EENI École d'Affaires / Business School

Affaires au Népal, Katmandou



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires au Népal - Katmandou.

  1. L’introduction à la République démocratique fédérale du Népal ;
  2. L’économie népalaise
    1. Les principaux secteurs économiques du Népal.
  3. Faire des affaires à Katmandou ;
  4. Le commerce international népalais ;
  5. L’investissement direct étranger (IDE) au Népal ;
  6. Étude de cas :
    1. Le groupe népalais Jyoti ;
    2. L’organisation Kedia.
  7. L’accès au marché népalais ;
  8. Le plan d’affaires pour le Népal.

Les objectifs de l’UE « Le commerce international et les affaires au Népal » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires au Népal ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Népal ;
  3. Connaitre les accords de libre-échange du Népal ;
  4. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) du Népal avec le pays de l’étudiant ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché népalais ;
  6. Étudier le profil des entreprises népalaises.

Exemple :
Le groupe Jyoti (Népal)
L'homme d’affaires népalais Padma Jyoti (bouddhiste)

Étudiants Cours Master Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « Les affaires au Népal » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international, religions et affaires.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : éthique mondiale, religions et affaires, affaires asiatiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Cours : hindouisme et affaires, bouddhisme et affaires.

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Inde

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Nepal Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Nepal.

Pourquoi étudier « Hindouisme et affaires » ?

  1. Crédits de l’UE « Commerce international et affaires à Bangalore » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine.

Commerce international et affaires au Népal :

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange du Népal.

  1. Le Népal et l’espace économique hindoue ;
  2. L’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) ;
  3. L’Association sud-asiatique pour la coopération régionale (ASACR)
    1. L’accord de libre-échange de l’Asie du Sud (SAFTA).
  4. L’Union asiatique de compensation (ACU) ;
  5. La Coopération économique sous-régionale pour l’Asie du Sud (SASEC) ;
  6. L’accord de libre-échange (ALE) Inde-Népal
    1. L’accord pour éviter la double imposition et l’accord d’investissement entre l’Inde et le Népal.
  7. L’accord sur le commerce, les paiements et le transit Bangladesh-Népal ;
  8. Le Système de préférences généralisées (SPG) ;
  9. Le Népal est éligible pour la Banque européenne d’investissement (BEI) ;
  10. L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) (État partenaire).

Exemple :
Coopération économique Asie du Sud (SASEC) : le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, les Maldives, le Népal et le Sri Lanka

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

  1. L’Organisation mondiale du commerce (OMC)
    1. L’Accord général sur le commerce des services (AGCS) ;
    2. L’Accord sur les obstacles techniques au commerce (OTC) ;
    3. L’Accord sur l’application des mesures sanitaires et phytosanitaires (MSF) ;
    4. L’Accord sur l’inspection avant expédition (PSI) ;
    5. L’Accord sur les sauvegardes (SG) ;
    6. L’Accord sur la facilitation des échanges (AFE).
  2. Le Bureau International des Containers et du Transport Intermodal (BIC) ;
  3. L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI, Convention de Chicago) ;
  4. L’Organisation mondiale des douanes (OMD)
    1. La Convention de Kyoto révisée (CKR).
  5. L’Organisation maritime internationale (IMO)
    1. La Convention internationale sur la sécurité des conteneurs (CSC) ;
    2. La Convention douanière relative à l’admission temporaire (Convention d’Istanbul) (non membre).
  6. La Convention douanière relative aux conteneurs (CCC, NU) (non membre) ;
  7. L’Union Internationale des Transports Routiers (IRU).

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations économiques asiatiques

Les organisations commerciales et économiques asiatiques :

  1. Le Forum de Boao pour l’Asie ;
  2. La Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP) ;
  3. La Banque asiatique de développement (BAD) ;
  4. Le Plan de Colombo ;
  5. Le Nouveau partenariat stratégique Asie-Afrique ;
  6. Le Dialogue Asie - Moyen-Orient (AMED).

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations mondiales :

  1. La Banque mondiale (BM) ;
  2. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).
  3. Le Fonds monétaire international (FMI).

Exemple :
Association sud-asiatique pour la coopération régionale (SAARC) : l’Afghanistan, le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, les Maldives, le Népal, le Pakistan et le Sri Lanka

La République démocratique fédérale du Népal.

  1. Les frontières du Népal : l’Inde et la Chine ;
  2. Le Népal est un pays enclavé ;
  3. La capitale népalaise : Katmandou ;
  4. La superficie népalaise : 147 181 kilomètres carrés ;
  5. La population népalaise : 26,49 millions d’habitants (4 % travaillent dans le secteur agricole) ;
  6. La langue officielle du Népal est le népalais. L’anglais souvent est utilisé dans les affaires ;
  7. L’abolition de l’esclavage au Népal : 1926.

La principale religion du Népal est l’hindouisme.

  1. La deuxième religion est le bouddhisme (Mahayana) ;
  2. Buda naquit au Népal.

Le Népal appartient à la civilisation hindoue.

Formation online (cours, master, doctorat) : Affaires et hindouisme, jaïnisme, sikhisme...

Formation online (cours, master, doctorat) : Bouddhisme et affaires internationales

Exemple :
Initiative de la baie du Bengale pour la coopération technique et économique multisectorielle (BIMSTEC)

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

L’économie népalaise.

  1. Le Népal a des profondes relations économiques et culturelles avec l’Inde ;
  2. Des fortes réformes économiques et de libéralisation : le système financier, l’investissement direct étranger (IDE)... ;
  3. Les principales opportunités d’affaires au Népal : le tourisme, l’agriculture, l’hydroélectricité, les infrastructures, l’exploitation minière, les technologies de l’information... ;
  4. La principale activité économique népalaise : l’agriculture (33 % du PIB) ;
  5. Les principales cultures népalaises sont le riz et le blé ;
  6. Le Népal est un pays ouvert à l’IDE dans la plupart des secteurs de l’économie népalaise ;
  7. L’Office d’investissement du Népal est l’organisme officiel de l’IDE ;
  8. Le Népal a une zone économique spéciale ;
  9. Les principaux secteurs à attirer l’IDE : l’énergie, les services, la fabrication, le tourisme, l’agriculture, la construction et les minéraux ;
  10. Les principaux investisseurs au Népal sont la Chine, l’Inde, les États-Unis, la Corée du Sud, le Japon... ;
  11. Les ports les plus proches du Népal : Calcutta (Inde), Chittagong et Mangola (Bangladesh) ;
  12. Les principaux produits d’exportation du Népal sont les tapis de laine noués à la main, les vêtements, la pashmina, l’artisanat, les articles en cuir...

Cours Master : Économie népalaise

Exemple :
Kedia Organisation Népal

Exemple :
Union asiatique de compensation (unités monétaires Asiatiques)

Exemple :
Accord de libre-échange Association sud-asiatique pour la coopération régionale (SAARC)-Union européenne



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page