EENI École d'Affaires / Business School

Commerce et affaires en Roumanie



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement. Le commerce international et les affaires en Roumanie - Bucarest.

  1. L’introduction à la Roumanie (Union européenne) ;
  2. Faire des affaires à Bucarest ;
  3. L’économie roumaine ;
  4. Le commerce international roumain : les exportations et les importations roumaines ;
  5. L’investissement direct étranger (IDE) en Roumanie ;
  6. Cas d’étude : la structure de commercialisation et le développement des ventes sur le marché roumain ;
  7. L’accès au marché roumain ;
  8. Le plan d’affaires pour la Roumanie.

Les objectifs de l’UE « Commerce international et affaires en Roumanie » sont les suivants :

  1. Analyser l’économie et le commerce international roumain ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires sur le marché roumain ;
  3. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) de la Roumanie avec le pays de l’étudiant ;
  4. Connaitre les accords de libre-échange de la Roumanie en tant que membre de l’UE ;
  5. Élaborer un plan d’affaires pour le marché roumain.

Exemple :
Réseau principal des corridors de transport européens (Pologne, Slovaquie, Autriche, Italie)

Formation online (cours, master, doctorat) : Affaires dans les pays de l’UE

Étudiants Europe France Belquique, Master / Doctorat, affaires

L’UE « Le commerce international et les affaires en Roumanie » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires européennes, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Romania Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Rumanía Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Romenia.

  1. Crédits de l’UE « Commerce international et affaires en Roumanie » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine.

Le commerce international et les affaires en Roumanie.

Formation online : Corridors de transport européens

Formation online (cours, master, doctorat) : Relations internationales de l’Union européenne

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange de la Roumanie.

  1. La Roumanie et l’espace économique européen ;
  2. L’Union européenne
    1. En tant que membre de l’Union européenne, la Roumanie est bénéficiaire des accords de libre-échange de l’UE ;
    2. Le marché unique de l’Union européenne ;
    3. L’Union douanière de l’UE ;
    4. La Directive « services » du marché intérieur de l’UE ;
    5. Le marché unique numérique européen.
  3. L’Initiative centre-européenne (CEI) ;
  4. L’Organisation de coopération économique de la mer Noire (l’Albanie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Bulgarie, la Géorgie, la Grèce, la Moldavie, la Roumanie, la Russie, la Turquie et Ukraine) ;
  5. Le Conseil des États de la mer Baltique (CBSS) ;
  6. Le Conseil de coopération régionale (RCC) ;
  7. La Roumanie est un pays observateur de l’Association latino-américaine d’intégration (ALADI).

Formation online (cours, master, doctorat) : Marché unique de l’Union européenne

Exemple :
Accord d’association Union européenne (France, Belgique...)-Moldavie

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations commerciales et économiques européennes :

  1. L’Union européenne (UE)
    1. La Commission européenne ;
    2. Le Comité économique et social européen ;
    3. La Banque européenne d’investissement (BEI) ;
    4. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).
  2. La Commission économique pour l’Europe (CEPE) ;
  3. Le Groupe d’États contre la corruption (GRECO).

Les organisations mondiales :

  1. Le Fonds monétaire international (FMI) ;
  2. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) ;
    4. La Commission pour le droit commercial international (CNUDCI).
  3. La Banque mondiale (BM) ;
  4. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ;
  5. La Banque internationale pour la reconstruction et le développement ;
  6. L’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) ;
  7. Le Dialogue Asie-Europe (ASEM).

La Roumanie a fait partie de l’accord de libre-échange centre-européen (ALECE / CEFTA).

Exemple :
Corridor de transport Europe-Caucase-Asie TRACECA : l’Azerbaïdjan, l’Arménie, la Géorgie, l’Iran, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Moldavie, la Roumanie, le Tadjikistan, la Turquie, l’Ukraine et l’Ouzbékistan

La Roumanie (Europe).

  1. La Roumanie est un pays de l’Europe Orientale, elle partage des frontières avec l’Ukraine, la République de Moldavie, la Bulgarie, la Serbie et la Hongrie ;
  2. La capital de la Roumanie est la ville de Bucarest (2,5 millions d’habitants, 9 % de la population de la Roumanie) ;
  3. La superficie roumaine : 238 391 kilomètres carrés ;
  4. La population roumaine : 20 millions d’habitants ;
  5. Type du gouvernement de la Roumanie : République semi-présidentielle.

La religion : christianisme orthodoxe.

La Roumanie appartient à la civilisation orthodoxe mais est placée dans l’espace économique européen.

Formation online (cours, master, doctorat) : Christianisme orthodoxe et affaires internationales

Exemple :
Marché unique de l'UE (France, Belgique)

L’économie roumaine.

  1. Bucarest est la plus développée ville (économiquement et industriellement) : 21 % du produit intérieur brut de la Roumanie et 25 % de la production industrielle ;
  2. Le PIB roumain nominal : 189 659 millions de dollars ;
  3. La Roumanie dispose d’importantes ressources naturelles : le pétrole, le gaz naturel, le charbon, le fer, le cuivre et la bauxite ;
  4. Les principales activités industrielles de la Roumanie sont la métallurgie, la pétrochimique et l’industrie mécanique ;
  5. Le secteur industriel roumain : 35 % du PIB ;
  6. Le secteur tertiaire roumain : 55 % du PIB ;
  7. La monnaie de la Roumanie : le Leu roumain ;
  8. L’adhésion à l’Union européenne : 1er janvier 2007.

Exemple :
Corridor de transport transcaspien (Corridor Central) : l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan, la Géorgie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, la Turquie, le Turkménistan et l’Ouzbékistan

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international roumain.

  1. La Roumanie est l’un des plus grands exportateurs de produits agricoles de l’Union européenne ;
  2. Les principaux partenaires commerciaux de la Roumanie sont l’Allemagne, l’Italie, la Russie, la France et la Corée du Sud ;
  3. Les principaux marchés d’exportation de la Roumanie sont l’Allemagne, l’Italie, la France et la Turquie ;
  4. Les principaux fournisseurs de la Roumanie sont l’Allemagne, l’Italie, la Hongrie, la France, la Chine et la Russie ;
  5. L’investissement direct étranger (IDE) en Roumanie : 21,8 billions de dollars ;

Exemple :
Accord d’association Union européenne (France, Belgique...)-Ukraine



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page