La responsabilité sociale et la corruption

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de la sous-unité d’enseignement : la Responsabilité sociale des entreprises (Lutte contre la corruption)

  1. L’approche à la responsabilité sociale des entreprises (RSE)
  2. Les initiatives : le rapport mondial et InFocus (Organisation internationale du Travail)
  3. L’indice de Durabilité Dow Jones
  4. La responsabilité sociale des entreprises et l’Union européenne (UE)
La sous-unité d’enseignement « La Responsabilité sociale des entreprises » fait partie du cours « Non à la corruption dans le commerce international », du « Master en commerce international » et du Doctorat en affaires internationales (DIB).
Cours Non à la corruption

Outils d’étude en Fr ou En Social Responsibility Es Responsabilidad Social.

Projet Éthique, affaires et religion.

« Le démarrage d’une entreprise est l’un des actes les plus importants de la responsabilité sociale des entreprises. La création des entreprises est la création du travail. » Louis Sarmiento.

Les entreprises ont une Responsabilité Sociale profonde qui doit se montrer jour après jour, non seulement à travers des pratiques commerciales éthiques, justes et écologiquement durables dans tous les aspects d’une organisation, mais aussi dans la participation active pour les questions fondamentales de la société. » Azim Premji (il a donné 25 % de son patrimoine à la charité).

L’EENI (École Supérieure de Commerce International) - Engagement envers la société. Politique de responsabilité sociale.

Non à la corruption

Description de la sous-unité d’enseignement - la responsabilité sociale des entreprises :

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) est l’un des termes les plus dynamiques dans la gestion des entreprises. La responsabilité sociale transmet la vision d’une entreprise envers la société et l’environnement. Si la société a permis à l’entreprise de développer son activité, l’entreprise est en dette envers la société, au-delà des impératifs légaux existants.

« La responsabilité corporative est ici pour aider à l’entreprise à prospérer au long terme, ce n’est pas une charge pour elle. » M. Osama Daoud Abdellatif.

La responsabilité sociale des entreprises transmet les principes éthiques et les valeurs de l’entreprise. La lutte contre la corruption et la défense des droits de l’homme doivent faire partie de la responsabilité sociale des entreprises de l’entreprise.

Beaucoup des entreprises appliquent la responsabilité sociale des entreprises comme une simple déclaration d’intentions, d’autres qui sont vraiment convaincus qu’ils doivent rendre à la société une partie de ce que la société leur a donné ; et il y a d’autres, pas beaucoup, pour lesquelles la responsabilité sociale est un élément fondamental de leur stratégie d’entreprise, influençant directement leur politique de produit / service et/ou des prix.

« Je ne veux pas gagner de l’argent avec ces maladies qui causent tellement de mal au tissu de la société. » Dr. Joseph Hamied (Médicaments pour le SIDA de bas coût).

Les entreprises indiennes sont en train de diriger ce changement, comme on le verra dans les étude de cas de chefs d’entreprise indiens (Dr. Cyrus S. Poonawalla, le groupe Tata...). Ces entreprises imaginent des produits et des services avec une vision totalement fondée sur la responsabilité sociale, qui est par ailleurs liée aux principes éthiques de l’hindouisme, le jaïnisme, le sikhisme ou de l’islam (rappelons-nous que la zakât est un des cinq piliers de l’islam).

De ce point de vue, la responsabilité sociale des entreprises peut être considérée sur les autres marchés, surtout dans les pays asiatiques, plus comme une mode occidentale que comme une véritable attitude de l’entreprise face à la société.

Il est également important de noter le travail philanthropique que de nombreuses entreprises et entrepreneurs font dans le cadre de leur responsabilité sociale.

« Les affaires ne sont pas uniquement des revenus et des gains, mais consistent aussi à aider à maintenir notre Terre verte, nos communautés saines et aider à ce que les enfants soient intelligents et développés. » Adi Godrej

Nous voulons reconnaître le rôle joué par les entreprises qui appliquent réellement la responsabilité sociale des entreprises.

L’EENI souhaite rendre hommage aux hommes et les femmes d’affaires du monde qui sont en train de consacrer des sommes considérables à des activités philanthropiques : Sahu Jain, Gautam Adani, Bhavarlal Hiralal Jain, Groupe Hinduja, Birla, Gopalakrishnan, Mukesh Ambani, Kiran Mazumdar, Kith Meng, Kazuo Inamori, Jyoti, Lee Kun-hee, Zhang Ruimin, Chang Yung-fa, Vladimir Potanin, Hélène Baturina, Alexander Lebedev, Onsi Sawiris, Bin Talal, Mohamed Ibrahim, Cheik Mohamed Hussein Ali Al Amoudi, Abdul Aziz Ghurair, Nasser Al Kharafi, Mohamed Yunus, Mian Mohamed Mansha, Salman F Rahman, Dewan Farooqui, Sandiaga Salahuddin Uno, Tarek Talaat Moustafa, Hassan Abdalla, Mohamed Mansour, Osama Abdul Latif, Mohamed Ali Harrath, Othman Benjelloun, Alhaji Aliko Dangote, Amina Rustamani...

Exemple de la sous-unité d’enseignement : la responsabilité sociale des entreprises
Responsabilité sociale

Dr. Kazuo Inamori bouddhiste



EENI École Supérieure de Commerce International