EENI École d'Affaires / Business School

affaires en Papouasie-Nouvelle-Guinée



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

  1. L’introduction à la Papouasie-Nouvelle-Guinée (Océanie) ;
  2. Faire des affaires à Port Moresby ;
  3. L’économie papouasienne ;
  4. Le commerce international papouasien ;
  5. L’investissement direct étranger (IDE) en Papouasie-Nouvelle-Guinée ;
  6. Les opportunités d’affaires en Papouasie-Nouvelle-Guinée ;
  7. Étude de cas : Papua Telikom ;
  8. L’accès au marché papouasien ;
  9. Le plan d’affaires pour la Papouasie.

Les objectifs de l’UE « Le commerce international et les affaires en Papouasie-Nouvelle-Guinée » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires en Papouasie-Nouvelle-Guinée ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires en Papouasie-Nouvelle-Guinée ;
  3. Connaitre les accords de libre-échange de la Papouasie-Nouvelle-Guinée ;
  4. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) de la Papouasie-Nouvelle-Guinée avec le pays de l’étudiant ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché papouasien.

Formation online (cours, master, doctorat) : Affaires en Océanie

Étudiant Master / Doctorat FOAD en Affaires internationales

L’UE « Commerce international et affaires en Papouasie-Nouvelle-Guinée » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires asiatiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Papua New Guinea Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Papúa Nueva Guinea.

  1. Crédits de l’UE « Les affaires en Papouasie-Nouvelle-Guinée » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine.

Le commerce international et les affaires en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

Les accords de libre-échange (ALE) de la Papouasie-Nouvelle-Guinée :

  1. La Papouasie-Nouvelle-Guinée et l’espace économique de l’Océanie ;
  2. La Coopération économique de la zone Asie-Pacifique (APEC) ;
  3. Le Forum des îles du Pacifique (PIF) ;
  4. L’Organisation Douanière de l’Océanie (OCO) ;
  5. L’accord commercial du Groupe Fer de lance mélanésien (GFLM) ;
  6. L’accord de libre-échange Australie-Papouasie-Nouvelle-Guinée ;
  7. L’accord du Pacifique pour le renforcement des relations économiques (PACER) ;
  8. L’accord régional de coopération commerciale et économique du Pacifique Sud (SPARTECA) ;
  9. L’accord de libre-échange avec les pays insulaires du Pacifique (PICTA) ;
  10. L’accord d’association provisoire entre l’Union européenne et la Papouasie-Nouvelle-Guinée ;
  11. L’accord de libre-échange et intégration économique Union européenne-États du Pacifique (Fidji, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Samoa, Îles Salomon).

Exemple :
APEC Coopération économique pour l'Asie-Pacifique. Zone de libre-échange

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

  1. L’Organisation mondiale du commerce (OMC)
    1. L’Accord général sur le commerce des services (AGCS) ;
    2. L’Accord sur les obstacles techniques au commerce (OTC) ;
    3. L’Accord sur l’application des mesures sanitaires et phytosanitaires (MSF) ;
    4. L’Accord sur l’inspection avant expédition (PSI) ;
    5. L’Accord sur les sauvegardes (SG) ;
    6. L’Accord sur la facilitation des échanges (AFE).
  2. Le Bureau International des Containers et du Transport Intermodal (BIC) ;
  3. L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI, Convention de Chicago) ;
  4. L’Organisation mondiale des douanes (OMD) ;
  5. L’Organisation maritime internationale (IMO)
    1. La Convention internationale sur la sécurité des conteneurs (CSC) ;
    2. La Convention douanière relative à l’admission temporaire (Convention d’Istanbul) (non membre).
  6. La Convention douanière relative aux conteneurs (CCC, NU) (non membre).

Exemple :
Organisation maritime internationale (IMO) Convention pour faciliter le trafic maritime international (FAL)

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations économiques asiatiques

Les organisations commerciales et économiques asiatiques :

  1. La Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP) ;
  2. La Banque asiatique de développement (BAD) ;
  3. Le Plan de Colombo.

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations mondiales :

  1. La Banque mondiale (BM) ;
  2. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).
  3. Le Fonds monétaire international (FMI).

Exemple :
Accord de libre-échange ASEAN-Australie - Nouvelle-Zélande

L’État indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

  1. La population de la Papouasie-Nouvelle-Guinée : 6,4 millions d’habitants ;
  2. La superficie papouasienne : 462 840 kilomètres carrés ;
  3. La monnaie papouasienne : le Kina ;
  4. La capitale de la Papouasie-Nouvelle-Guinée est Port Moresby avec une population de 255 000 habitants ;
  5. Plus de 800 langues différentes sont parlées par le peuple de la Papouasie-Nouvelle-Guinée ;
  6. L’anglais est la langue officielle, tandis que le « tok pisin » et le « Motu » sont des langues nationales ;
  7. La Papouasie a obtenu son indépendance de l’Australie en 1975 ;
  8. La Papouasie-Nouvelle-Guinée est une monarchie constitutionnelle parlementaire, la reine Élizabeth II est la Chef de l’État indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée appartient à l’espace économique de l’Océanie de la civilisation occidentale.

La religion de la Papouasie-Nouvelle-Guinée :

Le christianisme (catholicisme et protestantisme) est la principale religion en Papouasie (6,8 millions de personnes), il y a 1,8 millions de catholiques.

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

L’économie papouasienne.

  1. 33 % de la population papouasienne vit avec moins de 1,25 dollar par jour ;
  2. 85 % de la population de la Papouasie-Nouvelle-Guinée est liée à l’agriculture ;
  3. Les principaux secteurs économiques en Papouasie-Nouvelle-Guinée sont l’agriculture et l’élevage, la forêt, les mines et le pétrole, le tourisme, la pêche et les ressources marines, la fabrication, le commerce de détail et de gros, le bâtiment et la construction, les transports, les télécommunications et le financement du commerce international (exportations, importations) et les affaires ;
  4. La Papouasie a de grandes ressources naturelles (pétrole, cuivre et or) ;
  5. La monnaie papouasienne est le Kina (PGK).

Commerce international et affaires en Papouasie-Nouvelle-Guinée

Telikom PNG est la plus grande entreprise nationale détenue en totalité par le gouvernement de la Papouasie-Nouvelle-Guinée chargé de fournir des services de télécommunications aux utilisateurs finaux tout au long de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il fut un monopole dans l’industrie depuis 1952.

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international papouasien.

  1. Les principales exportations de la Papouasie-Nouvelle-Guinée sont l’or, l’argent, le cuivre, le pétrole brut, les grumes et le bois, le café, l’huile de palme, le cacao et le coprah ;
  2. 80 % des exportations de la Papouasie-Nouvelle-Guinée sont composées de trois produits : le pétrole, le cuivre et l’or ;
  3. Les principales importations de la Papouasie-Nouvelle-Guinée sont l’Australie, le Japon, les États-Unis, Singapour, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, la Chine et Hong Kong ;
  4. Les principales destinations des exportations de la Papouasie-Nouvelle-Guinée sont l’Australie, le Japon, la Corée du Sud, la Chine, l’Allemagne, les États-Unis d’Amérique, le Royaume-Uni et Singapour.


(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page