Accords de libre-échange (pays émergents)

EENI- École Supérieure de Commerce International

Les pays émergents - les accords de libre-échange (ALE)

Les accords de libre-échange en relation avec les marchés analysés dans le Master en affaires dans les marchés émergents et les pays BRICS (enseignement à distance EAD).

Dans les pays émergents il y a plus de quatre-vingt accords de commerce (les accords de libre-échange, les accords de complémentarité économique...), autant à niveau régional comme extrarégional :

  1. Intrarégionaux : l’accord de libre-échange nord-américain (ALENA), l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), l’Association sud-asiatique pour la coopération régionale (ASACR), l’initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC), l’accord de libre-échange de l’Asie du Sud..
  2. Extrarégionaux : l’accord transpacifique, la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC), les accords avec l’Union européenne (UE)...
  3. Bilatéraux intrarégionaux : l’accord Chine-ASEAN, Australie-Singapour..
  4. Bilatéraux extrarégionaux : l’accord Chine-Chili, le Mexique-Japon...

Outils d’étude du master bilingue en Fr et En Master BRICS Es Master BRICS.

Une entreprise qui souhaite faire des affaires dans les pays émergents, doit connaître tous les accords en vigueur pour tous les marchés ciblés.

Si le pays de l’exportateur - importateur :

a) possède un accord en vigueur pour ce marché cible :
L’exportateur devra savoir profiter les avantages liés à l’accord du commerce (les réductions douanières, les certificats d’origine, les normes techniques, les investissements, les droits de propriété intellectuelle, les marchés publics, le commerce des services...). Il devra aussi chercher si d’autres pays ont aussi des accords en vigueur avec ce pays.

b) n’a aucun accord (ALE) du commerce en vigueur :
Il peut arriver qu’un autre pays aie un accord en vigueur pour le marché cible ; dans ce cas l’exportateur sera désavantagé par rapport aux autres entreprises qui bénéficieront de l’accord sur le commerce international pour le marché visé.

Tous ces facteurs sont indispensables pour projeter et /ou adapter la stratégie de marketing international pour chaque marché cible.

Par exemple, une entreprise tunisienne qui désire exporter à l’Inde pourrait se trouver désavantagée face à des entreprises de Singapour ou du Chili, car Singapour comme le Chili ont un accord de libre-échange (ALE) en vigueur avec l’Inde. Ces deux entreprises auront tous les avantages inhérents à l’accord de libre-échange (ALE). L’entreprise tunisienne devra en tenir compte pour sa stratégie d’exportation à l’Inde.

Exemple - les accords de libre-échange (ALE) du Mexique :
Mexique Accords

Les pays émergents - les accords de libre-échange (ALE)

Chine (les accords de libre-échange) (ALE).

  1. Union européenne-Chine
  2. Chine-ASEAN
  3. Pakistan-Chine
  4. Chine-Chili
  5. Chine - Nouvelle-Zélande
  6. Chine-Singapour
  7. Chine-Pérou
  8. Chine-Costa Rica
  9. Chine-Relations économiques internationales
  10. Le Forum sur la coopération sino-africaine
  11. La Communauté andine-Chine

Inde (les accords de libre-échange).

  1. Inde-Union européenne
  2. Inde-Sri Lanka
  3. Inde-Thaïlande
  4. Inde-Singapour
  5. Inde-Chili
  6. Inde-MERCOSUR
  7. Inde-Corée du Sud
  8. Inde - Nouvelle-Zélande
  9. Inde-Île Maurice
  10. L’accord commercial entre l’Inde et le Bangladesh
  11. Union européenne-Inde
  12. Afrique-Inde
  13. La Communauté andine-Inde

L’Inde : les accords régionaux.

  1. ASEAN-Inde
  2. Inde-Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC)
  3. L’Inde-Union douanière d’Afrique australe (SACU)
  4. Le système global de préférences commerciales

L’Inde : les accords Pas en vigueur / évaluation / étude.

  1. Inde-Indonésie
  2. Inde-Conseil de coopération du Golfe (CCG)
  3. Inde-Canada
  4. Inde-Pakistan
  5. Inde-Australie
  6. Inde-Association européenne de libre-échange (AELE)

Le Brésil - les accords de libre-échange.

Le MERCOSUR.

  1. MERCOSUR-accords de libre-échange
  2. Communauté andine et le MERCOSUR
  3. Union européenne-MERCOSUR
  4. MERCOSUR-Égypte
  5. MERCOSUR-Israël

La Russie.

  1. Union européenne-Fédération de Russie Fr

Les accords de libre-échange en Asie du Sud-Est.

Les accords de libre-échange de l’ASEAN.

  1. Le Triangle de croissance Indonésie-Malaisie-Thaïlande
  2. La Stratégie de coopération économique du Mékong
  3. La zone de croissance de l’ASEAN (BIMP-EAGA)
  4. La Commission du Mékong
  5. L’accord ASEAN-Canada
  6. ASEAN-Australie - Nouvelle-Zélande
  7. Union européenne-ASEAN
  8. ASEAN-Japon
  9. ASEAN-Corée
  10. Russie-ASEAN
  11. ASEAN - États-Unis
  12. L’ASEAN-Pakistan

Singapour-les accords de libre-échange (ALE).

  1. Corée-Singapour
  2. Singapour-Australie
  3. Nouvelle-Zélande - Singapour
  4. États-Unis - Singapour
  5. Singapour-Pérou
  6. Singapour-Panama
  7. Singapour-États de l’AELE
  8. Japon-Singapour
  9. Jordanie-Singapour

Chili.

  1. Chili-Colombie
  2. Chili-Pérou
  3. Chili-MERCOSUR
  4. Amérique centrale-Chili
  5. Union européenne-Chili
  6. Association européenne de libre-échange - Chili
  7. Panama-Chili
  8. Turquie-Chili
  9. États-Unis - Chili
  10. Chili-Canada
  11. Chili-Équateur
  12. Corée du Sud-Chili
  13. Australie-Chili

La Communauté andine.

Le Pérou.

  1. États-Unis - Pérou
  2. Canada-Pérou
  3. Pérou-MERCOSUR
  4. Pérou-Corée du Sud

La Colombie.

  1. États-Unis - Colombie
  2. Colombie-Canada
  3. Colombie-Triangle du Nord
  4. Colombie-CARICOM
  5. Colombie-Association européenne de libre-échange (AELE)

Le Mexique (les accords de libre-échange)

  1. Mexique-Triangle du Nord
  2. Costa Rica-Mexique
  3. Mexique-Nicaragua
  4. Mexique-Colombie
  5. Mexique-Uruguay
  6. Mexique-Chili
  7. Mexique-MERCOSUR
  8. Union européenne-Mexique
  9. Le Mexique-Association européenne de libre-échange (AELE)
  10. Mexique-Japon
  11. Mexique-Israël

Triangle de croissance ASEAN



EENI École Supérieure de Commerce International