora africaine
  4. Durée : 5 mois
  5. Télécharger le programme du cours « Les affaires au Moyen-Orient » (PDF)

Le cours « Les affaires au Moyen-Orient » fait partie :

  1. Doctorat professionnel en affaires marchés musulmans (EAD)
  2. Masters professionnels EAD : affaires internationales (MIB), pays musulmans

Un étudiant qui a réussi ses examens dans cette formation peut les valider et s’inscrire dans un autre diplôme de cycle supérieur ou dans ce master / doctorat (DIB).

Le cours « Le commerce international et les affaires au Moyen-Orient » contient des exercices (plan d’affaires) qui sont évalués pour les professeurs afin d’obtenir leur : « Diplôme du cours - Faire des affaires au Moyen-Orient » émis par l’EENI (École Supérieure de Commerce International).

S’adresse à : toutes les personnes qui souhaitent se spécialiser dans tous les aspects concernant les affaires dans la région du Moyen-Orient.

Méthodologie : enseignement à distance (EAD).

Domaine de spécialisation : Faire des affaires en...

Prince Alwaleed Bin Talal EENI
Master Honorifique EENI à SAR Prince Alwaleed Bin Talal d’Arabie saoudite, fondateur et directeur général de Société Kingdom.

Exemple du cours - affaires au Moyen-Orient
Préférences commerciales arabes

Les unités d’enseignement du cours « les affaires au Moyen-Orient ».

1- L’approche a l’espace économique arabe de la civilisation islamique.

  1. L’espace économique arabe (1 ECTS) de la civilisation islamique
  2. L’approche a l’islam
  3. Les Églises catholiques orientales (maronites, chaldéens)
  4. L’approche a l’arabe

2- Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) (1,2 ECTS).

3- Les pays du Conseil de coopération du Golfe (CGG).

  1. Les affaires en Arabie saoudite (3 ECTS)
  2. Les affaires à Bahreïn (2 ECTS)
  3. Les affaires aux Émirats arabes unis (2 ECTS)
  4. Les affaires au Koweït (1 ECTS)
  5. Les affaires à Oman (1 ECTS)
  6. Les affaires au Qatar (1 ECTS)

4- D’autres pays arabes de la région :

  1. Les affaires en Jordanie (1 ECTS)
  2. Les affaires au Liban (2 ECTS)
  3. Les affaires en Syrie (0,5 ECTS)
  4. Les affaires au Yémen (1 ECTS)

5- Les hommes d’affaires arabes et les femmes arabes (1 ECTS).

  1. SAR Prince Alwaleed Bin Talal
  2. Nasser Al Kharafi
  3. Jawad Ahmed Bukhamseen
  4. Cheik Mohamed Bin Issa Al Jaber
  5. Cheik Mohamed Hussein Ali Al Amoudi
  6. Mohamed Al Barwani
  7. Sulaiman Al Rajhi
  8. Majid Al Futtaim
  9. Abdul Aziz Ghurair
  10. Yusuf Bin Ahmed Kanoo
  11. Nadhmi Shakir Auchi

Les femmes arabes et les affaires.

  1. Son Excellence Lubna Bint Khalid Al Qasimi
  2. Son Excellence Reem Ebrahim Al-Hashimi
  3. Lubna Olayan
  4. Shaikha Al Maskari
  5. Amina Al Rustamani
  6. Maha Al-Ghunaim
  7. Haifa Al Mansour
  8. Hanan Al Kuwari
  9. Shaikha Al-Bahar
  10. Tawakkol Karman (prix Nobel)
  11. Hayat Sindi
  12. Randa Ayoubi
  13. Ayah Bdeir
  14. Nayla Hayek (Orthodoxe)

6- Les institutions régionales liées avec les pays arabes.

  1. La Ligue des États arabes (1 ECTS)
  2. L’Organisation de la coopération islamique (OCI) (2 ECTS)
    1. Le Comité pour la coopération économique et commerciale
    2. Le Centre de recherche pays islamiques
    3. Le Centre islamique pour le développement du commerce
    4. La Chambre islamique de commerce et d’industrie
  3. La Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO) (1 ECTS)
  4. La Coopération afro-arabe (0,5 ECTS)
  5. Le Dialogue Asie - Moyen-Orient (AMED) (0,1 ECTS)
  6. Le Sommet Amérique du Sud-pays arabes (ASPA) (0,5 ECTS)

Télécharger le programme du module « Les institutions économiques islamiques » (PDF).

7- Les accords de libre-échange (ALE) au Moyen-Orient.

  1. Le Système de préférences commerciales (OCI)
  2. Les accords du Conseil de coopération du Golfe (CCG) avec l’Inde, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Union européenne
  3. Les États-Unis ont des accords de libre-échange avec le Bahreïn, Oman et la Jordanie
  4. L’Accord d’Agadir
  5. La Jordanie a conclu des accords de libre-échange (ALE) avec le Canada et Singapour et est membre de l’accord d’Agadir
  6. L’Association des États riverains de l’océan Indien (IORA) (0,5 ECTS)
  7. Le Partenariat euro-méditerranéen (EUROMED)

8- Les Fonds de développement arabes (1 ECTS).

  1. La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA)
  2. Le Fonds arabe pour le développement économique et social
  3. Le Fonds saoudien pour le développement
  4. Le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement
  5. Le Fonds monétaire arabe
  6. Télécharger le programme du module « Les fonds arabes pour le développement » (PDF)

9- D’autres institutions de la région (résumée).

  1. La Banque islamique de développement (BID)
  2. Le Dialogue de coopération asiatique

10- Plan d’affaires pour le Moyen-Orient.

REMARQUE importante : la région est en train d’éprouver des profonds changements (« Le printemps arabe »), beaucoup de pays sont en train de changer, quelques vers des économies plus ouvertes et d’autres pas (guerre civile en Syrie). Cela génère des opportunités mais aussi des difficultés à l’heure de faire des affaires dans ces pays en transition. En plus, il est difficile de refléter ces changements sociopolitiques dans les contenus du cours.

Accès au marché

Exemples - Affaires au Moyen-Orient

Organisation de la coopération islamique

ASPA Sommet Amérique Sud-pays arabes

Union européenne-Conseil de coopération du Golfe

Banque islamique du développement

Asie - Moyen-Orient

Lubna Olayan

Cheik Mohamed Al Amoudi

CCG Conseil Golfe

Pourquoi étudier l’arabe

Étudiants du Moyen-Orient et du Maghreb (EENI)
Étudiants du Maghreb


EENI École Supérieure de Commerce International