Orthodoxie, affaires et éthique (cours)

École d’Affaires EENI & Université HA



Cours (programme professionnel) FOAD - Le christianisme orthodoxe, l’éthique et les affaires (Russie) 3 ECTS.

Le Cours (programme professionnel) FOAD « Orthodoxie, affaires et éthique » (3 ECTS) proposé par l’EENI Business School & HA Independent University se compose de deux modules :

  1. Le christianisme orthodoxe et les affaires. Les hommes d’affaires orthodoxes
  2. L’espace économique orthodoxe

Orthodoxie éthique et affaires (Doctorat Master Cours)

  1. Doctorat en éthique mondiale, religions et affaires internationales
  2. Master en religions, affaires et relations économiques internationales

Pourquoi étudier le cours « Orthodoxie, affaires et éthique » ?

Ce cours s’adresse principalement aux cadres et aux entreprises souhaitant faire des affaires en Russie (pays du BRICS), un marché où l’influence du christianisme orthodoxe (300 millions d’orthodoxes) est fondamentale. En général, la connaissance du christianisme orthodoxe et de son influence sur les affaires est très inconnue ; il est donc nécessaire de connaître les piliers de l’orthodoxie.

Le cours s’adresse également à tous ceux qui souhaitent faire des affaires dans les marchés de l’espace économique orthodoxe (Russie, Arménie, Biélorussie, Bulgarie, Chypre, Géorgie, Grèce, Moldavie, Monténégro, Macédoine, Roumanie, Serbie et Ukraine).

Plus d'informations...

Info EENI Inscription / demandez des informations

Cours FOAD (commerce et affaires internationales)

1- Le christianisme orthodoxe et les affaires (1 ECTS)

  1. Introduction au christianisme orthodoxe.
  2. Les piliers de l’orthodoxie
  3. L’Église chrétienne orthodoxe
  4. Le patriarche de Constantinople
  5. L’Église orthodoxe russe
  6. La hiérarchie orthodoxe dans la société. Le concept d’églises autocéphales
  7. Les pays à majorité orthodoxe
  8. L’influence de l’éthique orthodoxe sur les affaires
  9. Léon Tolstoï : leader de la non-violence (Ahimsa)

Les hommes et les femmes d’affaires orthodoxes.

  1. Vladimir Potanin
  2. Hélène Baturina
  3. Alexander Lebedev
  4. Onsi Sawiris
  5. Nayla Hayek
  6. Mimi Alemayehou

2- L’espace économique orthodoxe (2 ECTS)

  1. Introduction à l’espace économique de la civilisation orthodoxe
  2. L’influence de la religion orthodoxe
  3. La Russie, État central de la civilisation orthodoxe
  4. Le profil des pays à majorité orthodoxe : la Biélorussie, la Bulgarie, Chypre, la Géorgie, la Grèce, la Moldavie, le Monténégro, la Macédoine, la Russie, la Roumanie, la Serbie et l’Ukraine

L’Intégration économique de la civilisation orthodoxe (organisations économiques, accords de libre-échange)

  1. L’Accord de libre-échange centre-européen (CEFTA) : l’Albanie, la Macédoine, la Moldavie, le Monténégro et la Serbie (en plus du Kosovo et de la Bosnie-Herzégovine)
  2. La Communauté économique eurasienne (EurAsEC) : la Russie et la Biélorussie (avec le Kazakhstan, le Kirghizistan et le Tadjikistan)
  3. L’Union économique eurasiatique (UEEA) : l’Arménie, la Biélorussie et la Russie (avec le Kazakhstan et le Kirghizistan)
  4. La Communauté des États indépendants (CEI) : la Russie, la Biélorussie, l’Ukraine, l’Arménie et la Moldavie (avec l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, le Turkménistan, l’Ouzbékistan)
  5. L’Organisation régionale pour la démocratie et le développement économique (GUAM) : la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine (avec l’Azerbaïdjan)
  6. L’Organisation de la Coopération économique de la mer Noire (BSEC) : l’Arménie, la Géorgie, la Moldavie, la Russie, la Serbie et l’Ukraine (avec l’Albanie, l’Azerbaïdjan, la Bulgarie, la Grèce, la Roumanie et la Turquie)
  7. L’Initiative centre-européenne (CEI) : la Biélorussie, la Macédoine, la Moldavie, le Monténégro, la Serbie et l’Ukraine
  8. L’Initiative adriatique-ionienne : le Monténégro et la Serbie
  9. Le Conseil de coopération régionale : la Moldavie, le Monténégro et la Serbie
  10. L’Organisation pour la Coopération des Chemins de Fer (OSJD) : la Biélorussie, la Bulgarie, la Géorgie, la Moldavie, la Russie, la Roumanie et l’Ukraine (entre autres pays)
  11. L’Arménie, la Biélorussie, la Géorgie, la Macédoine, la Moldavie, le Monténégro, la Fédération de Russie, la Serbie et l’Ukraine appartiennent à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

Les interactions de la Russie en tant qu’état central de la civilisation orthodoxe avec d’autres civilisations

  1. La Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC)
  2. L’Afrique et les pays du BRICS (la Russie est un pays du BRICS)
  3. L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS)
  4. Le Conseil des États de la mer Baltique
  5. Le Forum d’affaires Russie-ASEAN

Les relations avec l’Union européenne

  1. La politique européenne de voisinage : l’Arménie, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine
  2. L’Union européenne et la Russie
  3. La Synergie de la mer Noire : l’Arménie, la Géorgie, la Moldavie, la Russie et l’Ukraine
  4. L’Union européenne et le Caucase du Sud : l’Arménie et la Géorgie (avec l’Azerbaïdjan)
  5. Le Système de préférences généralisées (SPG) : l’Arménie et la Géorgie
  6. Union européenne-Balkans occidentaux : la Macédoine, le Monténégro et la Serbie

Les objectifs du Cours (programme professionnel) « Orthodoxie, affaires et éthique » sont les suivants :

  1. Comprendre les piliers de l’orthodoxie
  2. Étudier l’influence de l’orthodoxie sur les affaires
  3. Comprendre les principes éthiques des orthodoxes
  4. Analyser les profils des hommes et femmes d’affaires orthodoxes
  5. Connaitre la répartition des orthodoxes dans le monde
  6. Définir les caractéristiques de l’espace économique orthodoxe de la civilisation orthodoxe
  7. Connaitre le rôle fondamental de l’orthodoxie sur l’espace économique de la civilisation orthodoxe
  8. Analyser le rôle de la Russie en tant qu’État central de la civilisation orthodoxe
  9. Connaître le profil économique des pays orthodoxes
  10. Comprendre les processus d’intégration économique de l’espace économique orthodoxe
  11. Connaître les relations économiques de la civilisation orthodoxe avec les autres civilisations (occidentale, sinique, hindoue, islamique et africaine)
  12. Analyser les principales institutions économiques liées à l’espace économique orthodoxe

Orthodoxie et Affaires (Cours, Doctorat)


Le Cours (programme professionnel)  « Orthodoxie, affaires et éthique » fait partie aussi des programmes suivants de formations ouvertes et à distance (FOAD) de l’École d’Affaires EENI & Université HA :
  1. Doctorat : affaires européennes
  2. Masters : affaires internationales, affaires en Europe
  3. Cours : affaires en Russie, Europe orientale, pays de l’ALECE

Un étudiant qui a réussi ses examens dans cette formation peut les faire valider et s’inscrire dans un autre diplôme de cycle supérieur ou dans ces masters ou doctorats de l’École d’Affaires EENI & Université HA.

Titre. Le cours (programme professionnel) contient des exercices qui sont évalués par les enseignants afin d’obtenir leur diplôme du Cours (programme professionnel) en Orthodoxie, affaires et éthique émis par l’EENI Business School & HA Independent University de l’Espagne (Union européenne)

EENI, étudiants Master Affaires Afrique

Pourquoi étudier religions et affaires internationales ?

Les documents d’étude en Masters affaires FOAD en français ou Doctorats masters affaires en anglais Orthodox Étudier en espagnol master, doctorat FOAD Ortodoxia (formation multilingue)

  1. Crédits du cours FOAD  « Orthodoxie, affaires et éthique » : 3 ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
  2. La durée de la formation : trois semaines
  3. Les frais du cours : 72 € (euros) / 47 229 Francs CFA (politique de prix, paiement en Francs CFA)
  4. Organisation : EENI Business School & HA University
  5. Formation ouverte à distance (FOAD)
  6. Télécharger le programme du cours FOAD  « L’orthodoxie » (PDF)
    1. « L’espace économique orthodoxe » (PDF)

Avantages de la formation ouverte à distance FOAD, EENI & Université HA

Procédure d’inscription en ligne (continue) :

Procédure d’inscription en ligne (Cours EENI) 

Christianisme

Les orthodoxes au monde

Léon Tolstoï non-violence (Doctorat, Religions)

Vladimir Potanin homme d’affaires russe (cours)





Tweter.png Tweet 
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Description du Cours (programme professionnel) FOAD - Orthodoxie, affaires et éthique

L’Église chrétienne orthodoxe (Europe) est la plus inconnue en Occident, avec 250 millions de fidèles, elle est la deuxième Église chrétienne la plus importante.

Le christianisme orthodoxe est la religion la plus importante en Biélorussie, en Bulgarie, à Chypre, en Géorgie, en Grèce, en Moldavie, au Monténégro, en Macédoine, en Russie, en Roumanie, en Serbie et en Ukraine. C’est aussi l’une des religions importantes au Kazakhstan, en Lettonie, en Bosnie-Herzégovine, en Albanie, au Kirghizistan ou en Estonie.

Presque tous ces pays ont été sous la dictature communiste, pendant laquelle le christianisme orthodoxe a été ou pourchassé ou durement contrôlé. Après la chute du communisme, le christianisme orthodoxe est revenu avec force.

Pour les orthodoxes, Jésus est la tête de son Église.

À différence du centralisme catholique, l’Église orthodoxe est organisée en différentes églises autocéphales (ne dépendent pas de personne au-dessus, elles ont le droit de se gouverner, peuvent nommer leurs propres évêques) elles sont conduites par les Patriarches. Toutes ces églises sont fraternelles entre elles.

Dans le christianisme orthodoxe, nous ne trouvons pas de figure équivalente à celle du Pape de Rome, le dogme de l’infaillibilité pontificale n’est pas accepté.

Certes formes peuvent être légèrement différentes parmi les deux églises, la romaine et l’orthodoxe partagent le baptême, la confirmation, la communion, les vœux ou le mariage, dans des cas spécifiques (folie, abandon du foyer...).

  1. Les orthodoxes acceptent le divorce
  2. Les orthodoxes n’acceptent pas le dogme catholique de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie

Comme donnée curieuse, il faut signaler que, à différence de l’Église Latine, elle n’a jamais organisé ni participé aux croisades.

Yelena Baturina (femme d’affaires russe)

Mimi Alemayehou (femme d’affaires éthiopienne)

Le Patriarche de Constantinople.

Le Patriarcat œcuménique est le centre le plus grand et le plus sacré de l’Église chrétienne orthodoxe au monde. Est une institution avec une histoire que comptent dix-sept siècles. Il constitue le centre de toutes les Églises orthodoxes locales.

L’Église orthodoxe russe (Patriarcat de Moscou) est l’Église autocéphale orthodoxe de la Russie, a 140 millions de fidèles ; elle est fraternisée avec les restantes quatorze églises orthodoxes.

L’orthodoxie : l’éthique et les affaires.

Dans le cas de la Russie est difficile d’apprécier l’influence orthodoxe sur les principaux hommes d’affaires, surtout parce que la plupart d’eux proviennent de l’oligarchie russe, beaucoup étaient de grands dirigeants de la KGB et dans le processus de privatisation ont réussi a contrôler beaucoup d’entreprises.

Cette appartenance à l’oligarchie et la propre hiérarchie de l’orthodoxie fait que ces entreprises soyez hautement hiérarchiques. Pourtant, beaucoup de ces chefs d’entreprise manifestent publiquement son adhésion à l’Église orthodoxe. On analysera les suivants cas de chefs d’entreprise russes orthodoxes :

  1. Vladimir Potanin
  2. Hélène Baturina
  3. Alexander Yevgenievich Lebedev

Partenariat oriental de l'Union européenne (Cours)

Alexander Lebedev (homme d’affaires russe)

Onsi Sawiris homme d’affaires égyptien

Le symbole de l’Église orthodoxe : Orthodoxe

Religion et éthique.



(c) École d’Affaires EENI & Université HA (Nous n’utilisons pas de cookies)