Pacte mondial contre la corruption

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de la sous-unité d’enseignement : le Pacte mondial des Nations Unies (Lutte contre la corruption)

  1. L’approche au Pacte mondial des Nations Unies (NU)
  2. Les dix principes du Pacte mondial
  3. Comment s’adhérer au Pacte mondial
  4. La Déclaration universelle des droits de l’homme
  5. La Déclaration de l’Organisation internationale du travail relative aux principes et droits fondamentaux dans le travail
  6. La Convention des Nations Unies contre la Corruption
  7. La Déclaration de Rio sur l’environnement et le développement
La sous-unité d’enseignement « Le Pacte mondial » fait partie du cours « Non à la corruption dans le commerce international », du « Master en commerce international » et du Doctorat en affaires internationales.

Outils d’étude en Fr ou En Global Compact Es Pacto Mundial.

Exemple de la sous-unité d’enseignement : le Pacte mondial des Nations Unies
Pacte mondial

Non à la corruption

Pacte mondial EENI Adhésion de l’EENI au Pacte mondial des Nations unies.

Description de la sous-unité d’enseignement - Le Pacte mondial des Nations Unies (NU) :

Le Pacte mondial a été créé en 1999 au Forum de Davos par le secrétaire général des Nations Unies. C’est un « pacte » volontaire fondé sur dix principes entre les Nations Unies et les entreprises pour adopter des valeurs communes dans la lutte contre la corruption, la protection de l’environnement, le respect des normes du travail et de la protection des droits de l’homme.

L’objectif principal du Pacte mondial est que l’humanité bénéficie des effets de la mondialisation et aussi de promouvoir les principes éthiques et les valeurs sur le marché mondial.

Les dix principes du Pacte mondial se fondent sur :

  1. La Déclaration universelle des droits de l’homme
  2. La Déclaration de l’Organisation internationale du travail (OIT) relative aux principes et droits fondamentaux dans le travail
  3. La Déclaration de Rio sur l’Environnement et le développement
  4. La Convention des Nations Unies contre la corruption

L’objectif principal de la Convention des Nations Unies contre la corruption est de lutter globalement contre la corruption, allant de la prévention et de la détection à la restitution des biens volés.

La Convention des Nations Unies contre la corruption travaille à ce que les pays modifient leurs législations pour que la corruption des fonctionnaires publics, la malversation, le trafic d’influences ou l’enrichissement illicite soient considérées comme une infraction envers la loi.

Remarque : le Pacte mondial est en partie fondée sur la Déclaration universelle des droits de l’homme, ce que peut générer des incertitudes sur son acceptation par beaucoup des pays islamiques qui peuvent préférer une référence à la Déclaration du Caire sur les droits de l’homme en l’islam.

Éthique, affaires et religion.



EENI École Supérieure de Commerce International