EENI École d'Affaires / Business School

Affaires au Niger, Niamey


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires au Niger (Niamey).

  1. L’introduction à la République du Niger Niger (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) (Afrique de l’Ouest)
    1. Niamey, Agadez, Diffa, Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéri, Zinder ;
    2. Boubou Hama (historien).
  2. L’économie nigérienne ;
  3. Le commerce international (exportations, importations) nigérien ;
  4. Les opportunités d’affaires au Niger :
    1. L’industrie agroalimentaire nigérienne ;
    2. L’industrie extractive (le pétrole et le gaz) ;
    3. La fabrication ;
    4. Les services.
  5. Étude de cas : l’uranium au Niger ;
  6. L’accès au marché nigérien ;
  7. Le plan d’affaires pour le Niger.

Les objectifs de l’UE « Le commerce international et les affaires au Niger » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires au Niger ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Niger ;
  3. Connaitre les accords de libre-échange du Niger ;
  4. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) du Niger avec le pays de l’étudiant ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché nigérien.

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Afrique de l’Ouest

Exemple :
Boubou Hama (historien, Niger) la culture africaine et les contes pour les jeunes

Étudiant africain, doctorat et master FOAD en affaires internationales

L’UE « Commerce international et affaires au Niger » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Doctorat (DIB) : affaires africains, affaires islamiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Diplôme (DU) : affaires en Afrique de l’Ouest.

Masters (MIB) : affaires en Afrique, affaires internationales, commerce international, pays musulmans.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Niger Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Niger Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Níger.

  1. Crédits de l’UE « Le commerce international et les affaires au Niger » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine.

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains (Mali, Niger, Burkina, Sénégal, Togo, Madagascar...)

Masters et doctorat en affaires internationales adaptés pour les Niger (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) étudiants nigériens.

Le commerce international et les affaires au Niger.

Le Niger : les plus grandes réserves d’uranium du monde.

Formation online (cours, master, doctorat) : Transport et logistique en Afrique

Les corridors de transport africains :
  1. L’autoroute trans-sahélienne (Niger) ;
  2. Le corridor Alger-Niger-Lagos (transsaharien) ;
  3. Boucle ferroviaire Bénin-Niger-Burkina Faso-Côte d’Ivoire.

Les ports les plus proches au Niger :

  1. Le port de Cotonou (le premier port de transit du Niger) ;
  2. Le Niger dispose d’un entrepôt au port de Lomé ;
  3. Le port d’Abidjan ;
  4. Le port de Lagos ;
  5. Le port de Tema.

Formation online (cours, master, doctorat) : Intégration régionale en Afrique

Exemple :
Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Exemple :
Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo

Formation online (cours, master, doctorat) : Institutions africaines (UA, AFDB, AUDA-NEPAD, UNECA)

Les organisations commerciales et économiques africaines.

  1. L’Union africaine (UA)
    1. La Convention lutte contre la corruption (Union africaine).
  2. La Banque africaine de développement (BAD) ;
  3. La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) ;
  4. L’AUDA-NEPAD (Agence de développement de l’Union Africaine)
    1. Le Programme détaillé de développement de l’agriculture africaine (PDDAA).
  5. Le Forum sur la coopération sino-africaine ;
  6. Le Forum Afrique du Sud-Inde ;
  7. Le Sommet Afrique-Amérique du Sud (ASA) ;
  8. Le Nouveau partenariat stratégique Asie-Afrique ;
  9. Le Partenariat Turquie-Afrique ;
  10. Le Partenariat Corée du Sud-Afrique ;
  11. Le Partenariat Japon-Afrique ;
  12. L’Afrique et les pays du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud).

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations islamiques

Les organisations islamiques :

  1. La Banque islamique de développement (BID) ;
  2. L’Organisation de la coopération islamique (OCI)
    1. La Chambre islamique de commerce et d’industrie ;
    2. Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale ;
    3. Le Centre de recherches statistiques, économiques et sociales (SESRIC) ;
    4. Le Centre islamique pour le développement du commerce.
  3. La Coopération afro-arabe ;
  4. La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA).

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations mondiales :

  1. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ;
  2. La Banque mondiale (BM) ;
  3. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).
  4. Le Fonds monétaire international (FMI) ;
  5. ...

Exemple :
Autorité du bassin du Niger (Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Cameroun)

La République du Niger.

  1. La République du Niger (Afrique) est une République démocratique semi-présidentielle ;
  2. Le Niger se caractérise par une forte croissance de la population ;
  3. Niamey (770 000 habitants) est la capitale du Niger ;
  4. Les frontières de la République du Niger : l’Algérie, la Libye, le Tchad, le Nigeria, le Bénin, le Burkina Faso et le Mali ;
  5. La superficie du Niger : 1 267 000 kilomètres carrés (pays enclavé) ;
  6. La population nigérienne : 19,9 millions d’habitants ;
  7. La langue officielle nigérienne : le français.
    1. L’arabe.
  8. Les autres langues locales : le haoussa, le Tamacheq, le Zarma... ;
  9. L’indépendance du Niger: 1960 (France).

Plus d’informations sur le Niger au Portail affaires africains de l’EENI.

Les religions au Niger :

  1. Les religions traditionnelles africaines ;
  2. L’islam (96 % de la population nigérienne).

Le Niger appartient à l’espace économique d’Afrique de l’Ouest de la civilisation africaine.

Formation online : Islam et affaires (Cours Master Doctorat)

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

L’économie nigérienne :

  1. La monnaie du Niger : le Franc CFA ;
  2. Le Niger est « l’un des pays les plus émergents » selon le PNUD (Programme des Nations unies pour le développement) ;
  3. La population nigérienne vit fondamentalement de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’artisanat ;
  4. L’économie du Niger est fondée sur les récoltes, le bétail et les ressources en uranium (les plus importantes au niveau mondial) ;
  5. L’uranium est la plus importante source de revenus du Niger (30 % des exportations nigériennes) ;
  6. La République du Niger a deux mines : COMINAK et SOMAIR qui appartiennent à des consortiums français ;
  7. Des entreprises canadiennes et chinoises étudient la faisabilité d’ouvrir des mines au Niger.

Les indicateurs de l’économie nigérienne (Source : INS Niger).

  1. Le taux de change annuel moyen du dollar par rapport au CFA : 522.9 ;
  2. Le produit intérieur brut nominal : 1 859 ;
  3. La croissance du produit intérieur brut réel a été estimée à 6 %, tirée principalement par le secteur agricole ;
  4. Le service de la dette (en % des exportations de produits) : 7,7
    - L’agriculture : 33 % du PIB nigérien
    - Les services : 50,6 %
    - L’industrie : 14 % ;
  5. L’inflation nigérienne : 1,9 % ;
  6. La monnaie nigérienne : le Franc CFA ;
  7. D’énormes réserves de pétrole ;
  8. Les principaux secteurs économiques nigériens sont le pétrole, l’or et l’aluminium ;
  9. Le Niger : le quatrième producteur mondial d’uranium ;
  10. Les principales exportations du Niger sont le minerai d’uranium, le bétail, niébé ;
  11. Les principaux marchés d’exportation du Niger sont le Nigeria, les États-Unis, l’Inde, l’Italie, la Chine, le Ghana... ;
  12. Les principales importations du Niger sont les produits alimentaires, les machines, l’automobile ;
  13. Les principaux fournisseurs sont la France, la Chine, le Nigeria, le Togo, la Côte d’Ivoire ;
  14. Ratio d’exportations sur le produit intérieur brut : 18,7 ;
  15. Le solde budgétaire de base en % du produit intérieur brut : 2,9 ;
  16. Ratio de dépenses courantes par rapport aux recettes fiscales : 88,54 ;
  17. Le taux de pression fiscale : 11,1.

Abdoul Karim Ouandaogo (étudiant EENI)
Ouandaogo Abdoul Karim (Étudiant EENI) lauréat d’un concours régional UEMOA.

Exemple :
Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) : le Bénin, le Burkina Faso, les Comores, la République centrafricaine, la Côte d’Ivoire, Djibouti...


(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page